e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Pro et anti-GPA s'affrontent à coup de tribunes - Gestation pour autrui  
Gestation pour autrui
Pro et anti-GPA s'affrontent à coup de tribunes
 

Après la publication, mardi, d'une tribune de 110 personnalités réclamant un "débat de fond" "serein, argumenté et informé" sur la GPA, les opposants à la gestation pour autrui signent une contre-tribune dans laquelles ils s'opposent au "marché de la personne humaine". 

 
 
 
 

"Non au marché de la personne humaine" que représente le recours aux mères porteuses, ou GPA (gestation pour autrui), clament des personnalités comme la philosophe Sylviane Agacinski et le professeur René Frydman, père du premier bébé éprouvette, dans une tribune publiée vendredi.

"Une telle transaction commerciale (elle l'est toujours, même si l'on déguise le paiement en indemnité ou dédommagement) est contraire aux droits de la personne humaine", écrit la quarantaine de signataires de cette tribune publiée dans Le Monde, au lendemain du lancement des Etats généraux de la bioéthique.

Pratique interdite en France et à laquelle le président Emmanuel Macron n'est pas favorable, la GPA sera abordée lors de ces Etats généraux.

Ces débats pilotés par le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) doivent nourrir la réflexion avant la prochaine loi bioéthique, attendue au Parlement à l'automne.

La GPA "s'apparente à une forme de corruption (...) puisqu'elle attribue une valeur marchande et à l'enfant et à la vie organique de la mère de substitution", poursuit la tribune. "L'objet d'un tel commerce n'est pas seulement la grossesse et l'accouchement, c'est aussi l'enfant lui-même, dont la personne et la filiation maternelle sont cédées à ses commanditaires".

"En un temps où l'on s'insurge contre les violences faites aux femmes, où l'on traque les stéréotypes de genre et où l'on revendique l'égalité des sexes, il serait opportun que l'usage commercial de leur corps dans l'industrie procréative mobilise davantage l'opinion publique et les médias", estiment les signataires.

Cette tribune est également signée par José Bové, l'écrivaine Eliette Abécassis, l'ancienne ministre des droits des femmes Yvette Roudy, l'ancien président du CCNE Didier Sicard ou le biologiste Jacques Testart.

Mardi, dans une autre tribune publiée par Le Monde, 110 personnalités, dont les intellectuels Pierre Rosanvallon et Élisabeth Badinter, avaient réclamé un "débat de fond" "serein, argumenté et informé" sur la GPA.

Ils prônaient notamment l'élaboration d'une "convention internationale sur la GPA", sur le modèle de la convention de la Haye qui encadre l'adoption internationale et lutte contre le trafic d'enfants.

"Nous, associations de lutte contre l’infertilité, citoyens engagés en faveur de l’égalité des droits, demandons que le débat qui va s’ouvrir à l’occasion de la révision des lois de bioéthique soit un véritable débat, et de ce fait, inclue la gestation pour autrui (GPA). En effet, cette dernière fait partie des techniques d’assistance médicale à la procréation selon l’Organisation mondiale de la santé qui en a donné une définition précise", pouvait-on lire notamment.  

Parmi les signataires on trouvait aussi les noms de sociologues Irène Théry et Martine Gross, d'Elisabeth Badinter, mais aussi ceux d'artistes comme Muriel Robin, Vincent Dedienne ou Christophe Honoré et encore le Premier adjoint à la maire de Paris Bruno Julliard.

Selon un récent sondage Ifop paru dans La Croix, 64% des Français sont favorables à la GPA: 18% y sont favorables "dans tous les cas" et 46% "pour des raisons médicales seulement".

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Un second champion olympique gay veut boycotter la réception à la Maison Blanche
 

Un deuxième sportif olympique gay américain a a annoncé qu'il boycotterait la réception son l'équipe à la Maison Blanche en signe de protestation contre la politique de l'administration Trump-Pence envers les personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Toronto
Le présumé serial killer de gays avait été Père Noël dans un centre commercial
 

Le jardinier canadien accusé du meurtre de plusieurs hommes - désormais au moins cinq, selon la police - a été Père Noël dans un centre commercial.  
 
 
 
 
  
Droits humains
Un journaliste gay quitte la Russie pour l'Allemagne après six mois de rétention
 

Un journaliste homosexuel du média indépendant russe Novaïa Gazeta menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, où il dit avoir été torturé, a quitté jeudi la Russie vers l'Allemagne après plus de six mois en rétention, selon son rédacteur en chef.
 
 
 
 
  
Russie
Les tribunaux retirent ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre
 

Les tribunaux russes ont retiré ses enfants à une femme accusée d'être un homme trans engagée dans une relation de même sexe.
 
 
 
 
  
Initiative
Sept députés des outre-mer signent une tribune contre l'homophobie
 

Sept députés des outre-mer, dont l'ex-ministre Ericka Bareigts, signent mercredi une tribune contre l'homophobie, qualifiée d'"excellente initiative" par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Whoopi Goldberg compare le vice-président américain à un nazi pour ses positions homophobes
 

L'actrice américaine Whoopi Goldberg a comparé le vice-président à un nazi dans l'émission "The View" en raison des positions de ce dernier envers les homosexuels. Elle a soutenu les critiques des athlètes gay des JO d'hiver à son encontre.
 
 
 
 
  
Carnet rose
Tom Daley et Dustin Lance Black vont avoir un enfant par GPA
 

L'ancien plongeur olympique Tom Daley a annoncé qu'il allait avoir un bébé avec son mari, le scénariste Dustin Lance Black.  
 
 
 
 
  
Homophobie
Mr Gay Belgique violemment agressé
 

Mr Gay Belgique a été violemment battu après avoir reçu des insultes anti-gay. L'agression homophobe s'est produite dans les rues de sa ville natale.
 
 
 
 
  
Malaisie
Un journal publie un guide pour repérer les personnes homosexuelles
 

Selon un quotidien de Malaisie, les gays seraient reconnaissables grâce à un certain nombre d'indices qu'il cite en prétendant dresser un "guide" pour les repérer.
 
 
 
 
  
Mode
Un tartan Burberry arc-en-ciel en soutien aux LGBT
 

Pour son dernier défilé chez Burberry, le créateur Christopher Bailey a mis le célèbre tartan emblématique de la marque aux couleurs de l'arc-en-ciel et dédié sa collection aux LGBTQ, a annoncé la maison lundi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce