e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Marvin, petit cousin d'Eddy Bellegueule au cinéma - Adaptation  
Adaptation
Marvin, petit cousin d'Eddy Bellegueule au cinéma
 

"Marvin ou la Belle Education" d'Anne Fontaine, qui sort en salles mercredi, s'inspire du livre choc d'Edouard Louis "En finir avec Eddy Bellegueule" sans l'adapter stricto sensu, l'écrivain s'étant détaché d'une histoire qui s'éloignait de son récit de 2014.

 
 
 
 

"Edouard Louis a cédé les droits du livre et m'a laissée faire", raconte Anne Fontaine. "Puis le scénario a été construit avec Pierre Trividic et on a pris beaucoup de liberté, on a inventé son parcours, sa quête initiatrice, les personnages qu'il rencontre et qui vont l'aider à s'émanciper." "Lorsqu'il a lu le scénario, il n'a pas souhaité qu'on dise qu'il s'agit d'une adaptation, du fait que c'était aussi différent".

Pour qui a lu le livre déchirant d'Edouard Louis, la parenté est évidente. Marvin Bijou, l'enfant délicat égaré dans un monde frustre où la virilité est érigée en culte, le petit garçon tétanisé par la violence homophobe de ses camarades de classe, en butte à l'incompréhension et au mépris dans sa famille, est bien le petit cousin de cinéma d'Eddy Bellegueule.

"La grande différence, c'est que j'ai choisi qu'il devienne acteur, qu'il travaille sur son corps, sur ses souvenirs, qu'il travaille de manière physique plutôt qu'être écrivain ou sociologue parce que cinématographiquement parlant c'était beaucoup plus vibrant", explique la réalisatrice.

Le film s'ouvre sur la conclusion heureuse de l'histoire: Marvin est devenu comédien, il va entrer sur scène aux Bouffes du Nord pour un spectacle inspiré de son enfance.

Le film procède par un entrelacs entre le présent et le passé: alternent les scènes où il s'assume comme comédien et homosexuel avec celles de l'enfance dans la maison délabrée des Bijou, entre une mère inconsciente des brimades subies par son fils, un père alcoolique, un frère violent.

La culture qui sauve

Anne Fontaine se défend d'avoir fait un film misérabiliste. "Je voulais faire un film tonique avec de l'énergie, de la vitalité, que le montage alterné provoque quelque chose qui va vers l'avant", dit-elle.

Elle a transposé l'action dans les Vosges (Eddy Bellegueule grandit en Picardie) pour la beauté des paysages et parce que "presque tous les films qui traitent de la misère sociale se déroulent dans le Nord".

Marvin, incarné par le jeune Jules Poirier, puis par Finnegan Oldfield, va s'extraire de son milieu social grâce à des rencontres, avec la principale de son collège d'abord (Catherine Mouchet) puis avec un professeur du conservatoire, incarné par Vincent Macaigne.

Transposer à l'écran le récit d'Edouard Louis est un pari osé, tant les relations humaines y sont violentes. La réalisatrice a volontairement écarté les scènes les plus crues et multiplié les "bonnes fées" autour de son personnage.

Isabelle Huppert apparaît ainsi dans son propre rôle pour parrainer les débuts du jeune comédien. Anne Fontaine, elle aussi, a eu son mentor: Robert Hossein, qui la fait jouer Esmeralda dans "Notre-Dame de Paris" à 20 ans.

"Marvin" doit beaucoup aux acteurs, notamment Grégory Gadebois et Catherine Salée, qui donnent une humanité bouleversante aux personnages du père et de la mère.

"Il y a dans mon film quelque chose de l'ordre de la lumière. Je trouve que donner du courage aux gens, et penser qu'on peut inventer sa vie, faire une force de sa différence, c'est aujourd'hui extrêmement important, au moment où on a beaucoup de mal à sortir de sa classe sociale", souligne Anne Fontaine.

Surtout, la réalisatrice défend le fait que "l'art et la culture sont salvateurs: c'est la culture qui permet de ne pas être homophobe, de ne pas être raciste".

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
USA / Washington
Vingt ans après, hommage exceptionnel à Matthew Shepard, victime de l'homophobie
 

Il y a vingt ans, un jeune Américain homosexuel succombait après avoir été sauvagement battu et laissé pour mort dans un champ. Le 26 octobre, les cendres de Matthew Shepard seront transférées à la cathédrale de Washington, un hommage exceptionnel à celui qui est devenu un symbole des violences homophobes.
 
 
 
 
  
Droite
Cinq députés Les Républicains se déclarent favorables à la PMA pour toutes
 

Dans une tribune publiée par Le Monde, 5 députés Les Républicains refusent "d'être enfermés dans une posture hostile au progrès" et se déclarent favorables à l'extension de la PMA à toutes les femmes. 
 
 
 
 
  
Sport
La judokate française Amandine Buchard fait son coming out
 

Dans un entretien au journal Le Parisien du 22 octobre, la judokate française Amandine Buchard évoque pour la première fois son homosexualité et de sa vie de couple.
 
 
 
 
  
Stop aux LGBTphobies
Des milliers de manifestants à Paris après une série d'agressions
 

"Stop aux LGBTphobies", pour le droit d'"aimer librement": quelque 3.000 personnes, selon une source policière, se sont rassemblées à Paris dimanche, après une série d'agressions homophobes dans la capitale ces dernières semaines.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Trump projette d'empêcher la reconnaissance officielle des transgenres
 

L'administration Trump envisage de définir très strictement l'identité de genre comme étant liée aux organes sexuels à la naissance, selon une information diffusée dimanche par le New York Times. Cette disposition retirerait de fait aux personnes transgenres la possibilité de se faire reconnaître officiellement.
 
 
 
 
  
Homophobie
Un couple d'hommes frappé lundi à Paris par un chauffeur VTC
 

Deux hommes qui s'embrassaient dans un VTC dans la nuit de dimanche à lundi ont été frappés par leur chauffeur, des faits qui s'inscrivent dans une récente série d'agressions homophobes à Paris, a-t-on appris vendredi de source policière.
 
 
 
 
  
Vatican
Appels pour les femmes et les gays, lors des travaux du synode
 

Des appels en faveur des femmes, des homosexuels ou encore des victimes d'abus sexuels ont été lancés lors des travaux du synode des évêques sur les jeunes, selon leurs compte-rendus publiés samedi par le Vatican.
 
 
 
 
  
Transgenres
Paris Match condamné pour une photo du cadavre de Vanesa Campos
 

L’hebdomadaire Paris Match a été condamné jeudi à Nanterre à 12 000 euros de dommages et intérêts pour avoir publié une photo du corps nu de Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée en août dans le bois de Boulogne.
 
 
 
 
  
Brésil / Présidentielle
La députée trop moche pour être violée craint plus de violences pour les femmes et les gays
 

La députée brésilienne de gauche Maria do Rosario, à laquelle Jair Bolsonaro avait dit qu'elle était "trop moche" pour qu'il la viole, redoute que l'arrivée au pouvoir du candidat d'extrême droite n'entraîne encore plus de violences contre les femmes et les gays.
 
 
 
 
  
Mobilisation
Les associations LGBT appellent à un grand rassemblement contre les agressions homophobes
 

Un rassemblement contre les agressions LGBTphobes est organisée à Paris dimanche prochain par un important collectif d'oragnisations LGBT à la suite des nombreux cas survenus ces derniers mois. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site