e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'élection de Bolsonaro serait une tragédie, selon le candidat de centre gauche - Brésil / Présidentielle  
Brésil / Présidentielle
L'élection de Bolsonaro serait une tragédie, selon le candidat de centre gauche
 

Ciro Gomes, candidat de centre gauche en nette progression dans les sondages pour la présidentielle brésilienne, a affirmé mercredi que l'élection de Jair Bolsonaro, représentant de l'extrême droite en tête des intentions de vote, serait une "tragédie".

 

 
 
 
 

En deuxième position dans les derniers sondages sur le premier tour, avec 11 à 13%, loin derrière Jair Bolsonaro (24 à 26%), Ciro Gomes, 60 ans, a aussi réservé des piques à ses autres adversaires, notamment à gauche. Mais Bolsonaro reste sa cible préférée.

"Ce serait une tragédie pour la famille brésilienne de mettre ou pouvoir une personne intolérante et totalement hostile à la population noire, LGBT et aux femmes", a asséné Ciro Gomes, qui a fait campagne mercredi dans une zone commerçante du centre de Rio de Janeiro. "S'il gagne (...), je lui souhaiterai bonne chance, parce que je respecte la démocratie... Et après je fondrai en larmes", a-t-il ajouté, aux côtés de sa compagne Giselle Bezerra.

Ex-capitaine de l'armée brésilienne, Jair Bolsonaro, célèbre pour ses dérapages racistes ou homophobes et sa nostalgie affichée de la dictature militaire (1964-1985), a été poignardé en pleine rue jeudi dernier lors d'un bain de foule. Il est actuellement hospitalisé dans un état grave à Sao Paulo.

Cet attentat a été condamné à l'unanimité par l'ensemble des candidats, mais la trêve a été de courte durée.

Après s'être attaqué à celui qu'il a le plus chance d'affronter au second tour, Ciro Gomes a également continué son opération séduction à gauche, vers l'électorat orphelin de l'ex-président Luiz Inacion Lula da Silva, dont il a été ministre par le passé.

Incarcéré depuis avril pour corruption et déclaré inéligible par la justice électorale, Lula a définitivement renoncé à briguer un troisième mandat mardi, adoubant son colistier Fernando Haddad, ex-maire de Sao Paulo.

L'ex-président (2003-2010) était crédité de près de 40% dans les sondages, mais Ciro Gomes a dénoncé mercredi le culte de la personnalité dont il fait l'objet. "La gauche brésilienne est trop dépendante d'une personnalité extraordinaire, (...) mais ce dont elle a besoin, c'est d'un projet sérieux", a affirmé le candidat de centre gauche, bien implanté dans les régions pauvres du nord-est, principal fief électoral de Lula.

Ancien gouverneur du Ceara, Etat du Nord-est où sa famille joue un rôle politique depuis des décennies, Ciro Gomes a défini en quelques mots les priorités de son projet de gouvernement: "éducation, éducation, éducation et emploi".

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site