e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est  - Fierté LGBT 
Fierté LGBT
Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est
 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à des marches de fierté arc-en-ciel dans des capitales est-européennes contre la discrimination des minorités sexuelles, quelques jours après une décision clé sur les droits des couples gay prononcée par la justice européenne.

 
 
 
 

Adrian Coman et Clai Hamilton (photo), le couple roumano-américain qui a obtenu gain de cause devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), a défilé à Bucarest avec environ 3.000 autres personnes. "Clai et moi sommes deux personnes qui n'ont pas accepté la discrimination. Si plusieurs d'entre nous faisaient pareil le monde serait meilleur", a déclaré Adrian Coman à l'AFP. "Nous sommes heureux mais impatients de voir une application de cette décision de justice", a-t-il ajouté.

La CJUE a estimé mardi que les Etats membres "ne peuvent pas entraver la liberté de séjour d'un citoyen de l'Union en refusant d'accorder à son conjoint de même sexe, ressortissant d'un pays non-UE, un droit de séjour dérivé sur leur territoire", même si ces pays sont "libres d'autoriser ou non le mariage homosexuel".

Ce défilé à Bucarest, marqué par une participation plus importante que les années précédentes, intervient alors que le Parlement roumain doit fixer prochainement la date d'un référendum qui entérinerait le mariage comme étant "l'union entre un homme et une femme", et non entre "époux", comme le prévoit actuellement la Constitution.

Cette initiative, lancée par des ONG proches de la puissante Eglise orthodoxe, est vue comme une entrave de plus pour les minorités sexuelles, dans un pays qui n'a dépénalisé les relations homosexuelles entre adultes consentants qu'au début des années 2000.

A Sofia, quelques 2.000 personnes, protégées par d'importantes forces de police, ont participé à la parade, malgré l'appel de l'Eglise orthodoxe à boycotter cette "manifestation du péché".

A Varsovie, entre 23.000 personnes, selon la mairie, et 45.000, selon les organisateurs, ont participé à la 18e Parade d'égalité. Les participants ont revendiqué le mariage pour tous, une éducation à la non-discrimination et sexuelle dans les écoles, la protection contre les actes et le langage haineux.

"Je viens d'une petite ville, et pour la première fois j'ai participé à une marche d'égalité il y a une dizaine d'années en cachette de mes parents", a déclaré à l'AFP Dominika Wroblewska, participant à la parade avec sa partenaire. "C'est très émouvant pour moi, d'autant plus que j'ai fait mon coming out il y a un an.

La marche est la chose la plus importante que l'on puisse faire pour soi-même : être fier une fois par an", lance-t-elle. "Je suis là, car je veux vivre dans un endroit où chaque amour est accepté, car l'amour ne connaît pas de frontière et n'exclut pas", explique sa partenaire, Alicja Nauman. "La situation en Pologne est mauvaise, car les personnes du même sexe ne peuvent pas se marier, ni adopter d'enfants".

A Riga, environ huit mille personnes, selon les organisateurs, ont participé à la Baltic Pride. "La Lettonie est à la dernière place dans l'UE en ce qui concerne les droits des personnes LGBT", a déclaré à l'AFP un de ses organisateurs, Kaspars Zalitis.

"Il n'y a pas de protection contre les crimes haineux, il n'y pas de respect envers les personnes trans. (...) Il y a grande urgence" de changer cela. Plusieurs contre-manifestations de défenseurs des valeurs familiales ont eu lieu en marge des marches de fierté, mais aucun incident sérieux n'a été noté.

Seize pays de l'UE reconnaissent le mariage homosexuel, quelques autres ont instauré une union civile, tandis que la plupart des pays d'Europe de l'Est n'autorisent ni l'un ni l'autre.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Saint-Pétersbourg
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
 

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.
 
 
 
 
  
Finlande
Le sort des gays tchétchènes illumine le palais présidentiel avant le sommet Trump-Poutine à Helsinki
 

"Le monde entier regarde": une ONG a projeté sur la façade du palais présidentiel à Helsinki, à quelques heures du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, des slogans dénonçant "les atrocités" contre les homosexuels en Tchétchénie.  
 
 
 
 
  
Australie
L'Eglise Unie australienne autorise les mariages religieux entre personnes de même sexe
 

L'Église Unie d'Australie a modifié ses règles pour permettre aux couples de même sexe de se marier dans ses églises. Toutefois, aucun religieux ne sera contraint à cet exercice s'il heurte sa conscience.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un député En Marche va déposer une proposition de loi cette semaine pour ouvrir la PMA
 

Un député LREM a décidé de prendre le président de l'Aseemblée nationale au mot et a décidé de déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. L e député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, a fait cette annonce dans le Journal du dimanche.
 
 
 
 
  
Liban
Une avancée historique pour les droits des homosexuels
 

La cour d’appel du Mont-Liban a dépénalisé l’homosexualité en fin de semaine dernière en décrétant que les relations entre partenaires de même sexe ne constituent pas un crime lorsqu’elles se pratiquent en privé.
 
 
 
 
  
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
 

Les feux de la Coupe du monde éteints, la Russie de Poutine qui s'est offert une vitrine respectable pendant cinq semaines redevient un pays qui ne respecte en rien les droits humains et les les droits des personnes LGBT en particulier. C'est ce qu'ont voulu dénoncer les Pussy Riot avec une action en finale.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Une mission d'information à l'Assemblée planche à partir de jeudi
 

La mission d'information à l'Assemblée sur la révision des lois de bioéthique démarrera jeudi ses travaux, notamment autour de la PMA.
 
 
 
 
  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.
 
 
 
 
  
Portugal
Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans
 

Les Portugais pourront changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, et ce à partir de l'âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site