e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Les fumeurs séropositifs ont un risque nettement plus élevé de décéder d'un cancer pulmonaire - VIH / Tabac  
VIH / Tabac
Les fumeurs séropositifs ont un risque nettement plus élevé de décéder d'un cancer pulmonaire
 

Les fumeurs infectés par le VIH, le virus responsable du sida, qui suivent une thérapie antirétrovirale ont en moyenne dix fois plus de risque de décéder d'un cancer du poumon que de leur infection, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

 
 
 
 

"Fumer et être séropositif est une combinaison particulièrement néfaste quand il s'agit du cancer pulmonaire", explique le Dr Krishna Reddy du Massachusetts General Hospital qui a dirigé cette étude parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), Internal Medicine.

"Les taux de tabagisme sont extraordinairement élevés parmi les personnes infectées par le VIH, le virus de l'immunodéficience humaine, qui accroît le risque de cancer du poumon", précise-t-il.

Plus de 40% des personnes infectées par le VIH aux Etats-Unis sont des fumeurs, comparativement à 15% dans l'ensemble de la population adulte américaine.

L'étude suggère que 10% de toutes les personnes recevant des antirétroviraux, qu'elles fument ou non, soit près de 60.000 individus, mourront d'un cancer du poumon.

Les personnes séropositives ont aujourd'hui une espérance de vie presque normale grâce à ces traitements, mais le tabac et l'infection par le VIH leur font courir un risque de développer un cancer du poumon plus grand même que chez les fumeurs séronégatifs.

"Ce type de cancer est désormais l'une des principales causes de mortalité parmi les séropositifs alors que presque tous ces décès pourraient être évités", souligne la Dr Rochelle Walensky, responsable du service des maladies infectieuses au Massachusetts General Hospital, une des co-auteures de cette étude.

Ces chercheurs ont utilisé un modèle de simulation pour déterminer le risque de développer un cancer du poumon pour des séropositifs, selon qu'ils fumaient, étaient d'anciens fumeurs ou n'avaient jamais touché une cigarette. Ils ont également pris en compte la régularité de leur traitement antirétroviral.

Le modèle inclut aussi comme paramètre les risques posés par d'autres maladies comme les pathologies cardio-vasculaires qui augmentent avec le tabagisme.

L'étude indique que près de 25% des séropositifs prenant régulièrement leurs antirétroviraux mais continuant à fumer, décéderont d'un cancer du poumon. Parmi ceux qui arrêtent la cigarette avant 40 ans, seulement 6% en mourront.

Les auteurs ont également estimé que les personnes infectées par le VIH qui fument et prennent leurs antirétroviraux ont de six à treize fois plus de risque de décéder d'un cancer pulmonaire que du sida, selon le nombre de cigarettes fumées et leur sexe, les hommes étant plus menacés. Chez les gros fumeurs ce risque approche les 30%.

Il est estimé que 1,1 million de personnes vivent avec le VIH aux Etats-Unis et qu'une sur sept ne le sait pas, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). En 2014, 37.600 nouveaux cas ont été diagnostiqués et 6.721 décès ont été directement attribués à l'infection la même année.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Réseaux sociaux
Des milliers de LGBT se déconnectent de Tumblr pour protester contre sa politique anti-sexe
 

Des milliers d’utilisateurs LGBT de Tumblr se sont déconnectés du réseau social afin de protester contre l’interdiction des images érotiques et pornographiques imposée par la plateforme et qui a débuté lundi 17 décembre.
 
 
 
 
  
Concours / International
Miss Univers rend un hommage particulier à Angela Ponce, première femme trans participante
 

Miss Univers a présenté un hommage vidéo spécial à Angela Ponce, qui n'a pas remporté le concours mais a innové en tant que première femme transgenre à prendre part au concours.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le nouveau chef de cabinet de Donald Trump est un des politiciens les plus homophobes
 

Le nouveau chef de cabinet de Donald Trump, Mick Mulvaney, un ancien membre du Congrès de Caroline du Sud, est considéré comme l'un des hommes politiques les plus homophobes de Washington.
 
 
 
 
  
Allemagne
Le parlement allemand ajoute un troisième genre aux actes de naissance
 

Le parlement allemand a adopté une loi qui ajoute un troisième genre aux certificats de naissance pour les personnes nées intersexuées.
 
 
 
 
  
Brésil
L'élection de Bolsonaro provoque une hausse des mariages homosexuels
 

Le prochaine prise de fonction de l'homophobe Bolsonaro provoque une hausse des mariages gay au Brésil. Les couples de même sexe redoutent que le futur président ne revienne sur la légalisation des unions homosexuelles. 
 
 
 
 
  
Russie / Rapport
La loi sur la propagande gay met les jeunes LGBT en danger, estime Human Rights Watch
 

La loi russe sur la "propagande gay" a un impact négatif sur les jeunes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié le 11 décembre.
 
 
 
 
  
Internet
GPA et Transgenre, mots vedettes des recherches sur Google en 2018
 

Les mots "procrastination", "GPA", ou "transgenre" ont été les vedettes des recherches de définition sur Google en France en 2018, selon le baromètre publié chaque année par le moteur de recherche américain.
 
 
 
 
  
Chine
Le photojournaliste disparu a bien été arrêté au Xinjiang
 

Le photojournaliste chinois Lu Guang, récompensé à plusieurs reprises à l'étranger - notamment pour un reportage sur le sang contaminé - et disparu le mois dernier dans la région chinoise du Xinjiang (nord-ouest) a été "officiellement arrêté", a affirmé mercredi sa femme.
 
 
 
 
  
Croatie
Les associations LGBT dénoncent une nouvelle loi discriminatoire pour les homosexuels
 

Des militants de défense des homosexuels se sont indignés mardi de l'impossibilité pour les couples homosexuels de devenir familles d'accueil de mineurs retirés à leurs parents, après le récent vote d'une loi sur le sujet.
 
 
 
 
  
Mouvement social
Marlène Schiappa dénonce les propos haineux sexistes, racistes et homophobes de gilets jaunes
 

Les "gilets jaunes" qui "appellent à la haine"  - notamment homophobe - n'ont "pas leur place dans le débat public" mais "devant un juge", a déclaré mardi la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site