e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 L'OMS met en place un groupe d'études sur la manipulation  génétique - Bébés OGM 
Bébés OGM
L'OMS met en place un groupe d'études sur la manipulation génétique
 

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé lundi la mise en place d'un groupe d'études sur la manipulation génétique après l'annonce par un scientifique chinois de la naissance de deux jumelles génétiquement modifiées, une première dans le monde.

 
 
 
 

Une telle manipulation "ne peut avoir lieu sans des directives claires", a commenté le responsable de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, devant la presse à Genève. "L'OMS réunit des experts et nous travaillons avec les Etats membres (...) pour discuter des critères et des directives pouvant répondre aux problèmes éthiques et de sécurité au sein de la société", a ajouté l'ancien ministre éthiopien de la Santé.

Un chercheur chinois, He Jiankui, a annoncé dans une vidéo diffusée la semaine dernière sur YouTube la naissance de deux jumelles dont l'ADN a été modifié pour les rendre résistantes au virus du sida. Leur père est infecté par le VIH.

La condamnation a été générale dans la communauté scientifique chinoise et ailleurs dans lke monde, et a suscité une dénonciation vigoureuse des autorités de Pékin, qui ont exigé la suspension des "activités scientifiques des personnes impliquées".

Le groupe d'études de l'OMS est en voie d'être créé, a expliqué M. Tedros, sans présenter toutefois cette initiative comme une réponse directe à l'expérimentation chinoise. Le responsable de l'OMS a refusé également d'envisager que certaines manipulations de gènes puissent à l'avenir présenter des avantages en matière de santé publique.

Les membres du groupe d'études "peuvent commencer leurs travaux en se posant cette simple question : 'devons-nous même aborder cela'", a poursuivi M. Tedros, selon lequel le groupe d'études avait devant lui une "feuille blanche". "Nous devons être très, très prudents. (...) Nous ne devons pas nous engager dans la manipulation génétique sans tenir compte des conséquences non voulues", a encore dit le responsable. Le groupe d'études, a-t-il indiqué, comprendra des universitaires, des experts de l'OMS et des spécialistes médicaux gouvernementaux.

(Source AFP)


> Publicité 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Campagne AIDES
Un pansement Rainbow contre l’homophobie
 

"L’homophobie frappe toujours, porter ce pansement c’est la dénoncer !", c’est le nouveau message de sensibilisation de l'association AIDES pour lutter contre les violences homophobes. L’association rappelle que lutter contre l’homophobie c’est aussi faire reculer le sida.
 
 
 
 
  
Médias
Une spécialiste des questions LGBT nommée à la tête du web aux Inrocks
 

Une jeune journaliste, Marie Kirschen, a été nommée rédactrice en chef web des Inrockuptibles à la place de David Doucet, licencié à la suite de l'affaire de la "Ligue du LOL", a annoncé l'hebdomadaire lundi.
 
 
 
 
  
Tunisie
2e édition du festival queer à Tunis
 

Cris de joie, youyous et applaudissements: la deuxième édition du festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut promouvoir des films sur des minorités sexuelles et défendre leurs droits, a débuté vendredi dans une ambiance festive.
 
 
 
 
  
International
L'ILGA présente un rapport sur l'homophobie d'État en vigueur dans 70 pays
 

L’ILGA (Association internationale lesbienne, gay, bisexuelle, trans et intersexuée) a présenté mercredi son dernier rapport sur l’homophobie d’État à Wellington, en Nouvelle-Zélande.
 
 
 
 
  
Chili
Hausse de 44% des cas de discrimination homophobe
 

Les cas de discriminations homophobes et transphobes au Chili ont augmenté de 44% en un an, la plus forte hausse en 17 ans dans ce pays réputé conservateur, selon le rapport du Mouvement pour l'intégration et la libération homosexuelle (Movilh).
 
 
 
 
  
Belgique
La police enquête sur un profil de Grindr menaçant d'une attaque des bars gay d'Ostende
 

La police belge enquête sur un profil anonyme de Grindr qui aurait menacé de lancer une attaque contre des bars gay dans la ville d'Ostende le wek-end du 23 mars.
 
 
 
 
  
Football
Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG
 

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage apparemment d’intenter des poursuites. 
 
 
 
 
  
Brésil
Bolsonaro a fait de moi un paria, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys
 

Jair Bolsonaro "a fait de moi un paria": Jean Wyllys, ancien député au Parlement brésilien et militant pour les droits des personnes LGBT, a dû fuir son pays après avoir reçu des «menaces de mort» à la suite de l'élection du président d'extrême droite.
 
 
 
 
  
Pédophilie dans l'Eglise
Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais
 

L'abbé Alain de la Morandais, interrogé sur les scandales de pédophilie dans l'Eglise, a affirmé que les enfants cherchaient "spontanément la tendresse". Des propos qui ont choqué. 
 
 
 
 
  
Anti-LGBT
Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les modes de vie traditionnels
 

Jair Bolsonaro et Donald Trump ont affiché leur accord pour lutter contre les politiques pro-LGBT lors de la visite du président brésilien à Washington le 19 mars. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site