e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le père psy Anatrella n'en a pas fini avec la justice de l'Eglise - Eglise catholique  
Eglise catholique
Le père psy Anatrella n'en a pas fini avec la justice de l'Eglise
 

Le "psy de l'Eglise" Tony Anatrella, soupçonné d'abus sexuels sur de jeunes hommes, n'en a pas fini avec la justice ecclésiastique: une enquête préalable a été ouverte qui pourra conduire à des sanctions, même si Rome n'a pas autorisé un procès judiciaire canonique.

 
 
 
 

Le printemps 2016 avait mis en lumière de nouvelles accusations, dix ans après de premières plaintes, à l'encontre du père Anatrella, prêtre du diocèse de Paris accusé de thérapies déviantes sur de jeunes hommes dans son cabinet de psychanalyste.

L'AFP avait recueilli le témoignage d'un accusateur qui avait évoqué une "bonne dizaine" de "séances spéciales" en 2010-2011: "une demi-heure d'attouchements", suivie d'"une demi-heure de débriefing sur le ressenti, les émotions".

Tony Anatrella, 76 ans, a toujours nié avoir eu le moindre geste déplacé. Trois plaintes devant la justice pénale de la République pour "agressions sexuelles" n'avaient pas abouti, en 2008, notamment parce que les faits étaient prescrits.

Faute de résultat devant la justice de l'Etat, plusieurs accusateurs se sont tournés vers l'Eglise. Le père Anatrella a longtemps été bien en cour auprès de la haute hiérarchie catholique.

Ce "spécialiste en psychiatrie sociale" bénéficie même du titre de "Monseigneur" sans être évêque. Réputé pour ses écrits sur la sexualité des adolescents, il a été "consulteur" auprès de deux conseils pontificaux (famille et santé) au Vatican.

Associé à la préparation du premier guide de l'épiscopat français "Lutter contre la pédophilie", ce contempteur de "l'idéologie du genre" fut l'un des inspirateurs de l'instruction romaine visant à écarter de la prêtrise les hommes présentant une orientation homosexuelle.

Le diocèse de Paris a agi en plusieurs temps au sujet du père Anatrella, qui n'a plus aujourd'hui ni ministère ni enseignements. Le cardinal-archevêque André Vingt-Trois a mis en place à l'été 2016 une "commission d'audition" des accusateurs du prêtre-psy, et ouvert une procédure régie par le droit canonique, celui de l'Eglise.

Problème: l'omniprésent Tony Anatrella avait collaboré par le passé avec l'officialité (tribunal ecclésiastique) de Paris. L'instruction de l'affaire a donc été dépaysée devant celle de Toulouse.

Vu l'ancienneté des faits visés, l'archevêque a aussi adressé au Vatican "une demande de levée de prescription" pour permettre un procès judiciaire canonique. "Nous n'avons à ce jour reçu aucune réponse de Rome", indique le diocèse de Paris.

La prescription ne sera probablement pas levée, les faits allégués concernant des majeurs et non des mineurs. "Rome craint, en levant la prescription, un afflux de dossiers", selon une source proche du dossier.

Cette demande adressée à Rome fait bondir l'entourage des accusateurs, mais aussi celui du père Anatrella. "Personne ne demandait ça à l'archevêque de Paris", s'irrite un ecclésiastique proche de trois plaignants, qui soupçonne le cardinal Vingt-Trois d'avoir voulu "protéger" son "ami" Anatrella. -

Procédure irrégulière

"Cette procédure est complètement irrégulière", accuse aussi l'avocat de Mgr Anatrella, Me Benoît Chabert, pour qui l'archevêque et son auxiliaire Mgr Eric de Moulins-Beaufort "n'avaient qu'un objectif: ouvrir un parapluie par peur qu'on leur reproche une inaction".

L'archevêché s'en défend, assurant avoir "fait tout ce qu'il convenait de faire pour que ce dossier soit mené à son terme". Faute de feu vert romain, un procès judiciaire n'est plus possible devant la justice de l'Eglise. Mais un procès administratif est en cours, à la suite de l'ouverture d'une enquête préalable en septembre, menée par l'official (juge ecclésiastique) de Toulouse.

