e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Le cannabis thérapeutique pour redynamiser le territoire - Creuse  
Creuse
Le cannabis thérapeutique pour redynamiser le territoire
 

Emmanuel Macron avait lancé cet automne un défi aux élus de la Creuse: innover pour redynamiser l'un des départements les plus défavorisés de France. Aujourd'hui, ils lui proposent de se lancer dans la culture et la transformation du cannabis à vocation thérapeutique.

 
 
 
 

Ce projet, qui pourrait apporter des millions d'euros à une zone sinistrée par la désertification rurale, ne paraît plus si loufoque puisque la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient d'ouvrir le débat sur l'utilisation de la molécule du cannabis, "qui peut être intéressante pour le traitement de certaines douleurs très invalidantes".

Le 17 octobre, le président recevait à l'Elysée les élus creusois, histoire de tirer un trait sur sa visite mouvementée en Corrèze où ces élus, venus à sa rencontre avec les ouvriers de GM&S, avaient été reçus à coup de gaz lacrymogène.

En guise de rameau d'olivier, Emmanuel Macron leur avait proposé un "Plan Particulier pour la Creuse", à charge pour eux de revenir vers lui avec des solutions innovantes.

Chiche lui répondent-ils, emmenés par Eric Corréia, président du Grand Guéret. Cet infirmier anesthésiste, formé à la prise en charge des douleurs, a rallié le député En Marche local, Jean-Baptise Moreau, dont l'attaché parlementaire, l'infirmier addictologue Vincent Turpinat, défend désormais la démarche.

"Au début on s'est montré méfiants. Bien que convaincu de l'intérêt médical de cette plante, le député sait que le sujet est sensible en France et que les confusions sont vites faites" avec les usages récréatifs, dit-il. "Ce que nous défendrons pour la Creuse, c'est la possibilité d'expérimenter la plantation de cannabis à vocation médicinale, sa transformation, sa valorisation économique et sa distribution contre suivi médical strict et sous contrôle de l'État".

Les millions de dollars et les 18.000 emplois créés au Colorado, qui a légalisé le cannabis il y a trois ans, font rêver Eric Coréia. "Autant vous dire que 10% de tout ça me suffirait amplement pour la Creuse !" Reste à rallier l'opinion.

Ce mardi 22 mai, à Guéret, quelque 200 Creusois se pressent à une réunion d'information organisée par le lobby citoyen NormL, dont les spécialistes santé et droit accompagnent la démarche. Olivier Bertrand, médecin addictologue et cofondateur de l'association, vante le "consensus médical international" sur les effets calmants du cannabis pour tous les troubles liés "aux cancers et au sida, contrecoups des chimiothérapies, trouble de l'humeur et autre radiothérapies...". Glaucome, syndrome de Tourette, sclérose en plaques... la liste est longue.

Savoir-faire

"Pourtant en France, le patient qui essaye de se procurer du cannabis sera exposé à un triple risque : sanitaire en se procurant la molécule sur le marché noir, sécuritaire puisqu'il est contraint de la rechercher auprès de circuits illégaux et enfin judiciaire puisqu'il s'expose à des poursuites", explique-t-il.

Pour Béchir Bouderbala, juriste de l'association, une filière thérapeutique expérimentale en Creuse concernerait "un peu moins de 300.000 patients français susceptibles d'être répondants aux molécules thérapeutiques du chanvre". Car pas question pour les malades de se rouler un joint.

"Ce que nous demandons c'est le droit de faire pousser du chanvre bio pour en exploiter les parties riches en molécules soignantes et, sur place, de les transformer en médicaments, avec la mise en place d'une entreprise publique pour contrôler la filière (et) des professionnels de santé dédiés", comme en Israël, Espagne ou Suisse, dit Eric Corréia.

Avec à la clef dès la première année, "500 à 1000 emplois directs dans le département, sans parler des emplois induits et des retombées économiques", énumère Béchir Bouderbala. "Ici il y a la place, le terroir qu'il faut, mais également le savoir-faire, puisque la Creuse jusqu'au XIXe siècle était un important territoire de culture de chanvre", renchérit Marien Sablery.

