e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'élection de Bolsonaro serait une tragédie, selon le candidat de centre gauche - Brésil / Présidentielle  
Brésil / Présidentielle
L'élection de Bolsonaro serait une tragédie, selon le candidat de centre gauche
 

Ciro Gomes, candidat de centre gauche en nette progression dans les sondages pour la présidentielle brésilienne, a affirmé mercredi que l'élection de Jair Bolsonaro, représentant de l'extrême droite en tête des intentions de vote, serait une "tragédie".

 

 
 
 
 

En deuxième position dans les derniers sondages sur le premier tour, avec 11 à 13%, loin derrière Jair Bolsonaro (24 à 26%), Ciro Gomes, 60 ans, a aussi réservé des piques à ses autres adversaires, notamment à gauche. Mais Bolsonaro reste sa cible préférée.

"Ce serait une tragédie pour la famille brésilienne de mettre ou pouvoir une personne intolérante et totalement hostile à la population noire, LGBT et aux femmes", a asséné Ciro Gomes, qui a fait campagne mercredi dans une zone commerçante du centre de Rio de Janeiro. "S'il gagne (...), je lui souhaiterai bonne chance, parce que je respecte la démocratie... Et après je fondrai en larmes", a-t-il ajouté, aux côtés de sa compagne Giselle Bezerra.

Ex-capitaine de l'armée brésilienne, Jair Bolsonaro, célèbre pour ses dérapages racistes ou homophobes et sa nostalgie affichée de la dictature militaire (1964-1985), a été poignardé en pleine rue jeudi dernier lors d'un bain de foule. Il est actuellement hospitalisé dans un état grave à Sao Paulo.

Cet attentat a été condamné à l'unanimité par l'ensemble des candidats, mais la trêve a été de courte durée.

Après s'être attaqué à celui qu'il a le plus chance d'affronter au second tour, Ciro Gomes a également continué son opération séduction à gauche, vers l'électorat orphelin de l'ex-président Luiz Inacion Lula da Silva, dont il a été ministre par le passé.

Incarcéré depuis avril pour corruption et déclaré inéligible par la justice électorale, Lula a définitivement renoncé à briguer un troisième mandat mardi, adoubant son colistier Fernando Haddad, ex-maire de Sao Paulo.

L'ex-président (2003-2010) était crédité de près de 40% dans les sondages, mais Ciro Gomes a dénoncé mercredi le culte de la personnalité dont il fait l'objet. "La gauche brésilienne est trop dépendante d'une personnalité extraordinaire, (...) mais ce dont elle a besoin, c'est d'un projet sérieux", a affirmé le candidat de centre gauche, bien implanté dans les régions pauvres du nord-est, principal fief électoral de Lula.

Ancien gouverneur du Ceara, Etat du Nord-est où sa famille joue un rôle politique depuis des décennies, Ciro Gomes a défini en quelques mots les priorités de son projet de gouvernement: "éducation, éducation, éducation et emploi".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Homoparentalité
Colère des organisations LGBT après le report de la loi sur la PMA
 

Pressé par sa majorité et toute la gauche, mais confronté aux bruyantes réticences de la droite, le gouvernement a décidé de reporter au printemps l'examen à l'Assemblée du texte controversé qui ouvre la procréation médicalement assistée à toutes les femmes, suscitant la colère des militants LGBT.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
L'examen du projet de loi sur la PMA reporté à mai ou juin 2019
 

Le projet de loi sur la bioéthique, dans lequel figure l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, ne sera pas examiné au Parlement avant "mai ou juin", a-t-on appris jeudi auprès du rapporteur de la mission d'information à l'Assemblée.
 
 
 
 
  
Discrimination
L'ouverture partielle du don de sang aux homosexuels n'a pas augmenté le risque de transmission du VIH
 

L'ouverture du don de sang aux homosexuels en juillet 2016 n'a pas augmenté le risque de transmission du virus du sida par transfusion, qui reste "très faible en France", selon les premiers résultats d'une enquête publiée mercredi par l'agence sanitaire Santé publique France.
 
 
 
 
  
Justice / Parentalité
Une femme trans obtient le statut inédit de parent biologique
 

La cour d'appel de Montpellier a octroyé le statut inédit de "parent biologique" à un homme devenu femme et qui a eu un enfant avec son nouvel état civil.
 
 
 
 
  
Cuba
Le mariage gay, point fort de la nouvelle constitution
 

Cuba boucle jeudi trois mois de débats populaires sur la réforme de sa Constitution: le texte, qui ouvre la voie au mariage homosexuel, sera peaufiné par l'Assemblée puis soumis à référendum en février.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Plus de diversité dans la nouvelle promo d'élus à la Chambre américaine
 

Des dizaines de nouveaux élus à la Chambre américaine des représentants se sont retrouvés mercredi pour une photo de famille illustrant la plus grande diversité née d'élections parlementaires qui ont donné la victoire à un nombre record de femmes et de candidats issus de minorités.
 
 
 
 
  
TPMP
C8 renonce à une demande de dédommagement après les sanctions relatives au canular homophobe d'Hanouna
 

C8, filiale du groupe Canal+ sanctionnée à trois reprises par le CSA pour des séquences diffusées dans l'émission de Cyril Hanouna, a renoncé à la demande de dédommagement qu'elle avait formulée à l'encontre du régulateur de l'audiovisuel qui l'avait sanctionné après un canular homophobe.
 
 
 
 
  
Homophobie
Les scènes gay de Bohemian Rhapsody censurées en Malaisie
 

Le biopic consacré à Freddie Mercury, chanteur emblématique de Queen, est censuré en Malaisie. Les scènes évoquant l'homosexualité ont été coupées. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes en 2017
 

Les Etats-Unis ont enregistré une hausse de 17% des crimes racistes, antisémites ou homophobes lors de la première année de présidence de Donald Trump, selon des statistiques du FBI rendues publiques mardi.
 
 
 
 
  
Gestation pour autrui
Quinze personnes inculpées au Cambodge
 

Quinze personnes, dont onze mères porteuses, ont été inculpées mardi au Cambodge qui tente d'enrayer la gestation pour autrui, pratique en pleine essor notamment à destination des couples chinois mais illégale depuis 2016.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site