e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'ILGA publie son classement Rainbow Europe 2020, la France en 13ème place  - Europe  
Europe
L'ILGA publie son classement Rainbow Europe 2020, la France en 13ème place
 

L'organisation ILGA Europe a présenté jeudi son rapport annuel "Rainbow Europe" dans lequel elle analyse la situation juridique des minorités sexuelles et de genre dans les États européens.

 
 
 
 

Comme les années précédentes, Malte arrive en tête de liste du classement de l'ILGA Europe.

Ce petit pays de l'UE, a, entre autres, été le seul pays à avoir interdit les prétendues thérapies de conversion de l'orientation sexuelle ou de genre. Comme l'année passée, la Belgique et le Luxembourg suivent sur les autres places du podium des droits LGBT en Europe.

Au bas du classement, là aussi rien n'a changé par rapport à l'année précédente: l'Azerbaïdjan est le pays le plus anti-LGBTI d'Europe, suivi par la Turquie, l'Arménie et la Russie.

D'un point de vue juridique, le pire pays de l'UE pour les LGBTI est la Pologne, suivie de la Lettonie, de la Roumanie et de la Bulgarie.

La France, quant à elle, recule de 7 points par rapport au classement 2019. Notre pays se situe à la 13ème place du palmarès ILGA (9ème précédemment), mais se maintient dans le premier tiers de celui-ci, devancée toutefois par le Montenégro et les Pays-Bas.

L'Allemagne passe du 15e au 16e malgré une légère amélioration du nombre de points. En 2018, la République fédérale occupait la douzième place. L'Allemagne a réussi à dépasser l'Autriche et la Grèce cette année dans le classement. 

Pour établir son calcul du tableau "Rainbow Europe", ILGA Europe utilise des dizaines de critères pour évaluer la situation juridique des personnes homosexuelles - par exemple, si un pays offre des directives anti-discrimination complètes, a mis en œuvre l'égalité juridique pour les gays et lesbiennes, ou Les transsexuels sont reconnus.

Dans la liste, les petits États assez cosmopolites comme le Liechtenstein, Saint-Marin ou Monaco se comportent très mal car ils n'ont pratiquement aucune loi sur les minorités sexuelles et de genre - les trois pays ne reconnaissent pas les personnes trans, par exemple, et reçoivent donc une note zéro dans ce domaine.

Selon ILGA Europe, la situation des droits LGBTI stagne ou empire dans environ la moitié des pays européens. La plupart des changements concerneraient actuellement les droits trans. Les plus grands dangers à l'heure actuelle sont les tentatives des autorités de nuire à la société civile ou d'interdire les réunions. La Hongrie, qui est passée de la 19e à la 27e place, est un exemple de détérioration rapide.

"C'est un moment critique pour l'égalité des LGBTI en Europe", a déclaré Evelyne Paradis, d'ILGA Europe, en référence à la crise de Corona. Elle a souligné que les groupes vulnérables tels que les homosexuels sont souvent laissés pour compte après une crise. 

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Discrimination
Japan Airlines adopte la neutralité de genre pour saluer ses passagers
 

Plus de "mesdames et messieurs" sur les vols Japan Airlines (JAL): la compagnie aérienne nippone a annoncé que ses annonces à bord des avions et dans les aéroports adopteraient dès le 1er octobre un langage neutre en genre.
 
 
 
 
  
Sortir du placard
Les lesbiennes gagnent en visibilité en France
 

Des chanteuses, des actrices, des intellectuelles, des militantes féministes: les lesbiennes, jusqu'à récemment peu visibles dans la société française, sortent de l'ombre, prêtes à endosser le rôle de modèles pour les jeunes générations.
 
 
 
 
  
Epidémie
Les ravages du nouveau coronavirus comparés à d'autres virus mortels
 

Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil du million de morts, déjà bien au-dessus de ceux d'autres virus émergents récents, mais largement en deçà de celui de la terrible "grippe espagnole" il y a un siècle.
 
 
 
 
  
Diplomatie
Près de 50 pays appellent la Pologne à respecter les droits de la communauté LGBT
 

Les ambassadeurs d'une cinquantaine de pays accrédités en Pologne ont appelé dimanche, dans une lettre ouverte, les autorités polonaises à mieux faire respecter les droits de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Covid-19 / Paris
Les bars de nuit gay impactés par la mesure de fermeture anticipée à 22 heures
 

Les bars devront fermer à 22h à Paris à partir de lundi. Cette mesure affecte les établissements gay de nuit qui réalisent leur activité après cet horaire. Certains ont déjà fermé dans le Marais notamment.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le premier homme guéri du VIH est en phase terminale d'un cancer
 

Timothy Ray Brown, l'Américain initialement connu comme le "patient de Berlin" et qui devint en 2008 le premier homme à guérir du VIH, est en phase terminale d'un cancer, a annoncé son compagnon.
 
 
 
 
  
Paris
La mairie double ses subventions aux associations LGBT
 

La maire socialiste Anne Hidalgo augmente les dotations des associations LGBT et promet aussi de créer une Maison des cultures LGBT et un Centre d’archives, projet de de longue date.
 
 
 
 
  
Genre
J. K. Rowling à nouveau accusée de transphobie
 

J. K. Rowling est de nouveau accusée de transphobie. Mardi 22 septembre, l’auteure a posté sur Twitter l’image d’un tee-shirt portant l’inscription "Cette sorcière ne brûle pas", ajoutant un lien vers le site de la boutique où elle l’a acheté, Womyn by Womyn.
 
 
 
 
  
Disparition
Icône de la chanson française et alliée de la cause gay, Juliette Gréco est morte
 

Icône de la chanson française et alliée de la première heure de la cause homosexuelle, Juliette Gréco est morte mercredi à l'âge de 93 ans après plus de 60 années d'une carrière où elle a interprété les plus grands et affiché constamment son engagement féministe et anti-raciste.
 
 
 
 
  
Parentalité
Doublement en 2021 du congé paternité, y compris pour les lesbiennes
 

Réclamé de longue date, l'allongement du congé paternité prévu en 2021 est largement salué par les pères, les élus et les associations féministes, qui attendaient toutefois plus que les 28 jours dont 7 obligatoires annoncés par Emmanuel Macron.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site