e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Mélenchon dénonce les positions anti-LGBT et anti-féministes de Zemmour - Débat  
Débat
Mélenchon dénonce les positions anti-LGBT et anti-féministes de Zemmour
 

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a reproché jeudi au polémiste Eric Zemmour sa "vision rabougrie de la France" et ses positions anti-LGBT et anti-féministes, lors d'un débat télévisé tendu consacré largement à la question de l'immigration.

 
 
 
 

"Vous êtes un danger pour notre pays. Vous avez une vision rabougrie de la France, vous êtes raciste et vous avez été condamné pour ça", a tancé d'emblée sur BFMTV le candidat insoumis à la présidentielle. Il a aussi évoqué la vision "inouïe" des femmes de son adversaire, condamné à deux reprises pour provocation à la haine raciale, en l'accusant de leur attribuer un "cerveau archaïque". "Nous serons nombreux à ne pas vous laisser faire, vous ne chasserez pas les musulmans", a ajouté Jean-Luc Mélenchon. Il a défendu le concept de "créolisation" selon lequel "les êtres humains se rassemblent et forment quelque chose en commun", inspiré du poète martiniquais Edouard Glissant.

Eric Zemmour, qui ne cache plus ses ambitions présidentielles, "joue le rôle historique de la diversion, nous parle de fantasmes" au lieu de parler "des problèmes sans précédents" du climat ou de la grande pauvreté, a estimé le chef de file de LFI.

Le polémiste proche de l'extrême droite identitaire a estimé en retour que, chez l'ancien trotskyste, "on ne débat pas, on guillotine" et "on met dans des camps de rééducation".

Interrogé pour savoir si la France intégrait ses immigrés, Eric Zemmour, qui veut inscrire dans la loi l'obligation de donner à son enfant un prénom dit "français", a répondu qu'il était "contre l'intégration et pour l'assimilation". Il a accusé les "élites françaises" d'avoir "fait la folie criminelle depuis 40 ans de laisser venir des millions et des millions d'immigrés venus de la civilisation arabo-musulmane".

Pour lui, la délinquance en France "c'est un jihad, c'est une guerre civile, une guerre de pillage, de vol, de viol". "Vous avez pas honte ?" lui a demandé M. Mélenchon. "Non pas honte du tout", a répondu M. Zemmour. "Le 'Zemmouristan' ça existe, c'est un pays où les femmes sont rabaissées, où il y a la peine de mort, où les homosexuels sont punis. (...) Ça s'appelle l'Arabie saoudite", a ajouté le leader de LFI, accusant aussi son adversaire de représenter "l'Iran à l'envers". "Ça s'appelle aussi les banlieues islamisées", a répliqué Erci Zemmour. "Notre opposition est totale", a constaté Jean-Luc Mélenchon.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Koweit
Une femme transgenre condamnée pour imitation du sexe opposé
 

Le Koweït a condamné à deux ans de prison une femme transgenre pour avoir "imité le sexe opposé", selon l'ONG de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) qui exhorte jeudi les autorités de ce pays du Golfe conservateur à la libérer.
 
 
 
 
  
Pays-Bas
L'héritier du trône, le roi ou la reine peuvent épouser une personne du même sexe, selon le Premier ministre
 

Le gouvernement néerlandais considère que l'héritier du trône des Pays-Bas, qui ont été le premier pays en 2001 à légaliser le mariage homosexuel, peut épouser une personne du même sexe sans perdre ses droits à la succession, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte.
 
 
 
 
  
Namibie
La justice accorde la citoyenneté à un enfant d'un couple gay
 

Un tribunal namibien a accordé mercredi la citoyenneté au fils âgé de deux ans d'un couple homosexuel, mettant fin à une bataille judiciaire sur les enfants de parents gays nés de mère porteuse.
 
 
 
 
  
Afrique
Le Botswana demande l'annulation de la dépénalisation de l'homosexualité
 

Le gouvernement du Botswana a demandé mardi à la justice d'annuler la dépénalisation de l'homosexualité dans le pays, lors d'une audience devant la Cour d'appel, estimant qu'il s'agit d'une "question politique" et non juridique.
 
 
 
 
  
Union européenne
Clément Beaune exhorte la Hongrie à respecter les droits LGBT
 

Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune, en visite mardi à Budapest, a exhorté la Hongrie à respecter les "valeurs communes" de l'Europe, sous peine de sanctions. En ligne de mire les doits des personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Justice
La CEDH déboute des plaignants qui poursuivaient le Vatican pour des actes de pédocriminalité
 

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a débouté ce mardi 12 octobre 24 plaignants qui avaient poursuivi en vain le Vatican devant les juridictions belges pour des actes de pédocriminalité commis par des prêtres catholiques.
 
 
 
 
  
Handball
Procédure disciplinaire demandée à l'encontre du président de Nantes après des propos homophobes
 

La Fédération française de handball (FFHB) a demandé l'ouverture d'une procédure disciplinaire visant le président de Nantes, Gaël Pelletier, accusé par deux arbitres d'avoir tenu des propos homophobes à leur encontre lors d'un match de championnat vendredi, ce que le dirigeant conteste.
 
 
 
 
  
Essonne
Une enquête est ouverte après l'agression homophobe d'un mineur
 

Une enquête a été ouverte lundi par le parquet d'Evry à la suite de l'agression homophobe jeudi d'un mineur de 17 ans à Montgeron (Essonne), ville de près de 24.000 habitants située au sud-est de Paris.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Netflix défend l'humoriste Dave Chappelle après des blagues jugées transphobes
 

Netflix a défendu lundi son choix de diffuser un spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle dans lequel il tient des propos jugés transphobes par certains, selon des médias américains.
 
 
 
 
  
BD
Le nouveau Superman est bisexuel
 

Dans une bande dessinée qui sortira en novembre, le nouveau Superman, le fils de Clark Kent, va tomber amoureux d'un homme et assumera son "identité" de "bisexuel", a annoncé lundi l'éditeur DC Comics, filiale de Warner Bros, nouvelle illustration de l'adaptation de la BD américaine à l'évolution des moeurs.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site