e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Pour une harmonisation de l’accès à la PrEP en Europe - Conférence internationale de Paris  
Conférence internationale de Paris
Pour une harmonisation de l’accès à la PrEP en Europe
 

Aides et Coalition Plus ont dévoilé aux conférenciers réunis à Paris les résultats de "Flash! PrEP in Europe" (FPIE) la plus vaste enquête européenne jamais réalisée sur la connaissance, l’intérêt et l‘utilisation de la PrEP.

 

 
 
 
 

Réalisée par Aides et Coalition Plus en partenariat avec l’Université d’Amsterdam et 15 associations européennes de lutte contre le VIH, l'enquête FPIE a été menée simultanément dans 12 pays et dans 10 langues entre le 15 juin et le 15 juillet 2016. Près de 16.000 personnes ont répondu à cette enquête, de l’Irlande à la Roumanie et du Portugal au Danemark.

"Cette enquête révèle un réel problème d’information des publics les plus exposés sur la PrEP. Mais elle montre aussi que lorsque les personnes connaissent ce nouvel outil et ont les bonnes informations, elles se disent intéressées à l’utiliser ", explique Aurélien Beaucamp, président de Aides.  

FPIE révèle en effet que seuls 55 % des répondants ayant des pratiques qui les exposent au VIH connaissent l’existence de la PrEP. Un niveau de d’information qu’il est urgent d’améliorer car parmi ceux qui la connaissent, 73% se disent intéressées à l’utiliser. 

Certains freins individuels ont été relevés dans l’enquête, comme le prix et le non-remboursement, des inquiétudes sur les effets secondaires, ou la crainte de devoir se rendre à l’hôpital pour y avoir accès.

Pour autant, la principale barrière à l’utilisation de la PrEP reste structurelle, selon les auteurs de l'enquëte: faute d’autorisation dans la plupart des pays d’Europe, de remboursement par les systèmes d’assurance maladie, ou d’offre de prise en charge suffisamment adaptée aux besoins des personnes, l’accès à la PrEP pour les personnes reste éminemment compliqué.

"Si nous voulons avoir un réel impact sur l’épidémie, il nous faut au plus vite harmoniser les politiques européennes de lutte contre le VIH en y intégrant partout ce nouvel outil", estime Aurélien Beaucamp.

Autorisée et disponible aux Etats-Unis depuis 2012 et en France depuis 2016, la PrEP peine à être intégrée dans les politiques de santé publique en Europe.

Malgré les recommandations internationales, son intégration récente par l’OMS sur la liste des médicaments essentiels, et l’autorisation par l’Agence Européenne du Médicament en août 2016, seuls 4 pays européens ont à ce jour autorisé la PrEP (Belgique,Ecosse, France, Norvège).

Pour Aides et Coalition Plus, "il est indispensable de lever partout les obstacles d’accès à la PrEP pour les populations les plus exposées. A commencer par le continent européen".

C’est pourquoi les deux organisations appellent à une harmonisation rapide de l’accès à la PrEP en Europe pour les publics les plus vulnérables, dans le cadre d’une prise en charge globale et dans des conditions acceptables.

Elles demandent aussi aux autorités européennes et aux pouvoirs publics des pays européens de faire le nécessaire pour offrir à tous les publics une information objective, complète et éclairée sur la PrEP.

(Source Aides) 

 


 
  
  L'Actu
 
 
  
Réseaux sociaux
Des milliers de LGBT se déconnectent de Tumblr pour protester contre sa politique anti-sexe
 

Des milliers d’utilisateurs LGBT de Tumblr se sont déconnectés du réseau social afin de protester contre l’interdiction des images érotiques et pornographiques imposée par la plateforme et qui a débuté lundi 17 décembre.
 
 
 
 
  
Concours / International
Miss Univers rend un hommage particulier à Angela Ponce, première femme trans participante
 

Miss Univers a présenté un hommage vidéo spécial à Angela Ponce, qui n'a pas remporté le concours mais a innové en tant que première femme transgenre à prendre part au concours.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le nouveau chef de cabinet de Donald Trump est un des politiciens les plus homophobes
 

Le nouveau chef de cabinet de Donald Trump, Mick Mulvaney, un ancien membre du Congrès de Caroline du Sud, est considéré comme l'un des hommes politiques les plus homophobes de Washington.
 
 
 
 
  
Allemagne
Le parlement allemand ajoute un troisième genre aux actes de naissance
 

Le parlement allemand a adopté une loi qui ajoute un troisième genre aux certificats de naissance pour les personnes nées intersexuées.
 
 
 
 
  
Brésil
L'élection de Bolsonaro provoque une hausse des mariages homosexuels
 

Le prochaine prise de fonction de l'homophobe Bolsonaro provoque une hausse des mariages gay au Brésil. Les couples de même sexe redoutent que le futur président ne revienne sur la légalisation des unions homosexuelles. 
 
 
 
 
  
Russie / Rapport
La loi sur la propagande gay met les jeunes LGBT en danger, estime Human Rights Watch
 

La loi russe sur la "propagande gay" a un impact négatif sur les jeunes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié le 11 décembre.
 
 
 
 
  
Internet
GPA et Transgenre, mots vedettes des recherches sur Google en 2018
 

Les mots "procrastination", "GPA", ou "transgenre" ont été les vedettes des recherches de définition sur Google en France en 2018, selon le baromètre publié chaque année par le moteur de recherche américain.
 
 
 
 
  
Chine
Le photojournaliste disparu a bien été arrêté au Xinjiang
 

Le photojournaliste chinois Lu Guang, récompensé à plusieurs reprises à l'étranger - notamment pour un reportage sur le sang contaminé - et disparu le mois dernier dans la région chinoise du Xinjiang (nord-ouest) a été "officiellement arrêté", a affirmé mercredi sa femme.
 
 
 
 
  
Croatie
Les associations LGBT dénoncent une nouvelle loi discriminatoire pour les homosexuels
 

Des militants de défense des homosexuels se sont indignés mardi de l'impossibilité pour les couples homosexuels de devenir familles d'accueil de mineurs retirés à leurs parents, après le récent vote d'une loi sur le sujet.
 
 
 
 
  
Mouvement social
Marlène Schiappa dénonce les propos haineux sexistes, racistes et homophobes de gilets jaunes
 

Les "gilets jaunes" qui "appellent à la haine"  - notamment homophobe - n'ont "pas leur place dans le débat public" mais "devant un juge", a déclaré mardi la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site