e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation - Loi bioéthique  
Loi bioéthique
Nouveau feu vert de l'Assemblée à la réforme de la filiation
 

L'Assemblée nationale a validé à nouveau jeudi soir la délicate réforme de la filiation liée à l'ouverture de la PMA pour toutes les femmes en dépit de l'opposition de la droite parlementaire.

 
 
 
 

Cette réforme, votée en deuxième lecture du projet de loi bioéthique par 62 voix contre 15, découle de l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires, mesure phare du texte confirmée mercredi soir.

Les couples de femmes devront passer par une reconnaissance anticipée de l'enfant devant notaire, comme peuvent le faire les couples hétérosexuels non mariés. La filiation sera établie à l'égard de la femme qui a accouché via sa désignation dans l'acte de naissance, tandis que celle qui n'a pas porté le bébé le sera par la reconnaissance conjointe.

Les couples de femmes qui ont eu recours à une PMA à l'étranger avant la loi pourront par ailleurs, pendant trois ans à compter de la publication du texte, faire une reconnaissance conjointe pour établir la filiation.

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti s'est engagé à travailler aux situations non prévues en l'état, comme le cas où les couples se sont séparés depuis la PMA.

Des élus LR ou UDI se sont émus d'une "véritable révolution des droits de la filiation", en cassant "le lien avec la vraisemblance biologique", Annie Genevard (LR) reprochant au gouvernement d'être "obsédé" par l'idée d'égalité. Comme le Sénat en première lecture, les élus de droite ont préconisé d'établir plutôt la filiation de la mère d'intention, celle qui n'a pas accouché, par voie d'adoption.

Mais le garde des Sceaux a rétorqué que cela conduirait à une "distorsion" entre les deux femmes ayant "le même projet". "La loi doit prendre en compte les évolutions de la société", a-t-il plaidé, concédant dans une formule suscitant de l'agacement à droite que le texte "bouleverse le Code civil qui ne connaissait que 'papa et maman'".

La co-rapporteure Coralie Dubost (LREM) a aussi jugé la procédure d'adoption "à rebours de toute la philosophie du texte". "La femme qui accouche est la mère. Mais la femme qui n'accouche pas mais qui dès le début était dans le projet parental est la mère tout autant. (...) Nous ne voulons pas que la deuxième mère puisse adopter son propre enfant", a appuyé Aurore Bergé (LREM). 

Les longs échanges entre droite et majorité autour de visions divergentes de la conception de la famille se sont un peu envenimés dans la soirée.

Les réponses concises du ministre à certains amendements lui ont aussi valu des critiques. "J’interviens dans un processus que je prends en marche", avait-il admis d’emblée, estimant que les équilibres trouvés devaient être "maintenus ".

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Discrimination
Japan Airlines adopte la neutralité de genre pour saluer ses passagers
 

Plus de "mesdames et messieurs" sur les vols Japan Airlines (JAL): la compagnie aérienne nippone a annoncé que ses annonces à bord des avions et dans les aéroports adopteraient dès le 1er octobre un langage neutre en genre.
 
 
 
 
  
Sortir du placard
Les lesbiennes gagnent en visibilité en France
 

Des chanteuses, des actrices, des intellectuelles, des militantes féministes: les lesbiennes, jusqu'à récemment peu visibles dans la société française, sortent de l'ombre, prêtes à endosser le rôle de modèles pour les jeunes générations.
 
 
 
 
  
Epidémie
Les ravages du nouveau coronavirus comparés à d'autres virus mortels
 

Le bilan de la pandémie de Covid-19 a franchi le seuil du million de morts, déjà bien au-dessus de ceux d'autres virus émergents récents, mais largement en deçà de celui de la terrible "grippe espagnole" il y a un siècle.
 
 
 
 
  
Diplomatie
Près de 50 pays appellent la Pologne à respecter les droits de la communauté LGBT
 

Les ambassadeurs d'une cinquantaine de pays accrédités en Pologne ont appelé dimanche, dans une lettre ouverte, les autorités polonaises à mieux faire respecter les droits de la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Covid-19 / Paris
Les bars de nuit gay impactés par la mesure de fermeture anticipée à 22 heures
 

Les bars devront fermer à 22h à Paris à partir de lundi. Cette mesure affecte les établissements gay de nuit qui réalisent leur activité après cet horaire. Certains ont déjà fermé dans le Marais notamment.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le premier homme guéri du VIH est en phase terminale d'un cancer
 

Timothy Ray Brown, l'Américain initialement connu comme le "patient de Berlin" et qui devint en 2008 le premier homme à guérir du VIH, est en phase terminale d'un cancer, a annoncé son compagnon.
 
 
 
 
  
Paris
La mairie double ses subventions aux associations LGBT
 

La maire socialiste Anne Hidalgo augmente les dotations des associations LGBT et promet aussi de créer une Maison des cultures LGBT et un Centre d’archives, projet de de longue date.
 
 
 
 
  
Genre
J. K. Rowling à nouveau accusée de transphobie
 

J. K. Rowling est de nouveau accusée de transphobie. Mardi 22 septembre, l’auteure a posté sur Twitter l’image d’un tee-shirt portant l’inscription "Cette sorcière ne brûle pas", ajoutant un lien vers le site de la boutique où elle l’a acheté, Womyn by Womyn.
 
 
 
 
  
Disparition
Icône de la chanson française et alliée de la cause gay, Juliette Gréco est morte
 

Icône de la chanson française et alliée de la première heure de la cause homosexuelle, Juliette Gréco est morte mercredi à l'âge de 93 ans après plus de 60 années d'une carrière où elle a interprété les plus grands et affiché constamment son engagement féministe et anti-raciste.
 
 
 
 
  
Parentalité
Doublement en 2021 du congé paternité, y compris pour les lesbiennes
 

Réclamé de longue date, l'allongement du congé paternité prévu en 2021 est largement salué par les pères, les élus et les associations féministes, qui attendaient toutefois plus que les 28 jours dont 7 obligatoires annoncés par Emmanuel Macron.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site