e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants - Etats-Unis   
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.

 
 
 
 

Le site Slate rapporte que des documents budgétaires montrent que le financement du programme de traitement du VIH a été réaffecté pour financer la politique de l'administration Trump sur les enfants migrants, qui pourrait concerner des milliers de personnes d'ici la fin de l'année.

Selon ces documents, le financement du programme gouvernemental de prise en charge du VIH aux États-Unis est stoppé pour financer les moyens de rétention entrepris par l'Office de réinstallation des réfugiés (ORR).

Slate allègue que "le processus de transfert de ces fonds de lutte contre le VIH / SIDA a déjà commencé".

Les documents de l'ORR prévoient que 25.400 lits pour les mineurs détenus seront requis d'ici la fin de l'année, ce qui crée un déficit budgétaire de 585 millions de dollars pour l'exercice 2018 et de 1,3 milliard de dollars pour le premier trimestre de l'exercice 2019.

Le programme "Ryan White HIV/AIDS", mis en place en 1990, et dans lequel l'administration Trump veut puiser, a été financé par plusieurs administrations présidentielles successives et vise à "fournir un système complet de soins comprenant des soins médicaux primaires et des services de soutien essentiels pour les personnes vivant avec le VIH".

Interrogé par le site PinkNews, David Stacy de Human Rights Campaign, a dénoncé ce détournement de fonds.

"La cruauté de cette administration envers les enfants et les familles sans-papiers est inadmissible. Maintenant, nous apprenons qu'ils envisagent de détourner des fonds des programmes pour fournir des soins de santé pour les personnes vivant avec le VIH et un soutien médical vers les réfugiés afin de payer pour l'obsession sans coeur de ce président qui emprisonneme des enfants".

Le programme Ryan White HIV/AIDS est l'un des plus importants soutien de santé publique aux Etats-Unis. Il est dans le collimateur du vice-président Mike Pence, qui s'est envisagait il y a quelques années de se servir de son budget pour financer les thérapies de "guérison" de l'homosexualité, dénonçant "les fonds fédéraux donnés aux organisations qui célèbrent et encouragent les types de comportements facilitant la propagation du virus VIH".

La politique de lutte contre le VIH a déjà beaucoup souffert sous l'administration Trump. Le Président a fermé le bureau de la Maison Blanche sur la politique nationale de lutte contre le sida et renvoyé tous les membres du Conseil consultatif du Président sur le VIH.

 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Etats-Unis
Trump confirme envisager une mesure anti-transgenres
 

Le président américain Donald Trump a confirmé une information selon laquelle son administration envisageait de restreindre la définition légale du genre, pour en faire un état immuable et biologique.
 
 
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
Des gays et des Noirs pour Bolsonaro malgré ses dérapages
 

A contre-courant du mouvement qui s'est dressé contre Jair Bolsonaro, des homosexuels de droite et des femmes noires espèrent que l'ex-capitaine de l'armée sera élu président et affirment qu'il n'est ni misogyne, ni homophobe.
 
 
 
 
  
Canada
Le jardinier tueur en série choisit un procès devant un juge
 

Le jardinier-paysagiste de Toronto accusé de huit meurtres a choisi lundi d'être jugé lors d'un procès devant un magistrat seul plutôt que devant un jury, lors d'une comparution au tribunal.
 
 
 
 
  
Transgenres
Chelsea Manning annonce avoir subi une intervention chirurgicale
 

La lanceuse d'alerte transgenre américaine Chelsea Manning a subi une opération chirurgicale dans le cadre de sa réassignation sexuelle. Elle a elle-même annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux en publiant une photo prise sur son lit d'hôpital. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site