e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 L'éventail des moyens de prévention s'élargit - Prévention sida 
Prévention sida
L'éventail des moyens de prévention s'élargit
 

Le sida, il ne passera pas par moi": 30 ans après la première campagne nationale et son slogan culte, les moyens de prévention ne se limitent plus au préservatif, comme le montrent plusieurs études présentées mardi à la conférence de recherche de Paris.

 
 
 
 

. Médicaments: prévenir en plus de soigner

Prendre un traitement antirétroviral alors qu'on est séronégatif, pour diminuer le risque d'infection par le VIH: c'est la voie proposée par la Prep, ou prophylaxie pré-exposition. Qu'elle soit prise en continu (un comprimé de Truvada par jour) ou seulement au moment des rapports sexuels à risque (Prep à la demande), plusieurs études ont prouvé l'efficacité de cette méthode pour empêcher les contaminations.

Elle est proposée en priorité aux populations à haut risque, tels que les homosexuels ayant des rapports non protégés ou les prostitué(e)s. Jusqu'à présent, ce traitement est administré en comprimés.

Un nouveau mode d'administration moins contraignant a été présenté mardi: il s'agit d'une injection réalisée tous les deux mois. Le médicament injecté, le cabotegravir, a été bien toléré par les patients, selon les premiers résultats d'une étude.

D'autres tests vont être menés pour évaluer l'efficacité de cette substance, a indiqué Raphael Landovitz, chercheur à l'Université de Californie.

. Se soigner pour ne pas contaminer

De façon générale, la diffusion la plus large possible des traitements antirétroviraux est désormais présentée comme l'un des outils pour stopper la propagation de l'épidémie.

Lorsque le traitement est bien suivi et qu'il fonctionne, la personne porteuse du VIH a en effet une charge virale indétectable, ce qui signifie qu'elle est toujours porteuse du virus mais que ce dernier est trop affaibli pour se multiplier ou infecter une autre personne.

Dès 2011, une importante étude s'est penchée sur les couples hétérosexuels dont seul l'un des deux membres était séropositif. Elle a démontré que le traitement précoce du partenaire séropositif réduisait de 96% le risque de contamination du second partenaire.

Une nouvelle étude présentée lors de la conférence de Paris, menée en Australie, en Thaïlande et au Brésil, montre une efficacité similaire, cette fois chez des couples d'hommes. Une campagne d'information résume ces résultats avec le slogan "U=U", pour "undetectable equals untransmittable": une charge virale indétectable signifie pas de risque de transmission du VIH.

. La circoncision 

On sait depuis une dizaine d'années que la circoncision (ablation du prépuce, repli de peau qui recouvre le bout du pénis) réduit d'environ 50% le risque d'infection chez l'homme dans le cas de relations hétérosexuelles. La face interne du prépuce est en effet particulièrement perméable au virus.

Une nouvelle étude présentée mardi va plus loin: "Avoir un partenaire circoncis peut aussi aider à protéger les femmes", explique Ayesha Kharsany, du Centre de recherche sur le sida en Afrique du Sud (Caprisa). Ces taux de protection sont toutefois bien moindres: les femmes ont 22% de risques en moins d'être infectées par le VIH et 15% par l'herpès génital si leur partenaire est circoncis.

La raison n'est pas claire: on ne sait pas si cela vient du fait que la baisse du nombre d'hommes infectés réduit statistiquement les risques pour les femmes ou si la circoncision joue vraiment sur la transmission du virus. Selon Mme Kharsany, 12 millions d'hommes ont jusqu'à présent été circoncis en Afrique subsaharienne dans le cadre de programmes de santé gouvernementaux.

. L'anneau vaginal, un dispositif prometteur?

Sera-t-il un jour l'équivalent féminin du préservatif chez les hommes? Inspiré de ceux utilisés pour la contraception, l'anneau présenté mardi se place dans le vagin où il diffuse progressivement un médicament antirétroviral, le dapivirine. Il doit être changé tous les mois.

De précédents essais cliniques avaient établi que cet anneau permettait de réduire d'environ 30% en moyenne le risque d'infection par le virus du sida (VIH). Des travaux publiés mardi et conduits aux Etats-Unis montrent qu'il est "sans danger et efficace" chez les jeunes filles de moins de 18 ans.

Une nouvelle étude sur les effets de l'anneau sera lancée cette année et ciblera les adolescentes et les jeunes femmes en Afrique, qui font partie des populations les plus à risques.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Adoption
Le département de Seine-maritime soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels
 

Le conseil départemental de Seine-maritime est soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels dans l'attribution des adoptions d'enfants, après des propos d'une responsable de service sur France Bleu Normandie, "fermement" condamnés par le président UDI de la collectivité.
 
 
 
 
  
Marketing
Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT
 

Un dessin représentant un couple d’hommes se tenant par la main apposé sur les bouteilles d'Evian suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre
 

Un cousin de la reine d'Angleterre va épouser son compagnon. Ce mariage de même sexe sera le premier au sein de la famille royale britannique.
 
 
 
 
  
Associations
GayLib se rallie au Mouvement radical
 

Après l'UMP et l'UDI, GayLib rejont les radicaux. 
 
 
 
 
  
Télé / C8
Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna
 

Le Conseil d'Etat a confirmé la sanction de 3 millions d'euros prononcée en juillet dernier après la canular homophobe diffusé dans une émission de Cyril Hanouna en mai 2017.
 
 
 
 
  
Ukraine
A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite
 

La police ukrainienne a arrêté dimanche 56 militants d'extrême droite qui tentaient par la force d'empêcher le départ de la Gay Pride à Kiev, qui a rassemblé environ 5.000 personnes sous forte protection policière.
 
 
 
 
  
Reportage
Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras
 

La transgenre Roxana Hernandez fuyait le Honduras mais son exil s'est terminé de manière abrupte, quand elle est morte dans un centre de détention aux Etats-Unis. Malgré le danger, son amie Francis, lassée de la discrimination dans son pays, veut effectuer le même périple.
 
 
 
 
  
Fiertés LGBT
20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon
 

"Festive" et "pacifique", la 23e marche des fiertés LGBTI de Lyon a rassemblé samedi 20.000 personnes - selon la police et les organisateurs - qui ont transité sans incidents dans le "Vieux-Lyon", siège de groupuscules d'extrême droite, une première depuis 2010.
 
 
 
 
  
Terrorisme
Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés
 

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat homophobe au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués.
 
 
 
 
  
Ukraine
Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes
 

Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont uni leurs voix jeudi pour dénoncer une "recrudescence" des violences en Ukraine, notamment racistes ou homophobes, de la part de groupes radicaux d'extrême droite, accusant les autorités de les encourager par leur inaction.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site