e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est  - Fierté LGBT 
Fierté LGBT
Parades arc-en-ciel pour les droits des personnes LGBT en Europe de l'Est
 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont participé samedi à des marches de fierté arc-en-ciel dans des capitales est-européennes contre la discrimination des minorités sexuelles, quelques jours après une décision clé sur les droits des couples gay prononcée par la justice européenne.

 
 
 
 

Adrian Coman et Clai Hamilton (photo), le couple roumano-américain qui a obtenu gain de cause devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE), a défilé à Bucarest avec environ 3.000 autres personnes. "Clai et moi sommes deux personnes qui n'ont pas accepté la discrimination. Si plusieurs d'entre nous faisaient pareil le monde serait meilleur", a déclaré Adrian Coman à l'AFP. "Nous sommes heureux mais impatients de voir une application de cette décision de justice", a-t-il ajouté.

La CJUE a estimé mardi que les Etats membres "ne peuvent pas entraver la liberté de séjour d'un citoyen de l'Union en refusant d'accorder à son conjoint de même sexe, ressortissant d'un pays non-UE, un droit de séjour dérivé sur leur territoire", même si ces pays sont "libres d'autoriser ou non le mariage homosexuel".

Ce défilé à Bucarest, marqué par une participation plus importante que les années précédentes, intervient alors que le Parlement roumain doit fixer prochainement la date d'un référendum qui entérinerait le mariage comme étant "l'union entre un homme et une femme", et non entre "époux", comme le prévoit actuellement la Constitution.

Cette initiative, lancée par des ONG proches de la puissante Eglise orthodoxe, est vue comme une entrave de plus pour les minorités sexuelles, dans un pays qui n'a dépénalisé les relations homosexuelles entre adultes consentants qu'au début des années 2000.

A Sofia, quelques 2.000 personnes, protégées par d'importantes forces de police, ont participé à la parade, malgré l'appel de l'Eglise orthodoxe à boycotter cette "manifestation du péché".

A Varsovie, entre 23.000 personnes, selon la mairie, et 45.000, selon les organisateurs, ont participé à la 18e Parade d'égalité. Les participants ont revendiqué le mariage pour tous, une éducation à la non-discrimination et sexuelle dans les écoles, la protection contre les actes et le langage haineux.

"Je viens d'une petite ville, et pour la première fois j'ai participé à une marche d'égalité il y a une dizaine d'années en cachette de mes parents", a déclaré à l'AFP Dominika Wroblewska, participant à la parade avec sa partenaire. "C'est très émouvant pour moi, d'autant plus que j'ai fait mon coming out il y a un an.

La marche est la chose la plus importante que l'on puisse faire pour soi-même : être fier une fois par an", lance-t-elle. "Je suis là, car je veux vivre dans un endroit où chaque amour est accepté, car l'amour ne connaît pas de frontière et n'exclut pas", explique sa partenaire, Alicja Nauman. "La situation en Pologne est mauvaise, car les personnes du même sexe ne peuvent pas se marier, ni adopter d'enfants".

A Riga, environ huit mille personnes, selon les organisateurs, ont participé à la Baltic Pride. "La Lettonie est à la dernière place dans l'UE en ce qui concerne les droits des personnes LGBT", a déclaré à l'AFP un de ses organisateurs, Kaspars Zalitis.

"Il n'y a pas de protection contre les crimes haineux, il n'y pas de respect envers les personnes trans. (...) Il y a grande urgence" de changer cela. Plusieurs contre-manifestations de défenseurs des valeurs familiales ont eu lieu en marge des marches de fierté, mais aucun incident sérieux n'a été noté.

Seize pays de l'UE reconnaissent le mariage homosexuel, quelques autres ont instauré une union civile, tandis que la plupart des pays d'Europe de l'Est n'autorisent ni l'un ni l'autre.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Adoption
Le département de Seine-maritime soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels
 

Le conseil départemental de Seine-maritime est soupçonné de discrimination envers les couples homosexuels dans l'attribution des adoptions d'enfants, après des propos d'une responsable de service sur France Bleu Normandie, "fermement" condamnés par le président UDI de la collectivité.
 
 
 
 
  
Marketing
Un visuel gay-friendly sur des bouteilles d'Evian fait bondir les anti-LGBT
 

Un dessin représentant un couple d’hommes se tenant par la main apposé sur les bouteilles d'Evian suscite de vives réactions homophobes sur les réseaux sociaux.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Premier mariage gay au sein de la famille royale d'Angleterre
 

Un cousin de la reine d'Angleterre va épouser son compagnon. Ce mariage de même sexe sera le premier au sein de la famille royale britannique.
 
 
 
 
  
Associations
GayLib se rallie au Mouvement radical
 

Après l'UMP et l'UDI, GayLib rejont les radicaux. 
 
 
 
 
  
Télé / C8
Le Conseil d'Etat confirme la sanction contre le canular homophobe de Cyril Hanouna
 

Le Conseil d'Etat a confirmé la sanction de 3 millions d'euros prononcée en juillet dernier après la canular homophobe diffusé dans une émission de Cyril Hanouna en mai 2017.
 
 
 
 
  
Ukraine
A Kiev, une gay pride sous haute protection face à l'extrême droite
 

La police ukrainienne a arrêté dimanche 56 militants d'extrême droite qui tentaient par la force d'empêcher le départ de la Gay Pride à Kiev, qui a rassemblé environ 5.000 personnes sous forte protection policière.
 
 
 
 
  
Reportage
Le dangereux exil des trans fuyant la violence du Honduras
 

La transgenre Roxana Hernandez fuyait le Honduras mais son exil s'est terminé de manière abrupte, quand elle est morte dans un centre de détention aux Etats-Unis. Malgré le danger, son amie Francis, lassée de la discrimination dans son pays, veut effectuer le même périple.
 
 
 
 
  
Fiertés LGBT
20.000 personnes défilent à la gay pride de Lyon
 

"Festive" et "pacifique", la 23e marche des fiertés LGBTI de Lyon a rassemblé samedi 20.000 personnes - selon la police et les organisateurs - qui ont transité sans incidents dans le "Vieux-Lyon", siège de groupuscules d'extrême droite, une première depuis 2010.
 
 
 
 
  
Terrorisme
Un projet d'attentat anti-gays déjoué, deux hommes arrêtés
 

Deux hommes de 21 et 22 ans, soupçonnés de préparer un attentat homophobe au nom de l'idéologie du groupe Etat islamique, ont été mis en examen mardi par un juge antiterroriste et écroués.
 
 
 
 
  
Ukraine
Des ONG s'inquiètent d'une hausse des violences homophobes
 

Plusieurs organisations internationales de défense des droits de l'Homme ont uni leurs voix jeudi pour dénoncer une "recrudescence" des violences en Ukraine, notamment racistes ou homophobes, de la part de groupes radicaux d'extrême droite, accusant les autorités de les encourager par leur inaction.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site