e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes - Etats-Unis   
Etats-Unis
Le futur secrétaire d'Etat interrogé sur ses propos homophobes
 

Le futur secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, pressé de questions par des sénateurs démocrates sur ses propos controversés sur les musulmans et les homosexuels, a assuré jeudi respecter toutes les personnes, sans toutefois aller jusqu'à renier ses déclarations passées.

 
 
 
 

Le sénateur du New Jersey Cory Booker, l'un des espoirs du Parti démocrate, a été l'un des plus offensifs pendant l'audition par la commission des Affaires étrangères du Sénat, appelée à confirmer ou non la nomination de l'actuel directeur de la CIA à la tête de la diplomatie de la première puissance mondiale. I

l a rappelé, avec d'autres, les déclarations "dramatiques" de Mike Pompeo en 2013. Alors élu du Kansas au Congrès, il avait accusé - à tort selon ses détracteurs - les dirigeants de la communauté musulmane américaine d'être restés silencieux après l'attentat contre le marathon de Boston, jugeant qu'ils étaient ainsi "potentiellement complices" de terrorisme.

Ces propos ont refait surface depuis sa nomination en mars par Donald Trump comme ministre des Affaires étrangères, le Council on American-Islamic Relations (CAIR) appelant les sénateurs à votre contre.

Mike Pompeo, qui a assuré vouloir mettre les droits de l'Homme au coeur de sa diplomatie, s'est défendu en assurant avoir toujours "traité chaque personne de toute confession avec le respect qu'elle mérite". Il a estimé que chacun devait voir "protégé son droit à avoir une religion ou pas de religion". "J'ai travaillé étroitement avec des dirigeants musulmans, des pays musulmans", pendant l'année passée à la tête de l'agence de renseignement, a-t-il souligné.

Cory Booker a également demandé au futur ministre des Affaires étrangères, sur la base également de déclarations passées, s'il pensait qu'être homosexuel est "une perversion".

Mike Pompeo n'a pas clairement répondu par oui ou non. "Quand j'étais un homme politique", avant d'avoir des responsabilités au sein de l'administration, "j'avais une idée très claire sur le fait de savoir si le mariage entre deux personnes du même sexe était approprié", a-t-il rappelé. "Je m'y tiens", a-t-il ajouté, tout en assurant respecter les couples homosexuels. "Mon respect pour chaque individu est le même quelle que soit son orientation sexuelle", a-t-il assuré.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Homoparentalité
Colère des organisations LGBT après le report de la loi sur la PMA
 

Pressé par sa majorité et toute la gauche, mais confronté aux bruyantes réticences de la droite, le gouvernement a décidé de reporter au printemps l'examen à l'Assemblée du texte controversé qui ouvre la procréation médicalement assistée à toutes les femmes, suscitant la colère des militants LGBT.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
L'examen du projet de loi sur la PMA reporté à mai ou juin 2019
 

Le projet de loi sur la bioéthique, dans lequel figure l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, ne sera pas examiné au Parlement avant "mai ou juin", a-t-on appris jeudi auprès du rapporteur de la mission d'information à l'Assemblée.
 
 
 
 
  
Discrimination
L'ouverture partielle du don de sang aux homosexuels n'a pas augmenté le risque de transmission du VIH
 

L'ouverture du don de sang aux homosexuels en juillet 2016 n'a pas augmenté le risque de transmission du virus du sida par transfusion, qui reste "très faible en France", selon les premiers résultats d'une enquête publiée mercredi par l'agence sanitaire Santé publique France.
 
 
 
 
  
Justice / Parentalité
Une femme trans obtient le statut inédit de parent biologique
 

La cour d'appel de Montpellier a octroyé le statut inédit de "parent biologique" à un homme devenu femme et qui a eu un enfant avec son nouvel état civil.
 
 
 
 
  
Cuba
Le mariage gay, point fort de la nouvelle constitution
 

Cuba boucle jeudi trois mois de débats populaires sur la réforme de sa Constitution: le texte, qui ouvre la voie au mariage homosexuel, sera peaufiné par l'Assemblée puis soumis à référendum en février.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Plus de diversité dans la nouvelle promo d'élus à la Chambre américaine
 

Des dizaines de nouveaux élus à la Chambre américaine des représentants se sont retrouvés mercredi pour une photo de famille illustrant la plus grande diversité née d'élections parlementaires qui ont donné la victoire à un nombre record de femmes et de candidats issus de minorités.
 
 
 
 
  
TPMP
C8 renonce à une demande de dédommagement après les sanctions relatives au canular homophobe d'Hanouna
 

C8, filiale du groupe Canal+ sanctionnée à trois reprises par le CSA pour des séquences diffusées dans l'émission de Cyril Hanouna, a renoncé à la demande de dédommagement qu'elle avait formulée à l'encontre du régulateur de l'audiovisuel qui l'avait sanctionné après un canular homophobe.
 
 
 
 
  
Homophobie
Les scènes gay de Bohemian Rhapsody censurées en Malaisie
 

Le biopic consacré à Freddie Mercury, chanteur emblématique de Queen, est censuré en Malaisie. Les scènes évoquant l'homosexualité ont été coupées. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes en 2017
 

Les Etats-Unis ont enregistré une hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes lors de la première année de présidence de Donald Trump, selon des statistiques du FBI rendues publiques mardi.
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Quinze personnes inculpées au Cambodge
 

Quinze personnes, dont onze mères porteuses, ont été inculpées mardi au Cambodge qui tente d'enrayer la gestation pour autrui, pratique en pleine essor notamment à destination des couples chinois mais illégale depuis 2016.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site