e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants - Etats-Unis   
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.

 
 
 
 

Le site Slate rapporte que des documents budgétaires montrent que le financement du programme de traitement du VIH a été réaffecté pour financer la politique de l'administration Trump sur les enfants migrants, qui pourrait concerner des milliers de personnes d'ici la fin de l'année.

Selon ces documents, le financement du programme gouvernemental de prise en charge du VIH aux États-Unis est stoppé pour financer les moyens de rétention entrepris par l'Office de réinstallation des réfugiés (ORR).

Slate allègue que "le processus de transfert de ces fonds de lutte contre le VIH / SIDA a déjà commencé".

Les documents de l'ORR prévoient que 25.400 lits pour les mineurs détenus seront requis d'ici la fin de l'année, ce qui crée un déficit budgétaire de 585 millions de dollars pour l'exercice 2018 et de 1,3 milliard de dollars pour le premier trimestre de l'exercice 2019.

Le programme "Ryan White HIV/AIDS", mis en place en 1990, et dans lequel l'administration Trump veut puiser, a été financé par plusieurs administrations présidentielles successives et vise à "fournir un système complet de soins comprenant des soins médicaux primaires et des services de soutien essentiels pour les personnes vivant avec le VIH".

Interrogé par le site PinkNews, David Stacy de Human Rights Campaign, a dénoncé ce détournement de fonds.

"La cruauté de cette administration envers les enfants et les familles sans-papiers est inadmissible. Maintenant, nous apprenons qu'ils envisagent de détourner des fonds des programmes pour fournir des soins de santé pour les personnes vivant avec le VIH et un soutien médical vers les réfugiés afin de payer pour l'obsession sans coeur de ce président qui emprisonneme des enfants".

Le programme Ryan White HIV/AIDS est l'un des plus importants soutien de santé publique aux Etats-Unis. Il est dans le collimateur du vice-président Mike Pence, qui s'est envisagait il y a quelques années de se servir de son budget pour financer les thérapies de "guérison" de l'homosexualité, dénonçant "les fonds fédéraux donnés aux organisations qui célèbrent et encouragent les types de comportements facilitant la propagation du virus VIH".

La politique de lutte contre le VIH a déjà beaucoup souffert sous l'administration Trump. Le Président a fermé le bureau de la Maison Blanche sur la politique nationale de lutte contre le sida et renvoyé tous les membres du Conseil consultatif du Président sur le VIH.

 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Allemagne
Le gouvernement adopte un projet de loi sur un troisième genre
 

Le gouvernement allemand a adopté mercredi un texte légalisant un "troisième genre" sur les certificats de naissance, faisant du pays un précurseur en Europe dans la reconnaissance des personnes intersexes.
 
 
 
 
  
Harcèlement sexuel
L'enquête sur Jean-Marc Morandini relancée
 

L'affaire des castings douteux organisés par Jean-Marc Morandini est relancée. 
 
 
 
 
  
Equateur
L'état-civil reconnaît des enfants d'un couple lesbien britannique
 

Après plus de six ans de lutte contre les préjugés en Equateur, l'un des pays les plus conservateurs d'Amérique latine, un couple de lesbiennes britanniques a obtenu d'inscrire légalement ses enfants sous leurs deux noms.
 
 
 
 
  
Thérapies de conversion
Un médecin proposant de traiter l'homosexualité par l'homéopathie dénoncé sur les réseaux sociaux
 

Un médecin français, exilé en Suisse, prétend "soigner" l'homosexualité par l'homéopathie. Et provoque une polémique sur les réseaux sociaux qui s’insurgent contre cette forme d'homophobie.
 
 
 
 
  
Etude / USA
14% des jeunes de 18 à 34 ans se considèrent LGBT
 

Selon une enquête américaine, 14% des membres de la génération Y se définissent comme LGBT. Avec une plus proportion encore plus élevée parmi les Latinos.  
 
 
 
 
  
Pologne
Le ministre de la Défense polonais qualifie la gay pride de Poznan de défilé de sodomites
 

Le ministre de la Défense polonais a qualifié la gay pride de Poznan de "défilé de sodomites", renforçant les attaques du gouvernement contre l'expression publique de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Malaisie
Deux lesbiennes condamnées à la bastonnade
 

Deux malaisiennes ont été condamnées à six coups de bâton chacune par un tribunal islamique après avoir reconnu des relations sexuelles contraires aux lois de l'islam, a annoncé un responsable local, une sentence dénoncée par les mouvements de défense des droits.
 
 
 
 
  
Célébrités
La chanteuse américaine Aretha Franklin est dans un état grave
 

La chanteuse afro-américaine Aretha Franklin, interprète de succès comme "Respect" et "I Say a Little Prayer", est dans un état grave, a affirmé lundi un journaliste et ami de la famille de la "reine de la soul".
 
 
 
 
  
Paris
Un homo déséquilibré revendique le vandalisme contre la plaque commémorative de la rue Montorgueil
 

L'acte de vandalisme contre la plaque d'hommage aux deux Français condamnés à mort pour homosexualité en 1750 a été revendiqué par un homosexuel manifestement déséquilibré. 
 
 
 
 
  
Pologne
Mr Gay Europe 2018 élu à Poznan, malgré l'hostilité ambiante
 

La finale de l'élection Mr Gay Europe s'est tenue samedi à Poznan, dans l'ouest de la Pologne, pays catholique conservateur où une majeure partie de la population rejette l'homosexualité.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site