e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le candidat homophobe Roy Moore accusé d'abus sexuels sur des mineures  - USA / Sénatoriales  
USA / Sénatoriales
Le candidat homophobe Roy Moore accusé d'abus sexuels sur des mineures
 

Le candidat républicain ultra-homophobe au Sénat américain Roy Moore est accusé d'avoir abusé sexuellement des femmes et des adolescentes. Ces soupçons ne le font pas renoncer à sa candidature jusqu'à présent. 

 
 
 
 

Le candidat au Sénat anti-LGBT Roy Moore a été notamment accusé d'avoir agressé sexuellement des adolescentes.

Selon le "Washington Post", plus de 30 personnes reprochent à Moore d'avoir agi de façon inappropriée contre des adolescentes.

Beverly Young Nelson a affirmé ces derniers jours qu'alors qu'elle avait 16 ans quand Moore, procureur de district, l'a agressée sexuellement, "forçant sa tête vers son entrejambe". "Je pensais qu'il allait me violer", a-t-elle dit à propos de l'actuel candidat au Sénat républicain pour l'Alabama.

La campagne de Roy Moore se poursuit néanmoins alors que l'homme est accusé d'inconduite sexuelle avec des mineures alors qu'il avait la trentaine.

Il a répondu en rejetant les accusations d'abus sexuels contre lui dans lesquelles il voit une "manœuvre politique". "Je peux vous dire sans hésitation que c'est absolument faux", a-t-il soutenu.  

Cependant, de nombreux républicains à Washington ont pris leurs distances avec Moore, y compris le leader républicain du Sénat Mitch McConnell et l'ancien candidat à la présidentielle John McCain.

"Il devrait démissionner immédiatement et donner aux habitants de l'Alabama la possibilité de choisir un candidat dont ils peuvent être fiers", a déclaré McCain.

En outre, la Maison Blanche a déclaré vendredi que le président Donald Trump attend le retrait de Moore, si les allégations s'avéraient être vraies.

Roy Moore a remporté la primaire républicaine le 26 septembre 2017 à Montgomery, en Alabama, en battant le sénateur sortant Luther Strange. Il affrontera le candidat démocrate Doug Jones aux élections générales de décembre.

Roy Moore, 70 ans, est célèbre pour avoir été suspendu pas une, mais deux fois de son poste de chef du pouvoir judiciaire de l'Alabama.

La première fois pour avoir installé, malgré une interdiction au nom de la séparation des pouvoirs, un monument à la gloire des Dix Commandements au siège de la justice de l'Etat, en 2003.

La seconde il y a un an, parce qu'il a refusé de reconnaître la légalisation du mariage homosexuel, malgré une décision de la plus haute cour des Etats-Unis. Il n'a pas pour autant abandonné sa croisade politico-religieuse.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Tchétchénie
Kadyrov accuse la famille du chanteur Zelimkhan Bakayev de l'avoir tué à cause de son homosexualité supposée
 

Le président tchétcène Kadyrov a accusé des membres de la famille du chanteur Zelimkhan Bakayev, disparu depuis plusieurs mois, de l'avoir elle-même assassiné à cause de son homosexualité présumée. 
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Pro et anti-GPA s'affrontent à coup de tribunes
 

Après la publication, mardi, d'une tribune de 110 personnalités réclamant un "débat de fond" "serein, argumenté et informé" sur la GPA, les opposants à la gestation pour autrui signent une contre-tribune dans laquelles ils s'opposent au "marché de la personne humaine". 
 
 
 
 
  
Mariage pour tous
Au procès des violences contre les Femen, jusqu'à un an avec sursis requis
 

Les faits remontent à 2012, lors d'une manifestation de catholiques opposés au mariage homosexuel: des peines allant jusqu'à un an avec sursis ont été requises jeudi soir au procès de huit hommes accusés de "violences en réunion" à l'encontre de militantes des Femen.
 
 
 
 
  
Asie
Taiwan va reconnaître un troisième genre sur les documents officiels
 

Taiwan sera le prochain pays à ajouter un troisième genre possible sur ses documents officiels mentionnant l'identité. 
 
 
 
 
  
PMA, fin de vie et autres débats brûlants
Coup d'envoi des Etats généraux de la bioéthique
 

PMA pour toutes, fin de vie, génétique... Ces sujets brûlants vont être débattus dans les prochains mois à travers la France lors des Etats généraux de la bioéthique, lancés jeudi, en préambule à une nouvelle révision de la loi.
 
 
 
 
  
Etude
Les personnes LGBTI se sentent discriminées dans leurs parcours de soins
 

Plus de la moitié des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bis, trans et intersexes) se sont déjà senties discriminées lors d'un parcours de soins, révèle une étude publiée mercredi.
 
 
 
 
  
Mariage gay
Au procès des violences contre des Femen, les dénégations des prévenus
 

Plusieurs hommes jugés à Paris pour des violences contre des membres du mouvement féministe Femen lors d'une manifestation de catholiques opposés au mariage homosexuel en 2012 ont nié mercredi les avoir commises, au premier jour de leur procès.
 
 
 
 
  
XV de France/Toulon
Le rugbyman Mathieu Bastareaud suspendu trois matches pour injure homophobe
 

Le centre international de Toulon Mathieu Bastareaud a été suspendu trois semaines, et manquera donc le match du XV de France face à l'Irlande, pour avoir qualifié un joueur de Trévise de "pédé", a annoncé mercredi l'organisateur de la Coupe d'Europe.
 
 
 
 
  
Vidéo sexuelle, prostitution
Le blogueur gay Jeremstar dans la tourmente
 

Le nom du blogueur gay Jeremstar est cité dans une histoire trouble de prostitution et une vidéo intime le montrant se mastrubant de lui a été diffusée en ligne. Résultat: C8 suspend sa collaboration à l'émission de Thierry Ardisson. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
La nouvelle Journée de la liberté religieuse de Donald Trump est une attaque supplémentaire contre les LGBT
 

Donald Trump a décrété une nouvelle "Journée de la liberté religieuse" aux Etats-Uis qui s'avère être dans les faits une initiative renfoçant la possible discrimination des peronnes LGBT dans les services ou le commerce.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce