e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes - Gouvernement / Parlement 
Gouvernement / Parlement
Marlène Schiappa annonce l’interdiction des thérapies de conversion dans la loi sur les séparatismes
 

La future loi sur les séparatismes intégrera l’interdiction des thérapies de conversion, a indiqué la ministre Marlène Schiappa. Une annonce qui laisse interrogative l'auteure de la proposition de loi parlementaire déposée à l'Assemblée nationale sur le même sujet il y a un an, la députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon. 

 
 
 
 

Dans une interview au Parisien, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé que l’interdiction des thérapies de conversion serait incluse dans la loi contre les "séparatismes".

"Des députés de la majorité nous ont fait part de leur souhait de [la] proposer par amendements, via la loi sur laquelle nous travaillons: nous les soutiendrons", a-t-elle indiqué.

Après le lancement d'une mission d'information parlementaire sur la question en août 2019, c'est donc au tour du gouvernement de s'atteler à ce fléau qui touche encore de nombreuses personnes LGBT, jeunes en particulier. 

Une proposition de loi spécifique interdisant ces pratiques a été déposée en juin dernier par la députée LREM Laurence Vanceunebrock-Mialon. 

Elle vise à créer une infraction spécifique dans le Code pénal, réprimant "les pratiques, les comportements ou les propos répétés visant à modifier ou à réprimer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre vraie ou supposée d'une personne et ayant pour effet une altération de sa santé physique ou mentale". Les peines prévues sont de deux à trois ans de prison et de 30.000 à 45.000 euros d'amende. 

Un texte très travaillé existe donc déjà depuis plusieurs mois sans avoir été mis au calendrier de l'Assemblée nationale. Les militants LGBT espèrent qu'il servira de base au projet de loi final que retiendra le gouvernement.

Mais la députée de l'Allier à l'origine de cette proposition de loi ambitieuse se dit "inquiète pour le texte... et doute de la sincérité de l'engagement de Marlène Schiappa". "En inscrivant ce texte dans une loi sur les séparatismes, on va mettre de côté tout ce qui touche aux 'thérapies' médicales. Il va également mettre de côté les familles qui sont concernées qu'elles soient catholiques, musulmanes ou juives. Globalement, j'ai l'impression qu'on va disloquer le texte, en prendre de petites parties qui intéressent la communication de Marlène Schiappa et que le reste va disparaître", déclare Laurence Vanceunebrock-Mialon à Têtu.

Sur recommandation du Parlement européen, plusieurs pays de l'Union ont déjà légiféré à ce sujet comme Malte et l'Allemagne.  

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François se dit en faveur de l'union civile pour les couples homosexuels
 

Le pape François a défendu mercredi très explicitement le droit des couples gays, "enfants de Dieu", de vivre au sein d'une "union civile" qui les protège légalement.
 
 
 
 
  
Lyon / Justice
Le blogueur Bassem Braïki condamné à 8 mois de prison avec sursis pour ses propos homophobes
 

Le tribunal correctionnel de Lyon a condamné, mardi 20 octobre, le blogueur Bassem Braïki à huit mois de prison avec sursis. En 2018, il avait tenu des propos homophobes dans une vidéo diffusée sur le réseau social Snapchat. 
 
 
 
 
  
Russie
La proposition de loi anti-mariage gay et anti-trans sur le point d'échouer au parlement
 

Le gouvernement russe a rejeté des amendements législatifs au code de la famille qui auraient non seulement interdit l’égalité du mariage et l’adoption entre personnes du même sexe (qui sont déjà interdites), mais auraient également affecté les personnes trans.
 
 
 
 
  
Grèce
Ouverture du procès sur le lynchage à mort d'un militant LGBT
 

Le procès sur la mort violente de Zacharias Kostopoulos, un militant LGBT grec, décédé à la suite de coups et blessures dans le centre d'Athènes, s'est ouvert mercredi, deux ans après ce qu'Amnesty international a qualifié de "lynchage".
 
 
 
 
  
Covid-19
Les bars gay réclament le droit d'ouvrir entre 6 et 21h dans les zones de couvre-feu
 

Le SNEG & Co, syndicat des lieux festifs et de la diversité, a adressé un recours gracieux au Premier ministre pour demander l’autorisation d’ouverture des débits de boissons (bars sans activité de restauration) entre 6h et 21h dans les zones de couvre-feu.
 
 
 
 
  
Allemagne
L'Etat va indemniser les militaires victimes de discrimination au sein de l'armée entre 1955 et 2000
 

Les organisations LGBT ont accueilli favorablement le projet de loi du ministère fédéral de la Défense allemand sur la réhabilitation et l'indemnisation des soldats victimes de discrimination en raison de leur homosexualité.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / Présidentielle
Tiffany Trump promet un remède contre le sida et se trompe sur l'acronyme LGBT
 

Tiffany Trump, fille du président américain, s'est ridiculisée lors d'un discours chaotique à un rassemblement "Trump Pride" - peu fréquenté - censé mettre en valeur la poltique de son père envers les LGBT.
 
 
 
 
  
Turquie
Un groupe de 15 livreurs de kebab agresse 5 gays à Ankara
 

Un groupe de cinq amis marchait tranquillement dans les rues d'Ankara, en Turquie, lorsque des coursiers de restaurant les ont agressés et battus en les insultant.
 
 
 
 
  
Pays-Bas / Zoo
Deux pingouins gays volent un œuf à leurs voisinnes lesbiennes pour devenir pères
 

Deux pingouins mâles gays sont tellement déterminés à devenir pères qu'ils ont investi tout le nid et l'œuf d'un autre couple de pingouins. Sans grande chance de succès car ce couple s'avère être un couple lesbien. 
 
 
 
 
  
Nouvelle-Zélande
Dix pour cent des députés néo-zélandais sont LGBT dans le nouveau parlement
 

Après l'écrasante victoire électorale de la première ministre travailliste Jacinda Ardern, la Nouvelle-Zélande a le parlement le plus LGBT du monde.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site