e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 La série controversée sur la mort du couturier gay Versace arrive à la télévision - Evénement  
Evénement
La série controversée sur la mort du couturier gay Versace arrive à la télévision
 

Critiquée par la famille du créateur italien, la nouvelle série sur l'assassinat de Gianni Versace, par les auteurs de "The People vs. O.J. Simpson", arrive sur les écrans mercredi.

 
 
 
 

Présentée comme la seconde saison de la saga "American Crime Story", "The Assassination of Gianni Versace" est diffusé à partir de mercredi aux Etats-Unis sur la chaîne câblée FX et en mars en France sur Canal+ (mais disponible à la demande tout de suite après la diffusion américaine).

Prenant les devants, la famille du couturier disparu a pris ses distances la semaine dernière, assurant n'avoir "ni autorisé, ni participé à la réalisation" de la série. Le programme doit, selon les proches de Gianni Versace, "être uniquement considéré comme étant une fiction", bien que l'auteure du livre dont est tirée la série, Maureen Orth, ait présenté son travail comme une enquête minutieuse.

"Maureen Orth n'a jamais reçu d'information de la famille Versace", a insisté la famille, affirmant qu'elle s'était contentée de reprendre "des rumeurs contradictoires". La famille Versace, et sa soeur toute puissante Donatella en premier lieu, conteste notamment que Gianni était séropositif, comme le rapporte Maureen Orth.

Même s'il est largement présent, la série n'a pourtant pas pour élément central le couturier glamour, assassiné sur le perron de sa somptueuse demeure de Miami le 15 juillet 1997, mais son meurtrier, Andrew Cunanan. Un personnage énigmatique, à la fois brillant, charmeur, narcissique, arriviste, mythomane et violent, dont on ne sait toujours pas aujourd'hui exactement ce qui a motivé son geste.

Tuer pour la gloire

La série est directement inspirée du livre de Maureen Orth "Vulgar Favors: Andrew Cunanan, Gianni Versace and the Largest Failed Manhunt in US History", qui retrace le parcours meurtrier d'Andrew Cunanan, qui a frappé quatre fois avant de s'en prendre à Gianni Versace.

"Il était prêt à tuer pour la gloire", a résumé Maureen Orth lors d'une table ronde organisée en novembre à New York avec l'équipe de la série. Pour elle, "il voulait tout ce qu'était Versace, mais il n'était pas prêt à travailler pour ça".

L'acteur Darren Criss, qui interprète ce jeune homme d'origine philippine, comme lui, y voit "la chute d'un jeune très prometteur, qui s'est horriblement égaré".

Construite à rebours, la série remonte le fil de l'existence d'Andrew Cunanan pour comprendre sa trajectoire. "Essayer d'humaniser quelqu'un qui est si communément diabolisé, c'est pour moi le plus intéressant" à jouer, explique Darren Criss.

Comme dans le cas d'O.J. Simpson, dont le procès a réveillé l'antagonisme américain entre Noirs et Blancs, les auteurs ont cherché avec ce nouveau volet à dépasser le seul cadre du meurtre pour évoquer un sujet plus large.

La première saison dédiée à O.J. Simpson, l'ancienne star du football américain accusé d'avoir tué son ex-femme, avait raflé 2 Golden Globes et 9 Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine. "Nous voulions que chaque saison parle d'un crime dont l'Amérique est coupable", a expliqué la productrice Nina Jacobson.

Avec "The Assassination of Gianni Versace", "nous avons essayé d'explorer et de rappeler ce que c'était que d'être gay dans les années 90". "American Crime Story" dépeint ainsi un pays beaucoup moins ouvert à l'idée de l'homosexualité qu'il ne l'est aujourd'hui.

Tout comme Gianni Versace et Andrew Cunanan, les quatre premières victimes de ce jeune homme qui a grandi à San Diego étaient homosexuelles, et deux d'entre elles n'en avaient jamais fait état publiquement avant leur décès.

Homosexualité rimait encore avec marginalité, comme le montrent notamment, dans la série, des policiers aux gros sabots visiblement mal à l'aise d'enquêter dans ce milieu.

Dans son livre, Maureen Orth sous-entend que le fait que les victimes aient été homosexuelles expliquerait, en partie, le peu d'entrain de l'enquête.

Andrew Cunanan avait ainsi été inscrit sur la liste des dix criminels les plus recherchés des Etats-Unis plus d'un mois avant d'assassiner Gianni Versace.

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
 
 
  
Sondage
25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot
 

Un sondage Ipsos diffusé jeudi, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, pointe du doigt une homophobie banalisée dans le football.
 
 
 
 
  
Danemark
Le compagnon du ministre de la Justice agressé pour son homosexualité
 

Le compagnon du ministre danois de la Justice a été violemment agressé par un homme, de nationalité slovène et qui a tenu des propos homophobes selon les médias, a annoncé la police de Copenhague jeudi.
 
 
 
 
  
Transgenre en Haïti
En couple, ils militent pour la tolérance
 

"Le genre, c'est entre tes oreilles, le sexe c'est entre tes jambes": avec le sens de la formule, Yaisah Val, encouragée par son mari, veut faire accepter l'identité trans par la société haïtienne empreinte de conservatisme religieux et politique.
 
 
 
 
  
Festival de Cannes
Le gala de l'amfAR contre le sida fait le plein de stars
 

Les acteurs Kristen Stewart, Pierce Brosnan, Adrien Brody et Chris Tucker, le champion automobile Lewis Hamilton, mais aussi Julian Lennon, Paris Hilton et des top models dont Heidi Klum et Milla Jovovich, parmi d'autres personnalités, ont participé jeudi soir au Cap d'Antibes au gala de l'amfAR "Cinéma contre Sida".
 
 
 
 
  
Journée internationale contre l'homophobie
72 pays pénalisent encore l'homosexualité
 

Si la plupart des pays occidentaux ont dépénalisé l'homosexualité et fait progresser les droits des personnes LGBT, 72 pays oppriment encore les homosexuels et transgenres dans le monde. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce