e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes - Etats-Unis   
Etats-Unis
Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes
 

Le futur secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, pressé de questions par des sénateurs démocrates sur ses propos controversés sur les musulmans et les homosexuels, a assuré jeudi respecter toutes les personnes, sans toutefois aller jusqu'à renier ses déclarations passées.

 
 
 
 

Le sénateur du New Jersey Cory Booker, l'un des espoirs du Parti démocrate, a été l'un des plus offensifs pendant l'audition par la commission des Affaires étrangères du Sénat, appelée à confirmer ou non la nomination de l'actuel directeur de la CIA à la tête de la diplomatie de la première puissance mondiale. I

l a rappelé, avec d'autres, les déclarations "dramatiques" de Mike Pompeo en 2013. Alors élu du Kansas au Congrès, il avait accusé - à tort selon ses détracteurs - les dirigeants de la communauté musulmane américaine d'être restés silencieux après l'attentat contre le marathon de Boston, jugeant qu'ils étaient ainsi "potentiellement complices" de terrorisme.

Ces propos ont refait surface depuis sa nomination en mars par Donald Trump comme ministre des Affaires étrangères, le Council on American-Islamic Relations (CAIR) appelant les sénateurs à votre contre.

Mike Pompeo, qui a assuré vouloir mettre les droits de l'Homme au coeur de sa diplomatie, s'est défendu en assurant avoir toujours "traité chaque personne de toute confession avec le respect qu'elle mérite". Il a estimé que chacun devait voir "protégé son droit à avoir une religion ou pas de religion". "J'ai travaillé étroitement avec des dirigeants musulmans, des pays musulmans", pendant l'année passée à la tête de l'agence de renseignement, a-t-il souligné.

Cory Booker a également demandé au futur ministre des Affaires étrangères, sur la base également de déclarations passées, s'il pensait qu'être homosexuel est "une perversion".

Mike Pompeo n'a pas clairement répondu par oui ou non. "Quand j'étais un homme politique", avant d'avoir des responsabilités au sein de l'administration, "j'avais une idée très claire sur le fait de savoir si le mariage entre deux personnes du même sexe était approprié", a-t-il rappelé. "Je m'y tiens", a-t-il ajouté, tout en assurant respecter les couples homosexuels. "Mon respect pour chaque individu est le même quelle que soit son orientation sexuelle", a-t-il assuré.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Irak
Destruction d'un bâtiment utilisé par l'Etat Islamique pour des exécutions d'homosexuels
 

Un des joyaux de l'architecture irakienne moderne que les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité a commencé à être démoli à Mossoul, où sa destruction ravive le débat sur la mémoire.
 
 
 
 
  
Rapport
La mission parlementaire favorable à l'ouverture de la PMA
 

La mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle est de préparer le débat législatif, préconise d'ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules et de la faire rembourser par la Sécu, dans son rapport publié mardi.
 
 
 
 
  
Fédération de Russie
Reprise de la purge anti-gays en Tchétchénie
 

La purge anti-gays se poursuit en Tchétchénie. Plusieurs personnes soupçonnées d'être homosexuelles auraient été arrêtées dernièrement. Plusieurs sources font même état de morts. 
 
 
 
 
  
Homophobie
Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine
 

L'Opéra de Paris est revenu sur sa décision d'inviter l'Ukrainien Sergueï Polounine, "l'enfant terrible du ballet", à venir danser en février après des propss sexistes, homophobes et élogieux de Poutine qui ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Allemagne
La première parlementaire transgenre prend ses fonctions en Bavière
 

La première parlementaire transgenre allemande, Tessa Ganserer (Verts), a appelé à une réforme du droit pour les transgenres et à un plan d'action national contre l'homophobie et la transphobie.
 
 
 
 
  
Mariage gay
La Lituanie doit accorder les permis de séjour aux conjoints homosexuels épousés à l'étranger
 

La Cour constitutionnelle lituanienne a décidé vendredi que la Lituanie devait accorder des permis de séjour aux conjoints étrangers de citoyens homosexuels, même si les unions de même sexe ne sont pas reconnues par la loi.
 
 
 
 
  
Internet
Le YouTuber Logan Paul crée la polémique en annonçant vouloir devenir gay pendant un mois
 

Logan Paul, un YouTubeur américain qui compte près de 19 millions d'abonnés, a déclenché une polémique après avoir déclaré dans un podcast vouloir se lancer le défi de "devenir gay pendant un mois".
 
 
 
 
  
VIH
Avec Jean Paul Gaultier, la mode se mobilise pour Sidaction
 

Le couturier Jean Paul Gaultier présidera le 24 janvier la 17e édition du Dîner de la Mode au profit de Sidaction qui réunira à Paris 500 personnalités et artistes, a annoncé lundi l'association de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Démocratie
Les anti-mariage pour tous infiltrent le débat des gilets jaunes
 

Les opposants au mariage homosexuel profitent du mouvement des "gilets jaunes" pour tenter d'imposer leurs revendications dans le débat public tout en défendant de toute "récupération".
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les parents de deux jeunes filles suicidées mettent en cause le harcèlement homophobe
 

Le harcèlement homophobe pourrait avoir contribué au suicide d'une fillette de 11 ans et de sa petite amie, selon le père d'une des fillettes.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site