e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Le sida en dix grandes dates - Historique  
Historique
Le sida en dix grandes dates
 

Un deuxième cas mondial de rémission chez un patient atteint par le virus du SIDA (VIH) après arrêt de son traitement, a été annoncé mardi par des chercheurs qui le considèrent comme probablement guéri, même s'il est encore trop tôt pour l'affirmer. Retour sur les grandes étapes d'une maladie qui a marqué l'histoire récente, de son émergence aux espoirs actuels pour stopper la pandémie.

 
 
 
 

- 1981: première alerte 

Le 5 juin 1981, l'organisme américain de surveillance et prévention des maladies (CDC) signale une forme rare de pneumonie chez de jeunes homosexuels californiens. C'est la première alerte sur le sida.

On ignore alors tout de cette maladie qui n'a pas encore de nom. Le CDC rapporte ensuite les mêmes "infections opportunistes" chez des consommateurs de drogues injectables (fin 1981), des hémophiles ayant recours à des transfusions sanguines (mi-1982), des Haïtiens résidant aux Etats-Unis (mi-1982).

On parle de maladie des "4H" (homosexuels, héroïnomanes, hémophiles et Haïtiens). Le terme anglais "aids" ("acquired immune deficiency syndrome") apparaît en 1982. En français: "sida", pour syndrome d'immunodéficience acquise.

- 1983: découverte du virus

En janvier 1983, à l'Institut Pasteur à Paris, les chercheurs Françoise Barré-Sinoussi et Jean-Claude Chermann, sous la direction de Luc Montagnier, isolent un nouveau virus qu'ils baptisent LAV et qui "pourrait être impliqué" dans le sida. Le 23 avril 1984, les Etats-Unis annoncent que le spécialiste américain des rétrovirus Robert Gallo a trouvé la cause "probable" du sida, un rétrovirus baptisé HTLV-III.

LAV et HTLV-III s'avèrent être le même virus, baptisé en 1986 virus de l'immunodéficience humaine, ou VIH.

- 1987: premier traitement

Le 20 mars 1987, le premier traitement antirétroviral AZT est autorisé aux Etats-Unis. Il est coûteux et ses effets secondaires nombreux. Le 31 mars, un accord est signé entre la France et les Etats-Unis pour mettre fin au contentieux sur l'antériorité de la découverte du VIH, complété par un accord avec l'Institut Pasteur en 1994. Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier recevront, en 2008, le prix Nobel de médecine.

- Début 90: des étoiles tombent

L'acteur américain Rock Hudson est la première victime célèbre connue du sida en octobre 1985. Au début des années 90, plusieurs étoiles tombent: Freddie Mercury en novembre 1991, Rudolf Noureev en janvier 1993.

En 1994, le sida devient la première cause de décès parmi les Américains de 25 à 44 ans.

- 1995-96: début des trithérapies

En 1995-96, l'arrivée de deux nouvelles classes de médicaments marque un tournant: les inhibiteurs de protéase et les inhibiteurs non-nucléosidiques de transcriptase inverse. C'est le début des combinaisons de différents antirétroviraux: les trithérapies, qui se révèlent très efficaces. En 1996 aux Etats-Unis, pour la première fois, le nombre de victimes décline.

- 1999: 50 millions

Un rapport de l'OMS et d'Onusida en novembre 1999 évalue à 50 millions les personnes infectées par le VIH depuis le début de l'épidémie. 16 millions en sont mortes. L'Afrique est le premier continent touché avec 12,2 millions de séropositifs.

- 2001: médicaments génériques

Après un accord signé en 2000 par Onusida et cinq grands laboratoires pour distribuer des traitements abordables dans les pays pauvres, un compromis est signé le 13 novembre 2001 à l'OMC pour permettre aux pays en développement de fabriquer des médicaments génériques.

- 2012: traitement préventif

Le 16 juillet 2012, un premier traitement préventif dit PrEP ("prophylaxie pré-exposition"), le cocktail antirétroviral Truvada, est autorisé aux Etats-Unis.

