e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Les différents profils des agresseurs - Pédocriminalité dans l'Eglise 
Pédocriminalité dans l'Eglise
Les différents profils des agresseurs
 

La commission Sauvé a estimé dans son rapport sur la pédocriminalité dans l'Eglise catholique en France entre 2.900 et 3.200 le nombreux d'agresseurs au sein de l'institution depuis 1950, et en a identifié plusieurs profils.

 
 
 
 

Son rapport s'appuie sur des entretiens avec dix prêtres et un diacre agresseurs, ajoutés aux près de 2.000 cas d'agresseurs que l'Ecole pratique des hautes études a examinés dans les archives de l'Eglise.

Des constantes

Nés entre 1933 et 1954, les dix prêtres et le diacre interrogés sont pour la plupart issus de milieux populaires. Aucun d'entre eux ne signale avoir été confronté, dans sa famille, à un manque d'attention ou d'affection. "Concernant leur conception du rôle de prêtre, la tendance la plus accentuée est celle qui assimile le sacerdoce avec l'écoute, l'aide, le soutien social", constate le rapport, précisant que tous sauf un défendent une vision plutôt horizontale de leur rôle.

Reproduction de la violence

Grâce aux entretiens et aux recoupements effectués dans les archives, il est possible d'établir que des jeunes séminaristes ayant été agressés pendant leur formation sont ensuite devenus eux-mêmes agresseurs. Certains prêtres déclarent avoir été eux-mêmes victimes, quand d'autres rapportent une grande proximité physique entre enseignants de séminaire et séminaristes, sans affirmer toutefois avoir fait l'objet de violences sexuelles.

Selon une étude dirigée par Florence Thibaut, membre de la Ciase, à partir des informations judiciaires, expertises psychiatriques et des enquêtes de personnalités contenues dans 35 dossiers judiciaires, les clercs auraient eux-mêmes été victimes d'agressions sexuelles dans l'enfance dans environ 27% des cas étudiés. Cependant, si la commission constate qu'il existe une certaine forme de reproduction des violences sexuelles par ceux qui en ont subi étant enfants, il n'est pas possible de soutenir qu'il existe en la matière une "spécificité de l'Eglise catholique".

Cadre

Dans l'Eglise catholique comme ailleurs, l'agresseur n'est pas un inconnu: il s'agit d'une personne déjà en lien avec la victime, qu'il fréquente de manière régulière dans le cadre d'activités éducatives (47% des cas) ou pastorales (36%). Les lieux les plus fréquents des actes pédocriminels sont les établissements et internats scolaires (30% des abus), le catéchisme et les aumôneries (21,2%), les mouvements de jeunesse, y compris les camps de vacances et les pèlerinages (20,2%), le bureau ou le domicile de l'abuseur (21,2%).

Quant aux auteurs des violences, ce sont d'abord des prêtres de la paroisse (30%), puis des enseignants membres du clergé (24,5%), des aumôniers et animateurs de mouvements de jeunesse (14,8%) et des religieux (7,7%).

Différences sur la sexualité

Certaines des onze personnes auditionnées par la commission affirment s'être interrogées sur la sexualité dès l'adolescence, tandis que pour d'autres, cette question "n'apparaissait pas alors comme centrale". Plusieurs des personnes interrogées déplorent que "la sexualité a été uniquement appréhendée sous le prisme du péché".

Un peu plus de la moitié des prêtres interrogés se déclarent homosexuels, certains d'entre eux indiquant avoir eu des relations avec des adultes de leur âge, avant ou après l'ordination.

Différences sur le rapport à l'accusation

Philippe Portier, sociologue des religions et membre de la commission, a identifié trois types de prêtres grâce à l'audition de ces onze religieux:

- "ceux qui assument ce qu'ils ont fait, qui sont dans une perspective de demande de pardon, d'acceptation de leur propre responsabilité. Ils sont extrêmement rares", explique-t-il à l'AFP.

- ceux qui "minimisent les faits", la catégorie la plus importante. "On dispose de leurs dossiers et on voit bien que les faits sont accablants", selon M. Portier.

- ceux qui estiment que l'agression n'a jamais existé. "Ils pensent qu'il y a une sorte de conspiration de l'Eglise, de l'Etat et des familles pour faire tomber un prêtre qui n'avait rien à se reprocher", ajoute-t-il.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Droite
Valérie Pécresse sera la candidate LR
 

Valérie Pécresse sera la candidate de LR à la présidentielle de 2022. Elle dervra composer avec le score important de l'utra-droitier Eric Ciotti. 
 
 
 
 
  
VIH
Après une baisse due au Covid, le traitement préventif PrEP redémarre
 

Après une grosse diminution au début de la pandémie de Covid-19, on constate en France un redémarrage de l'utilisation de la PrEP, traitement préventif pour éviter d'être infecté par le virus du sida, selon un rapport officiel publié mercredi.
 
 
 
 
  
Genre
Le parquet en faveur de la reconnaissance comme mère d'une femme transgenre
 

Une femme transgenre, reconnue femme à l'état-civil et ayant conçu son enfant avant son opération, peut-elle être déclarée "mère"? Le parquet général a plaidé mercredi en ce sens, la cour d'appel de Toulouse rendra sa décision le 9 février.
 
 
 
 
  
Zemmour candidat
Florilège de déclarations sur les femmes et les homosexuels
 

Eric Zemmour, désormais candidat à la présidentielle, veut imposer dans la campagne les thèmes qui l'obsèdent: l'immigration, l'islam, mais aussi sa détestation des fémisnistes et des LGBT. Petit florilège de citations du candidat. 
 
 
 
 
  
Amériques
Le 1er hôtel LGBT de Cuba accueille les touristes, en attendant le mariage gay
 

Orné d'un grand drapeau arc-en-ciel à sa porte, le premier hôtel de Cuba destiné au public LGBT vient de rouvrir ses portes aux touristes, au moment où les autorités étudient la possible adoption sur l'île du mariage pour tous.
 
 
 
 
  
VIH
Anne Hidalgo maintient l'objectif d'un Paris sans sida en 2030
 

La maire PS de Paris Anne Hidalgo a réitéré mercredi l'objectif de "zéro transmission" du VIH à Paris en 2030, en inaugurant mercredi, journée mondiale de lutte contre le sida, une "place des combattantes et combattants du sida" dans le centre de la capitale.
 
 
 
 
  
Canada
La chambre basse vote une loi interdisant les thérapies de conversion
 

Un projet de loi du gouvernement canadien de Justin Trudeau interdisant les thérapies de conversion, qui prétendent changer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne, a été adopté mercredi à l'unanimité aux Communes, la chambre basse du Parlement.
 
 
 
 
  
Sida
Mettre fin à la transmission du virus est à portée de main, assure Joe Biden
 

Le président américain Joe Biden a assuré mercredi que "mettre fin à la transmission du VIH était à portée de main" aux Etats-Unis, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
VIH / Sida
L'épidémie de sida en dix dates clés
 

A l'occasion du 1er Décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida, retour sur les grandes étapes de l'épidémie de sida, de son émergence il y a 40 ans, jusqu'à l'espoir actuel d'une éradication.
 
 
 
 
  
Chili
Le vote au Sénat sur le mariage homosexuel reporté
 

Le Sénat se prononcera finalement la semaine prochaine sur un projet de loi légalisant le mariage entre personnes de même sexe au Chili, après le report du vote mardi sur ce texte espéré de longue date par la communauté homosexuelle.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site