e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Les fumeurs séropositifs ont un risque nettement plus élevé de décéder d'un cancer pulmonaire - VIH / Tabac  
VIH / Tabac
Les fumeurs séropositifs ont un risque nettement plus élevé de décéder d'un cancer pulmonaire
 

Les fumeurs infectés par le VIH, le virus responsable du sida, qui suivent une thérapie antirétrovirale ont en moyenne dix fois plus de risque de décéder d'un cancer du poumon que de leur infection, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

 
 
 
 

"Fumer et être séropositif est une combinaison particulièrement néfaste quand il s'agit du cancer pulmonaire", explique le Dr Krishna Reddy du Massachusetts General Hospital qui a dirigé cette étude parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), Internal Medicine.

"Les taux de tabagisme sont extraordinairement élevés parmi les personnes infectées par le VIH, le virus de l'immunodéficience humaine, qui accroît le risque de cancer du poumon", précise-t-il.

Plus de 40% des personnes infectées par le VIH aux Etats-Unis sont des fumeurs, comparativement à 15% dans l'ensemble de la population adulte américaine.

L'étude suggère que 10% de toutes les personnes recevant des antirétroviraux, qu'elles fument ou non, soit près de 60.000 individus, mourront d'un cancer du poumon.

Les personnes séropositives ont aujourd'hui une espérance de vie presque normale grâce à ces traitements, mais le tabac et l'infection par le VIH leur font courir un risque de développer un cancer du poumon plus grand même que chez les fumeurs séronégatifs.

"Ce type de cancer est désormais l'une des principales causes de mortalité parmi les séropositifs alors que presque tous ces décès pourraient être évités", souligne la Dr Rochelle Walensky, responsable du service des maladies infectieuses au Massachusetts General Hospital, une des co-auteures de cette étude.

Ces chercheurs ont utilisé un modèle de simulation pour déterminer le risque de développer un cancer du poumon pour des séropositifs, selon qu'ils fumaient, étaient d'anciens fumeurs ou n'avaient jamais touché une cigarette. Ils ont également pris en compte la régularité de leur traitement antirétroviral.

Le modèle inclut aussi comme paramètre les risques posés par d'autres maladies comme les pathologies cardio-vasculaires qui augmentent avec le tabagisme.

L'étude indique que près de 25% des séropositifs prenant régulièrement leurs antirétroviraux mais continuant à fumer, décéderont d'un cancer du poumon. Parmi ceux qui arrêtent la cigarette avant 40 ans, seulement 6% en mourront.

Les auteurs ont également estimé que les personnes infectées par le VIH qui fument et prennent leurs antirétroviraux ont de six à treize fois plus de risque de décéder d'un cancer pulmonaire que du sida, selon le nombre de cigarettes fumées et leur sexe, les hommes étant plus menacés. Chez les gros fumeurs ce risque approche les 30%.

Il est estimé que 1,1 million de personnes vivent avec le VIH aux Etats-Unis et qu'une sur sept ne le sait pas, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). En 2014, 37.600 nouveaux cas ont été diagnostiqués et 6.721 décès ont été directement attribués à l'infection la même année.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
France
Alerte sur les droits sexuels des femmes et des homosexuels en Outre-mer
 

En Outre-mer, les personnes LGBT rencontrent des difficultés à bénéficier effectivement de leurs droits, selon un rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH).
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le père psy Anatrella n'en a pas fini avec la justice de l'Eglise
 

Le "psy de l'Eglise" Tony Anatrella, soupçonné d'abus sexuels sur de jeunes hommes, n'en a pas fini avec la justice ecclésiastique: une enquête préalable a été ouverte qui pourra conduire à des sanctions, même si Rome n'a pas autorisé un procès judiciaire canonique.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Nouvelle décision judiciaire contre l'interdiction des trans dans l'armée
 

Pour la deuxième fois en un mois, un tribunal fédéral s'est prononcé contre l'annonce par le président Donald Trump d'une interdiction pour les personnes trans de servir d'ans l'armée américaine. 
 
 
 
 
  
Canada
Le gouvernement va présenter des excuses pour la discrimination historique des personnes LGBT
 

Le premier ministre Justin Trudeau va présenter les excuses du gouvernement aux milliers de Canadiens qui ont été emprisonnés, ou discriminés, jusque dans les années 1990, en raison de leur orientation sexuelle.   
 
 
 
 
  
Etre gay au Nigeria
La peur au quotidien, entre violences et arnaques
 

A 19 ans, David se prenait pour "Naomie Campbell". Il venait tout juste de comprendre et d'assumer son homosexualité, un délit passible de prison au Nigeria. Mais quelques mois plus tard, il était arrêté et humilié par la police.
 
 
 
 
  
Asie
En Chine, des gays et des lesbiennes se réfugient dans le mariage blanc
 

Ces deux Chinoises en couple voulaient cacher leur relation à leurs parents, qui les poussaient à trouver l'homme idéal. Leur solution face à l'intense pression familiale: faire un "mariage de convenance" avec deux hommes gays.
 
 
 
 
  
Turquie
Le gouverneur d'Ankara interdit tous les rassemblements culturels LGBTI
 

Les autorités turques ont annoncé dimanche l'interdiction "jusqu'à nouvel ordre" des rassemblements culturel LGBTI dans les cinémas et lieux d'exposition de la province d'Ankara, estimant que de telles manifestations menaçaient l'ordre public.
 
 
 
 
  
Brésil
La Gay Pride de Rio brave la vague ultra-conservatrice
 

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies dimanche pour la Gay pride de Rio de Janeiro sur la célèbre plage de Copacabana, malgré l'absence de subventions de la mairie tenue par l'ultra-conservateur Marcelo Crivella.
 
 
 
 
  
Transgender Day of Remembrance
SOS homophobie invite à commémorer la Journée du souvenir des personnes trans
 

C'est aujourd'hui la Journée du souvenir des personnes trans (Transgender Day of Remembrance).  
 
 
 
 
  
Moyen-Orient
Mashrou 'Leila, porte-drapeau malgré eux des gays du monde arabe
 

Lorsque le groupe de rock libanais Mashrou 'Leila s'est produit au Caire, en septembre dernier, les drapeaux arc-en-ciel brandis dans le public, l'emblème mondial pour les droits des homosexuels, ont provoqué une réaction brutale.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce