e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est  - Fierté LGBT 
Fierté LGBT
Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est
 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à des marches de fierté arc-en-ciel dans des capitales est-européennes contre la discrimination des minorités sexuelles, quelques jours après une décision clé sur les droits des couples gay prononcée par la justice européenne.

 
 
 
 

Adrian Coman et Clai Hamilton (photo), le couple roumano-américain qui a obtenu gain de cause devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), a défilé à Bucarest avec environ 3.000 autres personnes. "Clai et moi sommes deux personnes qui n'ont pas accepté la discrimination. Si plusieurs d'entre nous faisaient pareil le monde serait meilleur", a déclaré Adrian Coman à l'AFP. "Nous sommes heureux mais impatients de voir une application de cette décision de justice", a-t-il ajouté.

La CJUE a estimé mardi que les Etats membres "ne peuvent pas entraver la liberté de séjour d'un citoyen de l'Union en refusant d'accorder à son conjoint de même sexe, ressortissant d'un pays non-UE, un droit de séjour dérivé sur leur territoire", même si ces pays sont "libres d'autoriser ou non le mariage homosexuel".

Ce défilé à Bucarest, marqué par une participation plus importante que les années précédentes, intervient alors que le Parlement roumain doit fixer prochainement la date d'un référendum qui entérinerait le mariage comme étant "l'union entre un homme et une femme", et non entre "époux", comme le prévoit actuellement la Constitution.

Cette initiative, lancée par des ONG proches de la puissante Eglise orthodoxe, est vue comme une entrave de plus pour les minorités sexuelles, dans un pays qui n'a dépénalisé les relations homosexuelles entre adultes consentants qu'au début des années 2000.

A Sofia, quelques 2.000 personnes, protégées par d'importantes forces de police, ont participé à la parade, malgré l'appel de l'Eglise orthodoxe à boycotter cette "manifestation du péché".

A Varsovie, entre 23.000 personnes, selon la mairie, et 45.000, selon les organisateurs, ont participé à la 18e Parade d'égalité. Les participants ont revendiqué le mariage pour tous, une éducation à la non-discrimination et sexuelle dans les écoles, la protection contre les actes et le langage haineux.

"Je viens d'une petite ville, et pour la première fois j'ai participé à une marche d'égalité il y a une dizaine d'années en cachette de mes parents", a déclaré à l'AFP Dominika Wroblewska, participant à la parade avec sa partenaire. "C'est très émouvant pour moi, d'autant plus que j'ai fait mon coming out il y a un an.

La marche est la chose la plus importante que l'on puisse faire pour soi-même : être fier une fois par an", lance-t-elle. "Je suis là, car je veux vivre dans un endroit où chaque amour est accepté, car l'amour ne connaît pas de frontière et n'exclut pas", explique sa partenaire, Alicja Nauman. "La situation en Pologne est mauvaise, car les personnes du même sexe ne peuvent pas se marier, ni adopter d'enfants".

A Riga, environ huit mille personnes, selon les organisateurs, ont participé à la Baltic Pride. "La Lettonie est à la dernière place dans l'UE en ce qui concerne les droits des personnes LGBT", a déclaré à l'AFP un de ses organisateurs, Kaspars Zalitis.

"Il n'y a pas de protection contre les crimes haineux, il n'y pas de respect envers les personnes trans. (...) Il y a grande urgence" de changer cela. Plusieurs contre-manifestations de défenseurs des valeurs familiales ont eu lieu en marge des marches de fierté, mais aucun incident sérieux n'a été noté.

Seize pays de l'UE reconnaissent le mariage homosexuel, quelques autres ont instauré une union civile, tandis que la plupart des pays d'Europe de l'Est n'autorisent ni l'un ni l'autre.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Campagne AIDES
Un pansement Rainbow contre l’homophobie
 

"L’homophobie frappe toujours, porter ce pansement c’est la dénoncer !", c’est le nouveau message de sensibilisation de l'association AIDES pour lutter contre les violences homophobes. L’association rappelle que lutter contre l’homophobie c’est aussi faire reculer le sida.
 
 
 
 
  
Médias
Une spécialiste des questions LGBT nommée à la tête du web aux Inrocks
 

Une jeune journaliste, Marie Kirschen, a été nommée rédactrice en chef web des Inrockuptibles à la place de David Doucet, licencié à la suite de l'affaire de la "Ligue du LOL", a annoncé l'hebdomadaire lundi.
 
 
 
 
  
Tunisie
2e édition du festival queer à Tunis
 

Cris de joie, youyous et applaudissements: la deuxième édition du festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut promouvoir des films sur des minorités sexuelles et défendre leurs droits, a débuté vendredi dans une ambiance festive.
 
 
 
 
  
International
L'ILGA présente un rapport sur l'homophobie d'État en vigueur dans 70 pays
 

L’ILGA (Association internationale lesbienne, gay, bisexuelle, trans et intersexuée) a présenté mercredi son dernier rapport sur l’homophobie d’État à Wellington, en Nouvelle-Zélande.
 
 
 
 
  
Chili
Hausse de 44% des cas de discrimination homophobe
 

Les cas de discriminations homophobes et transphobes au Chili ont augmenté de 44% en un an, la plus forte hausse en 17 ans dans ce pays réputé conservateur, selon le rapport du Mouvement pour l'intégration et la libération homosexuelle (Movilh).
 
 
 
 
  
Belgique
La police enquête sur un profil de Grindr menaçant d'une attaque des bars gay d'Ostende
 

La police belge enquête sur un profil anonyme de Grindr qui aurait menacé de lancer une attaque contre des bars gay dans la ville d'Ostende le wek-end du 23 mars.
 
 
 
 
  
Football
Patrice Evra nie être homophobe après la polémique suscitée par ses propos contre le PSG
 

L’équipe de football du Paris Saint-Germain a condamné mardi les propos homophobes de l’ancien footballeur professionnel Patrice Evra et envisage apparemment d’intenter des poursuites. 
 
 
 
 
  
Brésil
Bolsonaro a fait de moi un paria, accuse l'ex-député gay Jean Wyllys
 

Jair Bolsonaro "a fait de moi un paria": Jean Wyllys, ancien député au Parlement brésilien et militant pour les droits des personnes LGBT, a dû fuir son pays après avoir reçu des «menaces de mort» à la suite de l'élection du président d'extrême droite.
 
 
 
 
  
Pédophilie dans l'Eglise
Les enfants cherchent spontanément la tendresse, selon l'abbé de la Morandais
 

L'abbé Alain de la Morandais, interrogé sur les scandales de pédophilie dans l'Eglise, a affirmé que les enfants cherchaient "spontanément la tendresse". Des propos qui ont choqué. 
 
 
 
 
  
Anti-LGBT
Trump et Bolsonaro affichent leur accord sur les modes de vie traditionnels
 

Jair Bolsonaro et Donald Trump ont affiché leur accord pour lutter contre les politiques pro-LGBT lors de la visite du président brésilien à Washington le 19 mars. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site