e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le candidat homophobe Roy Moore accusé d'abus sexuels sur des mineures  - USA / Sénatoriales  
USA / Sénatoriales
Le candidat homophobe Roy Moore accusé d'abus sexuels sur des mineures
 

Le candidat républicain ultra-homophobe au Sénat américain Roy Moore est accusé d'avoir abusé sexuellement des femmes et des adolescentes. Ces soupçons ne le font pas renoncer à sa candidature jusqu'à présent. 

 
 
 
 

Le candidat au Sénat anti-LGBT Roy Moore a été notamment accusé d'avoir agressé sexuellement des adolescentes.

Selon le "Washington Post", plus de 30 personnes reprochent à Moore d'avoir agi de façon inappropriée contre des adolescentes.

Beverly Young Nelson a affirmé ces derniers jours qu'alors qu'elle avait 16 ans quand Moore, procureur de district, l'a agressée sexuellement, "forçant sa tête vers son entrejambe". "Je pensais qu'il allait me violer", a-t-elle dit à propos de l'actuel candidat au Sénat républicain pour l'Alabama.

La campagne de Roy Moore se poursuit néanmoins alors que l'homme est accusé d'inconduite sexuelle avec des mineures alors qu'il avait la trentaine.

Il a répondu en rejetant les accusations d'abus sexuels contre lui dans lesquelles il voit une "manœuvre politique". "Je peux vous dire sans hésitation que c'est absolument faux", a-t-il soutenu.  

Cependant, de nombreux républicains à Washington ont pris leurs distances avec Moore, y compris le leader républicain du Sénat Mitch McConnell et l'ancien candidat à la présidentielle John McCain.

"Il devrait démissionner immédiatement et donner aux habitants de l'Alabama la possibilité de choisir un candidat dont ils peuvent être fiers", a déclaré McCain.

En outre, la Maison Blanche a déclaré vendredi que le président Donald Trump attend le retrait de Moore, si les allégations s'avéraient être vraies.

Roy Moore a remporté la primaire républicaine le 26 septembre 2017 à Montgomery, en Alabama, en battant le sénateur sortant Luther Strange. Il affrontera le candidat démocrate Doug Jones aux élections générales de décembre.

Roy Moore, 70 ans, est célèbre pour avoir été suspendu pas une, mais deux fois de son poste de chef du pouvoir judiciaire de l'Alabama.

La première fois pour avoir installé, malgré une interdiction au nom de la séparation des pouvoirs, un monument à la gloire des Dix Commandements au siège de la justice de l'Etat, en 2003.

La seconde il y a un an, parce qu'il a refusé de reconnaître la légalisation du mariage homosexuel, malgré une décision de la plus haute cour des Etats-Unis. Il n'a pas pour autant abandonné sa croisade politico-religieuse.


 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site