e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 La Turquie défend le chef du Croissant-Rouge après un tweet jugé anti-LGBT - Homophobie  
Homophobie
La Turquie défend le chef du Croissant-Rouge après un tweet jugé anti-LGBT
 

La Turquie a pris la défense du chef du Croissant-Rouge turc visé par des critiques après avoir posté le jour de la Gay Pride un tweet dans lequel il semblait assimiler les homosexuels aux pédophiles.

 
 
 
 

Dans ce tweet polémique, posté dimanche, Kerem Kinik a écrit: "nous combattrons quiconque chercherait à perturber la création saine et ceux qui présentent l'anormal comme normal (...) et ceux qui imposent leurs rêves pédophiles aux jeunes esprits sous couvert de modernité".

Kerem Kinik n'a pas mentionné explicitement les homosexuels et affirmé que ses propos visaient les pédophiles seulement, mais son tweet a suscité une vague de critiques, y compris de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge (IFRC) dont il est l'un des vice-présidents.

"Les vues exprimées par Kerem Kinik ne reflètent pas celles de l'IFRC. Ces mots sont à la fois faux et offensants pour nous tous", a écrit l'IFRC dans un tweet posté lundi.

Le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a pris la défense de M. Kinik, affirmant dans un communiqué publié tard lundi que "la propagande LGBT pose une grave menace à la liberté d'expression". "L'IFRC est devenue complice des attaques visant Kerem Kinik, un docteur qui a consacré toute sa vie à la protection des enfants dans le monde. On ne nous fera pas taire", a-t-il ajouté.

En avril, le chef de l'Autorité des affaires religieuses en Turquie (Diyanet), Ali Erbas, avait créé la polémique en faisant dans un sermon un lien entre l'homosexualité et les maladies. Le président turc Recep Tayyip Erdogan l'avait alors vigoureusement défendu face aux critiques affirmant que "toute attaque contre lui est une attaque contre l'Etat".

La Turquie est l'un des rares pays musulmans où l'homosexualité n'est pas réprimée par la loi. En revanche, l'homophobie et la transphobie y sont répandues et les associations LGBT font régulièrement état d'agressions. La marche des fiertés d'Istanbul, qui rassemblait autrefois plusieurs milliers de personnes, est en outre interdite depuis plusieurs années.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Nouveau gouvernement
Bachelot, Schiappa, Véran, Attal, Riester, Darmanin : un casting hétéroclite sur les questions LGBT
 

Le nouveau gouvernement composé par Jean Castex et le président de la République comprend quelques ministres gay-friendly au milieu d'un casting largement indifférent aux questions LGBT ou carrément frileux à leur égard.
 
 
 
 
  
Paris
Deux bars gays tagués avec des croix gammées
 

Des croix gammées et des symboles d'extrême droite ont été tagués sur deux bars gay ou gay friendly du centre de Paris en une semaine. Anne Hidalgo a condamné ces dégradations visant manifestement la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Données personnelles
Le nouveau dossier pénal numérique attaqué en justice par des associations LGBT
 

Quatre associations LGBT ont déposé lundi un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d'Etat contre le tout nouveau "dossier pénal numérique" destiné à numériser la totalité de la procédure judiciaire, l'accusant de permettre le "fichage des homosexuels".
 
 
 
 
  
Irlande
Le nouveau ministre de l'Enfance, ouvertement gay, odieusement attaqué par l'extrême droite
 

Roderic O’Gorman, ouvertement homosexuel, a été nommé ministre chargé de l’Enfance dans le nouveau gouvernement irlandais. Cette nomination a suscité des attaques de la part de l'extrême droite qui n'a pas hésité à brandir le spectre de la pédophilie.
 
 
 
 
  
Sida
Des progrès compromis par l'épidémie de Covid-19
 

Le nombre de morts liées au sida a continué de baisser l'an dernier et l'accès aux traitements s'améliore, mais l'épidémie de Covid-19 risque de mettre ces progrès à mal dans les mois à venir, avertit l'Onusida dans son rapport annuel.
 
 
 
 
  
Paris
2 à 3.000 manifestants rassemblés pour une Gay Pride politique et radicale réduite
 

La Marche des fiertés officielle a été reportée au 7 novembre à cause de l'interdiction des grands rassemblements. Mais des milliers de personnes ont répondu samedi à Paris à l'appel improvisé d'associations pour une manifestation politique et radicale réduite. 
 
 
 
 
  
Russie
Poutine se moque du drapeau arc-en-ciel de l'ambassade américaine
 

Le président russe Vladimir Poutine a tourné en dérision vendredi l'ambassade des Etats-Unis à Moscou, qui avait accroché fin juin un drapeau arc-en-ciel à sa façade, estimant que cela "dit quelque chose" des gens qui y travaillent.
 
 
 
 
  
Pologne
Le président sortant Andrzej Duda veut interdire l’adoption aux couples gay
 

Dans une surenchère homophobe, le président polonais sortant Andrzej Duda, candidat à sa réélection, a affirmé samedi vouloir inscrire dans la Constitution l'interdiction d'adopter pour les couples homosexuels. 
 
 
 
 
  
Genre
Les Pays-Bas vont supprimer la mention du genre sur les cartes d'identité
 

Le genre des citoyens néerlandais ne sera plus mentionné sur leur carte d'identité d'ici quelques années, une inscription jugée "inutile" par la ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Ingrid van Engelshoven.
 
 
 
 
  
Russie
Poutine appelle à bloquer toute propagande en faveur de l'homosexualité
 

Dans une allocution prononcée samedi, le président russe, Vladimir Poutine, a appelé les autorités publiques à barrer la route à toute "propagande des valeurs non-conventionnelles russes", autrement dit à l’homosexualité.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site