e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Le VIH souvent détecté seulement trois ans après l'infection - USA 
USA
Le VIH souvent détecté seulement trois ans après l'infection
 

L'infection par le VIH, le virus responsable du sida, n'est encore le plus souvent diagnostiquée aux Etats-Unis que trois ans en moyenne après qu'une personne l'a contractée, selon un rapport des autorités sanitaires publié mardi.

 
 
 
 

Ce délai représente toutefois une amélioration notable comparativement à la précédente estimation de trois ans et sept mois en 2011, précisent les auteurs de cette étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), basée sur des chiffres de 2015.

Tout en se félicitant de cette "nette amélioration", les CDC insistent sur la nécessité pour les personnes à risque de se faire tester plus souvent étant donné que 40% des nouvelles infections par le VIH passent par des séropositifs qui l'ignorent.

"Si vous risquez d'être infecté par le VIH, faites vous tester", insiste Jonathan Mermin, directeur du Centre national pour le VIH/sida, l'hépatite et la prévention de la tuberculose aux CDC. "Les avantages sont clairs: un diagnostic rapide permet l'améliorer la prévention", souligne-t-il.

"Quand l'infection par le VIH est diagnostiquée plus rapidement, le nombre de personnes qui peuvent contrôler le virus - par des traitements antirétroviraux ndlr. - augmente et les nouvelles infections diminuent", ajoute Brenda Fitzgerald, directrice des CDC.

Les CDC recommandent donc à toutes les personnes âgées d'entre 13 et 64 ans de se faire tester au moins une fois dans leur vie.

Pour celles courant un risque élevé d'infection, comme les hommes homosexuels et bisexuels sexuellement actifs, les autorités sanitaires estiment que les tests devraient être conduits au moins une fois par an, voire tous les six mois.

La même fréquence est recommandée aux 42% de personnes qui se droguent par injection ainsi qu'aux 59% des hétérosexuels courant un risque accru de contracter le VIH.

Or selon le dernier rapport des CDC, 29% des gays et des bisexuels n'avaient pas été testés pour le VIH au cours des 12 derniers mois. Et un quart des personnes chez qui on a découvert le VIH en 2015 avaient été infectées pendant sept ans ou plus sans le savoir.

Chez les hommes hétérosexuels, la durée médiane entre le moment de l'infection et le diagnostic est de cinq ans, contre deux ans et demi pour les femmes hétérosexuelles et celles qui utilisent des seringues pour s'injecter de la drogue.

Sur le 1,1 million de personnes vivant avec le VIH aux Etats-Unis, 85% savent qu'elles sont infectées, selon les dernières estimations des CDC.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site