e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Les données de 14.200 porteurs du VIH volées et publiées - Singapour  
Singapour
Les données de 14.200 porteurs du VIH volées et publiées
 

Les données confidentielles de 14.200 personnes contaminées par le VIH, dont beaucoup d'étrangers, ont été volées et publiées sur internet, ont annoncé les autorités singapouriennes lundi, la deuxième faille de sécurité informatique majeure pour la cité-Etat en quelques mois.

 
 
 
 

Selon le ministère de la Santé, les données ont été publiées par un Américain plusieurs fois condamné par la justice, qui les aurait obtenues via son compagnon, un docteur singapourien ayant accès au registre national des personnes porteuses du VIH. Lors d'une autre attaque informatique majeure en juin et juillet, les données médicales de 1,5 million de Singapouriens avaient déjà été dérobées.

"Une personne non autorisée est entrée en possession des informations confidentielles de 14.200 individus porteurs du VIH jusqu'en 2013 et des coordonnées de 2.400 d'entre elles", a indiqué le ministère dans un communiqué. "Ces informations ont été publiées en ligne", a précisé le ministère en présentant des excuses "pour les inquiétudes et la détresse" subies par les victimes.

Les données publiées comprennent des noms, des identifiants, des coordonnées, des résultats de tests VIH et d'autres informations médicales.

Les personnes concernées sont 5.400 Singapouriens diagnostiqués comme infectés par le virus jusqu'en janvier 2013 ainsi que 8.800 étrangers diagnostiqués comme porteur du VIH jusqu'en décembre 2011.

Singapour, riche cité-Etat de l'Asie du Sud-Est, compte de nombreux expatriés parmi ses 5,6 millions d'habitants.

Le ministère a identifié un ressortissant américain, Mikhy K. Farrera Brochez, qui a vécu à Singapour de 2008 à 2016, comme l'individu à l'origine de la fuite de données. Il avait été condamné pour fraude et pour des crimes liés à la drogue en mars 2017 puis expulsé de Singapour après avoir purgé sa peine. Il ne se trouve pas actuellement dans la cité-Etat, ont précisé les autorités singapouriennes qui ont demandé l'aide d'autres pays pour le retrouver.

Mikhy K. Farrera Brochez était en couple avec Ler Teck Siang, un docteur singapourien qui avait accès au registre des personnes infectées par le VIH dans le cadre de son travail. Ce dernier a été condamné en septembre à 24 mois de prison pour avoir aidé son compagnon dans ses activités criminelles. Il a fait appel.

Le ministre de la Santé Gan Kim Yong s'est confondu en excuses dans les médias. Son ministère avait reçu des informations de la police selon lesquelles Mikhy K. Farrera Brochez détenait des informations confidentielles issues du registre des personnes porteuses du VIH dès 2016.

Depuis leur publication en ligne, "nous avons collaboré avec la police et d'autres organismes pour désactiver l'accès à ces données en ligne depuis le 25 janvier. Nous prenons les choses très au sérieux", a indiqué le ministre interrogé par Channel News Asia.

A la mi-janvier, le gendarme des données personnelles de Singapour a imposé des amendes d'un montant d'un million de dollars singapouriens (645.000 euros) à l'encontre de deux organismes de santé singapouriens.

A l'été 2018, des hackers ont eu accès à une base de données contenant les dossiers médicaux de 1,5 million de Singapouriens - plus du quart de la population -, y compris celui du Premier ministre Lee Hsien Loong. Les autorités singapouriennes considèrent qu'un Etat est le commanditaire de cette attaque de l'été dernier, mais n'ont pas désigné de coupable.

AFP

 

> Publicité <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Campagne AIDES
Un pansement Rainbow contre l’homophobie
 

"L’homophobie frappe toujours, porter ce pansement c’est la dénoncer !", c’est le nouveau message de sensibilisation de l'association AIDES pour lutter contre les violences homophobes. L’association rappelle que lutter contre l’homophobie c’est aussi faire reculer le sida.
 
 
 
 
  
Médias
Une spécialiste des questions LGBT nommée à la tête du web aux Inrocks
 

Une jeune journaliste, Marie Kirschen, a été nommée rédactrice en chef web des Inrockuptibles à la place de David Doucet, licencié à la suite de l'affaire de la "Ligue du LOL", a annoncé l'hebdomadaire lundi.
 
 
 
 
  
Tunisie
2e édition du festival queer à Tunis
 

Cris de joie, youyous et applaudissements: la deuxième édition du festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut promouvoir des films sur des minorités sexuelles et défendre leurs droits, a débuté vendredi dans une ambiance festive.
 
 
 
 
  
International
L'ILGA présente un rapport sur l'homophobie d'État en vigueur dans 70 pays
 

L’ILGA (Association internationale lesbienne, gay, bisexuelle, trans et intersexuée) a présenté mercredi son dernier rapport sur l’homophobie d’État à Wellington, en Nouvelle-Zélande.
 
 
 
 
  
Chili
Hausse de 44% des cas de discrimination homophobe
 

Les cas de discriminations homophobes et transphobes au Chili ont augmenté de 44% en un an, la plus forte hausse en 17 ans dans ce pays réputé conservateur, selon le rapport du Mouvement pour l'intégration et la libération homosexuelle (Movilh).
 
 
 
 
  
Belgique
La police enquête sur un profil de Grindr menaçant d'une attaque des bars gay d'Ostende
 

La police belge enquête sur un profil anonyme de Grindr qui aurait menacé de lancer une attaque contre des bars gay dans la ville d'Ostende le wek-end du 23 mars.
 
 
 
 
  
Football
Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG
 

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage apparemment d’intenter des poursuites. 
 
 
 
 
  
Brésil
Bolsonaro a fait de moi un paria, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys
 

Jair Bolsonaro "a fait de moi un paria": Jean Wyllys, ancien député au Parlement brésilien et militant pour les droits des personnes LGBT, a dû fuir son pays après avoir reçu des «menaces de mort» à la suite de l'élection du président d'extrême droite.
 
 
 
 
  
Pédophilie dans l'Eglise
Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais
 

L'abbé Alain de la Morandais, interrogé sur les scandales de pédophilie dans l'Eglise, a affirmé que les enfants cherchaient "spontanément la tendresse". Des propos qui ont choqué. 
 
 
 
 
  
Anti-LGBT
Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les modes de vie traditionnels
 

Jair Bolsonaro et Donald Trump ont affiché leur accord pour lutter contre les politiques pro-LGBT lors de la visite du président brésilien à Washington le 19 mars. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site