- 2017: la moitié des malades traités

Pour la première fois, plus de la moitié des malades dans le monde sont traités, selon Onusida. En 2017, 36,9 millions de personnes étaient infectées. Quelque 35,4 millions de séropositifs sont morts depuis 1981.

- 2019 : une deuxième rémission

Un deuxième patient séropositif connaît une rémission durable après avoir interrompu son traitement. L'homme connu comme le "patient de Londres" n'a plus montré d'atteinte par le VIH depuis près de 19 mois. Comme le "patient de Berlin" (photo), seule personne au monde considérée comme guérie, et ce depuis près de douze ans, il a bénéficié d'une greffe de moelle avec des cellules d'un donneur génétiquement résistant au VIH, pour traiter un cancer.

Rédaction avec AFP

 

> Publicité <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Transphobie
L'agresseur de Julia Boyer condamn la prison ferme
 

Un tribunal a condamné l'agresseur de Julia Boyer pour "violences commises en raison de l’identité de genre" à 10 mois de prison dont 6 mois ferme. Il écope aussi d'une  mise à l’épreuve de deux ans et d'une interdiction de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.
 
 
 
 
  
Paris
Une marche des Fierts pour la PMA et la filiation
 

La Marche des Fiertés LGBT 2019 de Paris défilera samedi 29 juin derrière le mot d’ordre "Filiation, PMA : marre des lois a minima !".
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Accus d'agressions sexuelles, le nonce apostolique confront mercredi aux plaignants
 

Le représentant du Vatican en France, visé par une enquête à Paris pour "agressions sexuelles", doit être confronté mercredi à ses accusateurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
 
 
 
 
  
Afrique
La justice knyane se prononce sur une dcriminalisation de l'homosexualit
 

La justice kényane s'apprête à rendre vendredi un jugement très attendu sur la constitutionnalité de deux lois datant de l'époque coloniale et criminalisant l'homosexualité, même si la communauté gay et lesbienne craint un nouveau report.
 
 
 
 
  
Sport
Le prise de parole forte d'Antoine Griezmann contre l'homophobie dans le foot
 

L'homophobie dans le football, "maintenant ça suffit !", lance l'attaquant vedette des Bleus Antoine Griezmann qui fait la couverture du magazine Têtu mercredi.
 
 
 
 
  
Censure
Mariage gay dans un dessin anim, une chane amricaine refuse de le diffuser
 

Une télévision publique de l'Alabama, Etat conservateur du sud des Etats-Unis, a refusé de diffuser un épisode du dessin animé "Arthur" car il mettait en scène un mariage entre deux personnages de même sexe, ont rapporté plusieurs médias américains.
 
 
 
 
  
Transphobie
L'agression filme de Julia Boyer devant les juges
 

La vidéo virale de son agression à Paris a rendu à nouveau visible les violences et les discriminations subies par les personnes transgenres: Julia Boyer s'apprête à confronter mercredi son agresseur au tribunal correctionnel de Paris.
 
 
 
 
  
Justice
Un homme condamn pour avoir rvl l'homosexualit de deux ex-compagnons
 

Un homme de 29 ans a été condamné à verser 17.000 euros en réparation pour avoir révélé l'homosexualité de deux ex-compagnons auprès de leur famille et sur les réseaux sociaux, a-t-on appris lundi de source judiciaire.
 
 
 
 
  
Sport
La sprinteuse indienne hyperandrogne Dutee Chand fait son coming out
 

La sprinteuse indienne Dutee Chand, suspendue en 2014 en raison de son hyperandrogénie, a rendu publique dimanche son homosexualité, devenant ainsi la première athlète de ce pays conservateur à faire son coming out.
 
 
 
 
  
La Roche-sur-Yon
Enqute judiciaire aprs la dgradation d'un stand LGBT en Vende
 

Le parquet de La Roche-sur-Yon a ouvert une enquête après des dégradations commises samedi à l'encontre d'un stand LGBT en Vendée par un groupe de jeunes hommes criant "homo-folie, ça suffit !", a-t-il confirmé dimanche à l'AFP.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site