"Il va rencontrer tous les plaignants, le père Anatrella sera auditionné", assure-t-on au diocèse toulousain. Le dossier sera ensuite transmis à l'archevêque de Paris - donc au successeur du cardinal Vingt-Trois, dont le départ est proche -, qui pourra prendre des "remèdes pénaux" contre le prêtre-psy. Des sanctions qui ne pourront toutefois pas aller jusqu'au "renvoi de l'état clérical".

L'intéressé va répondre à la justice de l'Eglise, a assuré son avocat, dénonçant néanmoins une "chasse aux sorcières" ayant "complètement black-listé" un homme qui "clame son innocence".

Les plaignants espèrent, eux, des sanctions contre un prêtre-psy dont les écrits sur la sexualité faisaient autorité dans l'Eglise quand "le soir, il faisait payer ses attouchements". "Où est le regard du Christ dans tout ça?", s'interroge une source ecclésiastique.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Enquête
Un tiers des travailleurs LGBT ne dévoilent pas leur orientation sexuelle dans leur entreprise
 

Selon une enquête réalisée par l'Ifop pour l'association professionnelle LGBT L'Autre Cercle, près d'un tiers des travailleurs LGBT préfèrent rester invisibles dans leur entreprise.
 
 
 
 
  
Abus sexuels
Salma Hayek accuse Harvey Weinstein de l'avoir forcée à tourner une scène de nu lesbien dans le film Frida
 

L'actrice Salma Hayek a révélé que le producteur hollywoodien Harvey Weinstein l'a forcée à inclure une scène de sexe lesbienne dans son film "Frida".
 
 
 
 
  
Droits LGBT
La CEDH condamne l'Italie pour non reconnaissance de six couples homosexuels mariés à l'étranger
 

L'Italie a été condamnée jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour avoir refusé de reconnaître six couples homosexuels italiens mariés à l'étranger avant l'entrée en vigueur en 2016 de la loi reconnaissant les unions civiles pour les couples de même sexe.
 
 
 
 
  
Parti Socialiste
Candidat à la tête du PS, Luc Carvounas pose dans Match avec son mari
 

Luc Carvounas, député socialiste ouvertement gay et candidat à la direction du PS, pose avec son mari dans les pages de Paris Match. 
 
 
 
 
  
Athènes
Un groupe d'anarchistes s'en prend à l'ambassade saoudienne pour dénoncer la situation des homosexuels
 

Un groupe anarchiste, Rubicon, s'en est pris à l'ambassade d'Arabie saoudite à Athènes pour dénoncer la situation des femmes et des homosexuels dans ce pays.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le républicain ultra-homophobe Roy Moore battu aux sénatoriales dans l'Alabama
 

Le républicain ultra-homophobe Roy Moore a été battu aux sénatoriales dans l'Alabama conre toute attene. Sa défaite est aussi un revers pour Donald Trump qui s'était engagé dans cette bataille électorale et qui voit sa majorité se réduire.
 
 
 
 
  
Inde
Une enfant a été abandonnée par ses parents après un don de sang par une femme transgenre
 

L'affaire remonte à plusierus années, mais est révélée aujourd'hui. Une enfant indienne a été abandonnée par ses parents après qu'ils aient découvert que son donneur de sang était une femme transgenre.
 
 
 
 
  
Droite dure
Laurent Wauquiez, un farouche adversaire des droits LGBT à la tête des Républicains
 

Laurent Wauquiez, qui vient d'être élu à la tête des Républicains sur la base d'une ligne très droitière et conservatrice, est un adversaire résolu des droits des personnes LGBT. Petit rappel.
 
 
 
 
  
Afrique
Le président du Ghana estime que légaliser l'homosexualité sera inévitable avec le temps
 

Dans une interview à la chaîne de télévision Al Jazeera, le président du Ghana a déclaré que son pays devrait finir par décriminaliser l'homosexualité - mais seulement quand un soutien populaire à cette mesure sera développé. Une déclaration assez inattendue de la part d'un responsable politique africain.
 
 
 
 
  
Thaïlande
Un couple gay californien emprisonné pour des photos de nus devant des temples
 

Après plus d'une semaine de prison, deux touristes américains qui voyageaient en Thaïlande et qui s'étaient photographiés pantalons baissés devant des temples ont été autorisés à quitter le pays.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce