e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Les légendaires nuits parisiennes du Palais-Royal au Palace  - Exposition  
Exposition
Les légendaires nuits parisiennes du Palais-Royal au Palace
 

Des guinguettes au French Cancan de Pigalle, des caves de Saint-Germain aux brasseries de Montparnasse, sans oublier les "années Palace", la légende de Paris n'existerait pas sans ses nuits.

 
 
 
 

Jusqu'au 27 janvier, dans les salons de la mairie de Paris, une captivante exposition retrace deux siècles de réjouissances nocturnes.

Elles prennent leur essor au XVIIIe siècle avec les tripots des jardins du Palais Royal, avant les bals populaires et les premiers music-halls.

"Depuis plus de deux siècles, Paris possède une véritable civilisation nocturne. La ville n'est entière que si on la considère avec ses nuits", explique Antoine de Baecque, commissaire de l'exposition.

L'avènement de l'éclairage public par ordonnance royale de 1667, marque le point de départ des nuits parisiennes. Un siècle plus tard, 7.000 réverbères à huile sont installés. Au XIXe, Paris brillera de tous ses feux, décrochant son titre de ville-lumière : nulle part, l'éclairage urbain ne s'est développé aussi vite.

En 1900, les nuits parisiennes emploient un million de personnes dans les cafés, brasseries, théâtres et cabarets. Les grands boulevards, Montmartre, Montparnasse, Saint-Germain-des-Prés et les Champs-Elysées deviennent les lieux les plus attractifs. En 2016, la mairie de Paris estime à 600.000 les travailleurs nocturnes.

Du Whisky à Gogo aux Bains-Douches

L'exposition n'élude rien des nuits parisiennes: la prostitution emploiera jusqu'à un million de "petites femmes", contribuant à la réputation de la capitale française, jusqu'à la fermeture des maisons closes en 1946.

Au détour d'un parcours chronologique enrichi de 300 objets (dessins, affiches, photographies et archives vidéo), le visiteur découvre que la première discothèque a été créée en 1947 par la chanteuse Régine, avec son "Whisky à Gogo", à deux pas du Palais Royal. En 1951, elle a l'idée de coloriser les lumières.

La vogue des discothèques est lancée, d'autant plus que le twist est dans tous les têtes. Dix ans après 1968, le légendaire Palace rue du Faubourg Montmartre, portera pendant quelques années les nuits parisiennes à leur apogée, en cultivant les mélanges sociaux. La concurrence sera farouche avec les Bains-Douches, autre club parisien de réputation internationale.

Ni Le Palace ni Les Bains n'ont survécu aux années 90. Depuis, les nuits ont changé mais Paris compte encore 13.000 cafés et 150 discothèques. L'une d'elles, La Concrète, vient de décrocher la première autorisation française pour une ouverture pendant 24h d'affilée, les samedis et dimanches.

"Depuis les années 2000, la violence du changement sociologique de Paris n'est pas favorable à la nuit", estime Antoine de Baecque, pointant du doigt la gentrification. "Avec la chasse aux nuisances sonores et l'interdiction de fumer, la moitié des établissements de nuit ont fermé", déplore-t-il.

"Le Palace a été le dernier endroit où la nuit a existé en accueillant le showbiz, les gays, les punks... Aujourd'hui, il n'y a plus de mélange", souligne Antoine de Baecque, auteur des "Nuits parisiennes" (éditions du Seuil).

"La nuit peut revivre avec des lieux importants, mais avec des nuits qui coexisteront sans se rencontrer", dit-il. "Je reste optimiste sur la vitalité des nuits parisiennes, mais quelque chose s'est perdu".

"Les Nuits parisiennes", du Palais-Royal au Palace: exposition gratuite, salons de l'Hôtel de Ville de Paris, jusqu'au 27 janvier.

(Source AFP)

 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Enquête
Un tiers des travailleurs LGBT ne dévoilent pas leur orientation sexuelle dans leur entreprise
 

Selon une enquête réalisée par l'Ifop pour l'association professionnelle LGBT L'Autre Cercle, près d'un tiers des travailleurs LGBT préfèrent rester invisibles dans leur entreprise.
 
 
 
 
  
Abus sexuels
Salma Hayek accuse Harvey Weinstein de l'avoir forcée à tourner une scène de nu lesbien dans le film Frida
 

L'actrice Salma Hayek a révélé que le producteur hollywoodien Harvey Weinstein l'a forcée à inclure une scène de sexe lesbienne dans son film "Frida".
 
 
 
 
  
Droits LGBT
La CEDH condamne l'Italie pour non reconnaissance de six couples homosexuels mariés à l'étranger
 

L'Italie a été condamnée jeudi par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour avoir refusé de reconnaître six couples homosexuels italiens mariés à l'étranger avant l'entrée en vigueur en 2016 de la loi reconnaissant les unions civiles pour les couples de même sexe.
 
 
 
 
  
Parti Socialiste
Candidat à la tête du PS, Luc Carvounas pose dans Match avec son mari
 

Luc Carvounas, député socialiste ouvertement gay et candidat à la direction du PS, pose avec son mari dans les pages de Paris Match. 
 
 
 
 
  
Athènes
Un groupe d'anarchistes s'en prend à l'ambassade saoudienne pour dénoncer la situation des homosexuels
 

Un groupe anarchiste, Rubicon, s'en est pris à l'ambassade d'Arabie saoudite à Athènes pour dénoncer la situation des femmes et des homosexuels dans ce pays.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le républicain ultra-homophobe Roy Moore battu aux sénatoriales dans l'Alabama
 

Le républicain ultra-homophobe Roy Moore a été battu aux sénatoriales dans l'Alabama conre toute attene. Sa défaite est aussi un revers pour Donald Trump qui s'était engagé dans cette bataille électorale et qui voit sa majorité se réduire.
 
 
 
 
  
Inde
Une enfant a été abandonnée par ses parents après un don de sang par une femme transgenre
 

L'affaire remonte à plusierus années, mais est révélée aujourd'hui. Une enfant indienne a été abandonnée par ses parents après qu'ils aient découvert que son donneur de sang était une femme transgenre.
 
 
 
 
  
Droite dure
Laurent Wauquiez, un farouche adversaire des droits LGBT à la tête des Républicains
 

Laurent Wauquiez, qui vient d'être élu à la tête des Républicains sur la base d'une ligne très droitière et conservatrice, est un adversaire résolu des droits des personnes LGBT. Petit rappel.
 
 
 
 
  
Afrique
Le président du Ghana estime que légaliser l'homosexualité sera inévitable avec le temps
 

Dans une interview à la chaîne de télévision Al Jazeera, le président du Ghana a déclaré que son pays devrait finir par décriminaliser l'homosexualité - mais seulement quand un soutien populaire à cette mesure sera développé. Une déclaration assez inattendue de la part d'un responsable politique africain.
 
 
 
 
  
Thaïlande
Un couple gay californien emprisonné pour des photos de nus devant des temples
 

Après plus d'une semaine de prison, deux touristes américains qui voyageaient en Thaïlande et qui s'étaient photographiés pantalons baissés devant des temples ont été autorisés à quitter le pays.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce