e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La présidente de la Commission européenne s'engage fermement sur les discriminations anti-LGBT - Europe / Pologne  
Europe / Pologne
La présidente de la Commission européenne s'engage fermement sur les discriminations anti-LGBT
 

La présidente de la Commission européenne, l’Allemande Ursula von der Leyen, a prononcé mercredi 16 septembre son premier discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen, à Bruxelles, annonçant notamment qu’elle priorisait la lutte contre les discriminations des LGBT, en Pologne particulièrement. 

 
 
 
 

"Je voudrais être très claire: les zones sans LGBTQI sont des zones sans humanité. Elles n'ont pas leur place dans notre Union", a déclaré la dirigeante de la comission européenne sous les applaudissements de nombreux députés à la fin de son discours de plus d'une heure.

"Etre soi-même n'est pas une question d'idéologie. C'est votre identité. Et nul ne pourra jamais vous la retirer", a-t-elle poursuivi. 

Dans son discours, dans lequel elle a présenté les projets à la commission pour l'année prochaine, Ursula von der Leyen a également annoncé une mesure concrète pour protéger les personnes LGBT.

"La Commission proposera bientôt une stratégie visant à renforcer les droits des LGBTQI. Je plaiderai en faveur de la reconnaissance mutuelle des relations familiales dans l’UE : si vous êtes parent dans un pays, vous êtes parent dans tous les pays", a-t-elle affirmé.

Dans ce cadre, elle travaillera pour la reconnaissance mutuelle des familles au sein de l'UE. "Si vous êtes parent dans un pays, vous êtes bien sûr parent dans tous les pays", a-t-elle souligné. 

Le Parlement européen a critiqué à plusieurs reprises le fait que la reconnaissance des familles arc-en-ciel dans les pays qui n'assimilaient pas les couples homosexuels aux couples hétérosexuels était souvent difficile.

Mardi, 32 députés LGBT-friendly ont manifesté devant le Parlement européen pour plus de solidarité entre l'Union et la population LGBT en Pologne.

L'intergroupe LGBTI - un groupe de députés européens qui se concentre sur la question des droits des minorités sexuelles et de genre - avait appelé la présidente de la commission à aborder cette question dans son discours sur l'état de l'Union.

Le message de la présidente de la comission peut donc être considéré comme une réponse allant dans le sens de l'alerte lancée par les eurodéputés sur le sort réservé à cette communauté en Pologne. 

Ursula Von der Leyen a également annoncé un plan d'action sur les droits de l'homme. "Dans ce cadre, nous proposerons d'élargir la liste des crimes de l'UE pour inclure toutes les formes de crime de haine et de discours de haine, indépendamment de la race, de la religion, du sexe ou de la sexualité. La haine est la haine - et personne ne devrait l'accepter." Elle a également annoncé la nomination d'un envoyé de l'UE pour la lutte contre le racisme.

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Religion
L'Eglise protestante célèbre le premier mariage de pasteures lesbiennes
 

L'Eglise protestante unie de France (EPUdF) a célébré la bénédiction à Montpellier (Hérault) du premier mariage de pasteures lesbiennes, autorisé depuis un synode 2015 ouvrant la possibilité de bénir des couples de même sexe.
 
 
 
 
  
JO de Tokyo
Tom Daley remporte la médaille d’or en plongeon synchronisé
 

Après deux médailles de bronze en 2012 et 2016, le Britannique Tom Daley a décroché l'or olympique, lundi aux JO de Tokyo. Il a remporté l'épreuve de plongeon synchronisé.
 
 
 
 
  
Budapest Pride
Des dizaines de milliers de participants à la plus grande marche LGBT de Hongrie
 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Budapest samedi pour ce qui constitue le plus grand rassemblement pro-LGBT de l'histoire hongroise. Une manisfestation qui s'est tenue en pleine tension déclenchée par une série de mesures anti-gay du Premier ministre Viktor Orban.
 
 
 
 
  
Hongrie / Droits LGBT
La France préoccupée par le référendum sur la loi LGBTphobe
 

Clément Beaune, le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, a déclaré que La France est préoccupée par le référendum annoncé par Viktor Orban sur la loi anti-LGBT.
 
 
 
 
  
Argentine
Des documents d'identité avec l'option X pour indiquer le genre
 

Depuis le 21 juillet, les documents d'identité en Argentine proposent l'option "X" pour indiquer le marqueur de genre. C'est une première en Amérique latine.
 
 
 
 
  
Chili
Le Sénat approuve le mariage pour tous, retour à l'Assemblée
 

Les sénateurs chiliens ont approuvé mercredi 21 juillet un projet de loi pour autoriser le mariage des couples de même sexe. Il doit maintenant passer à l'Assemblée nationale en deuxième lecture.
 
 
 
 
  
Justice
Deux mineurs mis en examen pour l'agression homophobe du Cap Corse
 

Deux mineurs de moins de 16 ans ont été mis en examen dans l'enquête sur l'agression homophobe de la mi-juillet à Rogliano (Haute-Corse), a-t-on appris mercredi 21 juillet auprès du parquet de Bastia.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un responsable de l'Église catholique démissionne après avoir été piégé sur Grindr
 

La conférence des évêques américains a dénoncé un comportement  "indécent" du prêtre, qui utilisait visiblement la célèbre application de rencontres homosexuelles Grindr.
 
 
 
 
  
Hongrie / Droits LGBT
Viktor Orban organise un référendum sur la loi anti LGBT critiquée par Bruxelles
 

Viktor Orbán a annoncé mercredi 21 juillet la tenue prochaine d'un référendum en Hongrie et demandé le soutien des électeurs sur la loi anti-LGBT, après le lancement contre Budapest d'une procédure d'infraction par la Commission européenne.
 
 
 
 
  
Union européenne
Budapest et Varsovie épinglés dans le nouveau rapport sur l'État de droit
 

Indépendance des juges, liberté de la presse, lutte anticorruption : Budapest et Varsovie sont pointés du doigt mardi 20 juillet dans le rapport annuel de l'UE sur l'État de droit, appelé à devenir un outil clé pour évaluer le bon usage des fonds européens.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site