e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'Assemblée nationale vote un amendement pour protéger les demandeurs d'asile LGBT - Loi <I>Asile et immigration</I> 
Loi Asile et immigration
L'Assemblée nationale vote un amendement pour protéger les demandeurs d'asile LGBT
 

Le commission des lois de l'Assemblée nationale a voté à la quasi-unanimité une mesure visant à protéger les demandeurs d'asile LGBT s'ils sont menacés en raison de leur orientation sexuelle dans leur pays d'origine.

 
 
 
 

Cette disposition a été introduite dans le projet de loi "Asile et immigration" porté par Gérard Collomb par amendement proposé par une cinquantaine de députés de La République en Marche.

Le changement proposé vise à exclure les pays qui pénalisent l'homosexualité de la liste officielle des "pays d'origine sûrs", autrement dit ceux "où l’homosexualité peut encore faire l’objet de mauvais traitements ou de sanctions pénales". 
Selon la loi actuelle, les demandeurs d'asile qui viennent en France d'un pays figurant sur cette liste peuvent être expulsés par un système accéléré, même s'ils font appel.
L'amendement déposé par Elise Fajgeles et Matthieu Orphelin, députés LREM, vise à supprimer les pays "où l'homosexualité peut être la cible de mauvais traitements ou de sanctions pénales" de cette liste de 16 pays dits "sûrs".

Si l'amendement est adopté par le Sénat, les migrants provenant de pays qui pénalisent les relations homosexuelles pourront faire appel auprès de la Cour nationale du droit d'asile si leur demande d'asile est rejetée par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) et ce, sans risque d'expulsion.
Matthieu Orphelin a salué l'amendement comme un pas en avant pour les droits LGBT. "Comment pouvons-nous appeler les pays qui criminalisent les personnes LGBT "des pays sûrs "?", a-t-il dit, dans le quotidien Libération.
"Aujourd'hui, il y a des demandeurs d'asile qui viennent dans notre pays parce qu'ils ont été persécutés pour leur orientation sexuelle.
Il était indispensable de changer la définition d'un pays sûr et de réaffirmer qu'il n'existe qu'un petit nombre de pays dans le monde où les personnes LGBT sont respectées", a-t-il ajouté.
Cependant, certains défenseurs des droits des réfugiés ont déclaré que l'amendement ne va pas assez loin pour protéger les demandeurs d'asile LGBT.
Ainsi, l’association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transexuelles à l’immigration et au séjour (Ardhis) rappelle l’opposition en bloc de son organisation à cette distinction entre pays.
Héloïse Mary, présidente de l'organisation française Baam, qui soutient également les migrants, a fait écho à ces préoccupations, affirmant qu'il existe "de nombreux Etats" où l'homosexualité n'est pas pénalisée, mais où les LGBT sont néanmoins soumis à des pratiques homophobes telles que thérapies de conversion de l'homosexualité. 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Irak
Destruction d'un bâtiment utilisé par l'Etat Islamique pour des exécutions d'homosexuels
 

Un des joyaux de l'architecture irakienne moderne que les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité a commencé à être démoli à Mossoul, où sa destruction ravive le débat sur la mémoire.
 
 
 
 
  
Rapport
La mission parlementaire favorable à l'ouverture de la PMA
 

La mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle est de préparer le débat législatif, préconise d'ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules et de la faire rembourser par la Sécu, dans son rapport publié mardi.
 
 
 
 
  
Fédération de Russie
Reprise de la purge anti-gays en Tchétchénie
 

La purge anti-gays se poursuit en Tchétchénie. Plusieurs personnes soupçonnées d'être homosexuelles auraient été arrêtées dernièrement. Plusieurs sources font même état de morts. 
 
 
 
 
  
Homophobie
Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine
 

L'Opéra de Paris est revenu sur sa décision d'inviter l'Ukrainien Sergueï Polounine, "l'enfant terrible du ballet", à venir danser en février après des propss sexistes, homophobes et élogieux de Poutine qui ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Allemagne
La première parlementaire transgenre prend ses fonctions en Bavière
 

La première parlementaire transgenre allemande, Tessa Ganserer (Verts), a appelé à une réforme du droit pour les transgenres et à un plan d'action national contre l'homophobie et la transphobie.
 
 
 
 
  
Mariage gay
La Lituanie doit accorder les permis de séjour aux conjoints homosexuels épousés à l'étranger
 

La Cour constitutionnelle lituanienne a décidé vendredi que la Lituanie devait accorder des permis de séjour aux conjoints étrangers de citoyens homosexuels, même si les unions de même sexe ne sont pas reconnues par la loi.
 
 
 
 
  
Internet
Le YouTuber Logan Paul crée la polémique en annonçant vouloir devenir gay pendant un mois
 

Logan Paul, un YouTubeur américain qui compte près de 19 millions d'abonnés, a déclenché une polémique après avoir déclaré dans un podcast vouloir se lancer le défi de "devenir gay pendant un mois".
 
 
 
 
  
VIH
Avec Jean Paul Gaultier, la mode se mobilise pour Sidaction
 

Le couturier Jean Paul Gaultier présidera le 24 janvier la 17e édition du Dîner de la Mode au profit de Sidaction qui réunira à Paris 500 personnalités et artistes, a annoncé lundi l'association de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Démocratie
Les anti-mariage pour tous infiltrent le débat des gilets jaunes
 

Les opposants au mariage homosexuel profitent du mouvement des "gilets jaunes" pour tenter d'imposer leurs revendications dans le débat public tout en défendant de toute "récupération".
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les parents de deux jeunes filles suicidées mettent en cause le harcèlement homophobe
 

Le harcèlement homophobe pourrait avoir contribué au suicide d'une fillette de 11 ans et de sa petite amie, selon le père d'une des fillettes.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site