e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église <I>accompagne les familles homosexuelles</I> - Eglise catholique  
Eglise catholique
Macron se met à dos les assos LGBT pour avoir dit que l'Église accompagne les familles homosexuelles
 

Un passage du discours du président de la République devant la Conférence des évêques a particulièrement choqué les associations LGBT quand ce dernier a affirmé que l'Église "accompagnait les familles homosexuelles". 

 
 
 
 

"Tous les jours, tous les jours, les mêmes associations catholiques et les prêtres, accompagnent des familles monoparentales, des familles divorcées, des familles homosexuelles, des familles recourant à l’avortement, à la fécondation in vitro, à la PMA, des familles confrontées à l’état végétatif d’un des leurs, des familles où l’un croit et l’autre non, apportant dans la famille la déchirure des choix spirituels et moraux", a affirmé Emmanuel Macron dans son discours devant les évêques de France.

Ce passage a particulièrement choqué les associations LGBT qui l'ont fait savoir via les réseaux sociaux.

"Depuis quand l’Eglise accompagne les familles homoparentales alors qu’elle s’oppose à leur reconnaissance et à leur protection?, a répliqué Joël Deumier, le président de SOS homophobie. On croit rêver ce discours est complètement irréel..."

L'Inter-LGBT estime que parler d’"accompagnement" par l’Église, "dans un climat réactionnaire, avec des groupes catholiques qui tentent d’entraver l’accès à l’IVG ou de promouvoir les thérapies dites 'de conversion' à destination des personnes LGBTQI+, est a minima un manque de discernement, sinon une provocation".

L'association GayLib juge quant à elle cette affirmation "choquante, blessante, inappropriée".

"On ne parle pas de la sexualité d'une famille", a réagi Catherine Michaud, la présidente de GayLib, rappelant que l'expression consacrée est "famille homoparentale et pas homosexuelle". "Ce distinguo est terrifiant et inacceptable", a-t-elle déploré auprès de l'AFP.

"J'aimerais qu'on m'explique à quel moment en France l'Eglise accompagne les familles homoparentales", a-t-elle poursuivi, en rappelant que certains évêques avaient au publiquement pris position "contre le mariage pour tous" ou pour l'organisation de "thérapies de conversion pour les homosexuels".

Nicolas Noguier, de l'Association Le Refuge, écrit sur Twitter: "Je comprends mieux votre réticence à vous engager clairement contre les thérapies de conversion. Rencontrer les représentants des cultes rentre dans le principe de laïcité mais faire de tels éloges au mépris de la souffrance de milliers d’adolescents me choque". 

L'Amicale des Jeunes du Refuge va plus loin et pastiche férocement la prose présidentielle en rappelant combien l'église catholique exclut les homosexuels.

Les associations espèrent notamment que le gouvernement étendra le droit à la PMA (Procréation médicalement assistée) aux couples de femmes et femmes seules, à l'issue des états généraux de la bioéthique qui se déroulent jusque fin avril.

"La promesse du président de la République était d'ouvrir la PMA à toutes les femmes, sous couvert d'un avis favorable du CCNE (Comité consultatif national éthique, ndlr) obtenu en juin 2017", rappelle Catherine Michaud.

Mais lundi soir, "Emmanuel Macron n'a pas apporté de réponse sur les questions relatives à la PMA, à la création d'un statut de beau-parent ou la protection des familles homoparentales", regrette le président de SOS Homophobie. Devant l'Eglise, "il aurait pu faire passer des messages plus favorables à l'égalité des droits."

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Irak
Destruction d'un bâtiment utilisé par l'Etat Islamique pour des exécutions d'homosexuels
 

Un des joyaux de l'architecture irakienne moderne que les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) avaient utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité a commencé à être démoli à Mossoul, où sa destruction ravive le débat sur la mémoire.
 
 
 
 
  
Rapport
La mission parlementaire favorable à l'ouverture de la PMA
 

La mission parlementaire sur la loi de bioéthique, dont le rôle est de préparer le débat législatif, préconise d'ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules et de la faire rembourser par la Sécu, dans son rapport publié mardi.
 
 
 
 
  
Fédération de Russie
Reprise de la purge anti-gays en Tchétchénie
 

La purge anti-gays se poursuit en Tchétchénie. Plusieurs personnes soupçonnées d'être homosexuelles auraient été arrêtées dernièrement. Plusieurs sources font même état de morts. 
 
 
 
 
  
Homophobie
Après une polémique, l'Opéra de Paris retire une invitation au danseur ukrainien Polounine
 

L'Opéra de Paris est revenu sur sa décision d'inviter l'Ukrainien Sergueï Polounine, "l'enfant terrible du ballet", à venir danser en février après des propss sexistes, homophobes et élogieux de Poutine qui ont provoqué une polémique sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Allemagne
La première parlementaire transgenre prend ses fonctions en Bavière
 

La première parlementaire transgenre allemande, Tessa Ganserer (Verts), a appelé à une réforme du droit pour les transgenres et à un plan d'action national contre l'homophobie et la transphobie.
 
 
 
 
  
Mariage gay
La Lituanie doit accorder les permis de séjour aux conjoints homosexuels épousés à l'étranger
 

La Cour constitutionnelle lituanienne a décidé vendredi que la Lituanie devait accorder des permis de séjour aux conjoints étrangers de citoyens homosexuels, même si les unions de même sexe ne sont pas reconnues par la loi.
 
 
 
 
  
Internet
Le YouTuber Logan Paul crée la polémique en annonçant vouloir devenir gay pendant un mois
 

Logan Paul, un YouTubeur américain qui compte près de 19 millions d'abonnés, a déclenché une polémique après avoir déclaré dans un podcast vouloir se lancer le défi de "devenir gay pendant un mois".
 
 
 
 
  
VIH
Avec Jean Paul Gaultier, la mode se mobilise pour Sidaction
 

Le couturier Jean Paul Gaultier présidera le 24 janvier la 17e édition du Dîner de la Mode au profit de Sidaction qui réunira à Paris 500 personnalités et artistes, a annoncé lundi l'association de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Démocratie
Les anti-mariage pour tous infiltrent le débat des gilets jaunes
 

Les opposants au mariage homosexuel profitent du mouvement des "gilets jaunes" pour tenter d'imposer leurs revendications dans le débat public tout en défendant de toute "récupération".
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les parents de deux jeunes filles suicidées mettent en cause le harcèlement homophobe
 

Le harcèlement homophobe pourrait avoir contribué au suicide d'une fillette de 11 ans et de sa petite amie, selon le père d'une des fillettes.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site