e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Les enfants nés de GPA doivent avoir deux parents légaux, selon la CEDH - Parentalité  
Parentalité
Les enfants nés de GPA doivent avoir deux parents légaux, selon la CEDH
 

La filiation des enfants nés à l’étranger d’une gestation pour autrui (GPA) doit être reconnue par la France, mais cette reconnaissance légale peut passer par l’adoption en ce qui concerne la mère d’intention, a affirmé mercredi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

 
 
 
 

La Cour de Strasbourg, qui ne remet pas en cause l’interdiction de la GPA en France et dans d’autres Etats européens, rappelle que la reconnaissance de cette filiation est exigée par "l’intérêt supérieur de l’enfant", dans un avis sollicité par la Cour de cassation française.

La Cour de cassation s’interrogeait sur la façon dont elle devait exécuter un arrêt de la CEDH de 2014 dans lequel la France était condamnée pour avoir refusé de reconnaître la filiation de jumelles nées d’une mère porteuse en Californie.

Si le père, qui a donné ses gamètes pour la fécondation in vitro, est considéré comme le père "biologique", sur le document délivré par les autorités américaines, la mère n’y figure que comme mère "légale", les enfants ayant été conçus grâce à un don d’ovocytes.

"Le droit au respect de la vie privée d’un enfant né à l’étranger à l’issue d’une GPA requiert que le droit interne offre une possibilité de reconnaissance d’un lien de filiation entre cet enfant et la mère d’intention, désignée dans l’acte de naissance légalement établi à l’étranger comme étant la 'mère légale'", tranche la Cour européenne.

Elle estime cependant que, faute de consensus européen sur la question, les Etats membres jouissent d’une "marge d’appréciation" concernant la transcription de l’acte de naissance établi à l’étranger.

A défaut de désigner la mère d’intention comme la mère légale, "d’autres voies peuvent servir convenablement cet intérêt supérieur (de l’enfant), dont l’adoption qui, s’agissant de la reconnaissance de ce lien, produit des effets de même nature que la transcription de l’acte de naissance étranger", ajoute-t-elle.

Et de conclure qu’il "importe cependant que les modalités prévues par le droit interne garantissent l’effectivité et la célérité de leur mise en oeuvre, conformément à l’intérêt supérieur de l’enfant", ajoute-t-elle.

On pourra voir dans cette dernière phrase une pierre dans le jardin de la France qui a dû être condamnée à plusieurs reprises, depuis 2014, pour commencer à faire évoluer son droit et la jurisprudence de ses tribunaux.

Cet avis est le premier délivré par la CEDH dans le cadre d’une nouvelle procédure qui permet aux cours suprêmes nationales de la consulter. S’il n’est pas contraignant en droit, il l’est pratiquement en fait, la Cour européenne des droits de l’homme agissant en instance de dernier recours pour les citoyens des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe.

Rédaction avec agences


> Publicité <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Histoire
Stonewall, 28 juin 1969: quand la communauté gay encercle la police de New York
 

"C'était la première fois que notre communauté emprisonnait des policiers alors que, jusque-là, c'était toujours eux qui nous emprisonnaient": Mark Segal, un ancien de Stonewall, se souvient de la première des six nuits d'émeutes à New York qui ont propulsé la cause homosexuelle et changé la vie de millions de personnes.
 
 
 
 
  
Monde
L'évolution des droits LGBT depuis les émeutes de Stonewall
 

Les émeutes de Stonewall, déclenchées par une descente de police dans un club gay de New York le 28 juin 1969, ont marqué l'éclosion du militantisme LGBT aux Etats-Unis et dans le monde, qui a conduit à des avancées majeures.  En voici quelques grandes étapes.
 
 
 
 
  
Brésil
Des dizaines de milliers de personnes à la Gay Pride de Sao Paulo
 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche pour la Gay Pride de Sao Paulo, l'une des plus importantes au monde, en dépit du climat politique conservateur au Brésil sous la présidence de Jair Bolsonaro.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
La ministre de la Santé souhaite lever le voile sur la filiation
 

Dans le cadre de l'ouverture à la PMA à toutes les femmes, la ministre de la Santé Agnès Buzyn souhaite "lever le voile sur la filiation" pour les enfants nés grâce à un donneur, afin qu'ils accédent à des informations sur celui-ci à leur majorité.
 
 
 
 
  
Ukraine
La gay pride réunit des milliers de personnes à Kiev
 

Des milliers de personnes ont participé dimanche à une gay pride à Kiev, sous étroite surveillance policière mais sans incident majeur malgré la présence de militants d'extrême droite et religieux hostiles.
 
 
 
 
  
Chili
Des dizaines de milliers de personnes manifestent pour les droits LGBT
 

Environ 100.000 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté samedi en musique et en dansant à Santiago en faveur des droits des LGBT au Chili, pays conservateur où l'influence de l'Eglise catholique reste forte.
 
 
 
 
  
Elysée
Main dans la main, Macron et Elton John mobilisent contre le sida
 

Le président Emmanuel Macron a lancé vendredi un appel à la mobilisation internationale dans la lutte contre le sida avec l'objectif de "sauver 16 millions de vies", au cours d'une apparition aux côtés d'Elton John durant la Fête de la musique à l'Elysée.
 
 
 
 
  
Don du sang des homosexuels
Les associations LGBT portent plainte contre la France devant la Commission européenne
 

Plusieurs associations LGBT ont annoncé jeudi avoir porté plainte contre la France devant la Commission européenne pour discrimination, en raison de l'obligation faite aux hommes homosexuels d'observer une période d'abstinence de douze mois pour être autorisés à donner leur sang.
 
 
 
 
  
VIH
Macron lance avec Elton John un appel à la mobilisation contre le sida
 

Emmanuel Macron lance ce vendredi en compagnie d'Elton John un appel à la mobilisation internationale pour accroître les fonds de la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, a indiqué jeudi la présidence.
 
 
 
 
  
Drogues
Act Up dénonce un accès aux seringues stériles aléatoire et limité à Paris
 

L'accès aux seringues stériles en pharmacie, prévu pour lutter contre le sida et l'hépatite C, est "aléatoire et limité" à Paris, ville qui concentre plus d'infections que la moyenne, s'est alarmée mercredi l'association Act Up après la publication d'une enquête de terrain.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site