Ce jeune Creusois en cultive encore, mais pour ses débouchés réglementaires "bâtiment, alimentation animale, fibres vestimentaires". "Le chanvre thérapeutique serait une diversification d'avenir innovante pour nos métiers qui souffrent tellement", plaide-t-il.

Prochaine étape des élus, une rencontre avec le président pour présenter leur démarche avec en ligne de mire la naissance d'une filière dès 2019.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Marlène Schiappa
Ses propos sur une convergence idéologique entre Manif pour tous et terroristes islamistes font réagir la droite
 

Les propos de Marlène Schiappa et Nicole Belloubet sur "la convergence idéologique" ou les possibles "ramifications" entre la Manif pour tous et les terroristes islamistes ont suscité de vives réactions à droite et au sein du mouvement anti-mariage gay qui annonce qu'il va porter plainte.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
La mise en garde de la députée Thill par LREM est une mascarade selon les associations LGBT
 

La simple "mise en garde" prononcée jeudi par La République En Marche (LREM) contre la députée de l'Oise Agnès Thill pour ses propos contre la PMA pour toutes est "une mascarade", selon des associations LGBT qui demandent toujours son exclusion.
 
 
 
 
  
Homophobie
Deux jeunes écopent d'un avertissement de la justice après l'agression d'étudiantes lesbiennes
 

Deux jeunes, un garçon et une fille, ont écopé d'un avertissement du tribunal pour enfants de Pontoise (Val-d'Oise) après l'agression homophobe de deux étudiantes de leur âge dans un train de banlieue.
 
 
 
 
  
De victime à suspect
L'acteur Jussie Smollett a inventé son agression raciste et homophobe
 

Il a payé deux hommes par chèque pour simuler une attaque raciste et homophobe, affirment les autorités américaines: l'acteur Jussie Smollett a été libéré sous caution jeudi, accusé d'avoir monté cette agression de toutes pièces pour tenter de faire avancer sa carrière.
 
 
 
 
  
Vatican
Deux cardinaux traditionalistes condamnent le fléau de la cause homosexuelle qui s'est propagé dans l'Eglise
 

Les catholiques les plus conservateurs, mais aussi un sociologue français, se sont invités cette semaine dans les débats d'un sommet du Vatican consacré à la lutte contre la pédophilie, en abordant avec fracas le sujet de l'homosexualité dans les rangs de l'Eglise.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'acteur Jussie Smollett se disant victime d'une agression homophobe inculpé pour fausse plainte
 

L'acteur américain noir et homosexuel Jussie Smollett, qui avait affirmé fin janvier avoir été victime d'une agression raciste et homophobe, a été arrêté après son inculpation pour dépôt de fausse plainte, a annoncé jeudi la police de Chicago.
 
 
 
 
  
LREM
Simple mise en garde à Agnès Thill pour ses propos contre la PMA pour toutes
 

L'élue LREM Agnès Thill, dont certains députés ont demandé à plusieurs reprises l'exclusion après des déclarations anti-PMA, a reçu une simple "mise en garde" de la part de son parti, a-t-elle indiqué aujourd'hui à l'AFP.
 
 
 
 
  
Albi
Interdit de maquillage par la direction, un lycéen mobilise son établissement
 

Alexis, un lycéen en première d'Albi, a mis le feu à son établissement pour s'y être présenté maquillé et avec des talons. Il est soutenu par ses camarades.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle
L'offensive ou le profil bas; la difficile stratégie des démocrates face à Trump
 

"Raciste", "sexiste", "menteur pathologique": Bernie Sanders est entré dans la course à la Maison Blanche avec des mots très durs contre Donald Trump, tandis que d'autres candidats démocrates prenaient plus de précautions, illustrant un dilemme stratégique. 
 
 
 
 
  
Suède
Un jeune homosexuel iranien menacé de renvoi en Iran
 

Mehdi Shokr Khoda, un jeune Iranien de 19 ans, risque de se voir refuser le droit d'asile en Suède où il réside actuellement avec son compagnon Carlo. Avec une menace de peine de mort s'il est renvoyé dans son pays d'origine.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site