e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église <I>accompagne les familles homosexuelles</I> - Eglise catholique  
Eglise catholique
Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église accompagne les familles homosexuelles
 

Un passage du discours du président de la République devant la Conférence des évêques a particulièrement choqué les associations LGBT quand ce dernier a affirmé que l'Église "accompagnait les familles homosexuelles". 

 
 
 
 

"Tous les jours, tous les jours, les mêmes associations catholiques et les prêtres, accompagnent des familles monoparentales, des familles divorcées, des familles homosexuelles, des familles recourant à l’avortement, à la fécondation in vitro, à la PMA, des familles confrontées à l’état végétatif d’un des leurs, des familles où l’un croit et l’autre non, apportant dans la famille la déchirure des choix spirituels et moraux", a affirmé Emmanuel Macron dans son discours devant les évêques de France.

Ce passage a particulièrement choqué les associations LGBT qui l'ont fait savoir via les réseaux sociaux.

"Depuis quand l’Eglise accompagne les familles homoparentales alors qu’elle s’oppose à leur reconnaissance et à leur protection?, a répliqué Joël Deumier, le président de SOS homophobie. On croit rêver ce discours est complètement irréel..."

L'Inter-LGBT estime que parler d’"accompagnement" par l’Église, "dans un climat réactionnaire, avec des groupes catholiques qui tentent d’entraver l’accès à l’IVG ou de promouvoir les thérapies dites 'de conversion' à destination des personnes LGBTQI+, est a minima un manque de discernement, sinon une provocation".

L'association GayLib juge quant à elle cette affirmation "choquante, blessante, inappropriée".

"On ne parle pas de la sexualité d'une famille", a réagi Catherine Michaud, la présidente de GayLib, rappelant que l'expression consacrée est "famille homoparentale et pas homosexuelle". "Ce distinguo est terrifiant et inacceptable", a-t-elle déploré auprès de l'AFP.

"J'aimerais qu'on m'explique à quel moment en France l'Eglise accompagne les familles homoparentales", a-t-elle poursuivi, en rappelant que certains évêques avaient au publiquement pris position "contre le mariage pour tous" ou pour l'organisation de "thérapies de conversion pour les homosexuels".

Nicolas Noguier, de l'Association Le Refuge, écrit sur Twitter: "Je comprends mieux votre réticence à vous engager clairement contre les thérapies de conversion. Rencontrer les représentants des cultes rentre dans le principe de laïcité mais faire de tels éloges au mépris de la souffrance de milliers d’adolescents me choque". 

L'Amicale des Jeunes du Refuge va plus loin et pastiche férocement la prose présidentielle en rappelant combien l'église catholique exclut les homosexuels.

Les associations espèrent notamment que le gouvernement étendra le droit à la PMA (Procréation médicalement assistée) aux couples de femmes et femmes seules, à l'issue des états généraux de la bioéthique qui se déroulent jusque fin avril.

"La promesse du président de la République était d'ouvrir la PMA à toutes les femmes, sous couvert d'un avis favorable du CCNE (Comité consultatif national éthique, ndlr) obtenu en juin 2017", rappelle Catherine Michaud.

Mais lundi soir, "Emmanuel Macron n'a pas apporté de réponse sur les questions relatives à la PMA, à la création d'un statut de beau-parent ou la protection des familles homoparentales", regrette le président de SOS Homophobie. Devant l'Eglise, "il aurait pu faire passer des messages plus favorables à l'égalité des droits."

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site