e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Recours d'un Français devant la Cour européenne des droits de l'Homme  - Don du sang par les homosexuels 
Don du sang par les homosexuels
Recours d'un Français devant la Cour européenne des droits de l'Homme
 

Un Français dont l’homosexualité interdit de donner son sang sans avoir respecté un an d’abstinence a déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) pour discrimination en raison de l’orientation sexuelle.

 
 
 
 

"C’est la première fois que la CEDH aura à se prononcer sur le caractère discriminatoire ou non de la législation française" sur ce point, a déclaré à l’AFP Patrice Spinosi, l’avocat du requérant.

Laurent Drelon, 48 ans, s’est vu refuser à plusieurs reprises de donner son sang depuis son référencement comme "homosexuel" sur sa fiche de donneur, établie lors d’une première tentative de don en 2004.

Depuis juillet 2016, les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) peuvent théoriquement donner leur sang, geste qui leur était interdit depuis 1983 en raison des risques de transmission du sida. Mais cette possibilité est soumise à des conditions fixées par un arrêté du 5 avril 2016, notamment l’abstinence d’un an, qui doit être déclarée lors d’un entretien préalable.

Cet arrêté, qui s’applique "indépendamment du caractère protégé ou non du rapport en cause et du caractère stable, occasionnel, multiple ou anonyme du partenaire, ou encore du statut sérologique de ce dernier", maintient "la discrimination des hommes homosexuels et bisexuels devant le don de sang", souligne la requête, dont l’AFP a eu connaissance.

L’abstinence d’un an comme condition au don du sang par les hommes homosexuels et bisexuels "est fondée uniquement sur le sexe et l’orientation sexuelle (…) et porte atteinte (au) droit au respect de la vie privée", garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme, est-il également indiqué.

Fin 2017, le Conseil d’État avait rejeté la demande de quatre associations (Mousse, Stop Homophobie, Comité Idaho France et Élus locaux contre le Sida) de lever cette condition d’abstinence.

En imposant cette abstinence, le ministère de la Santé "s’est fondé non sur l’orientation sexuelle mais sur le comportement sexuel et n’a pas adopté une mesure discriminatoire illégale", avait jugé la plus haute juridiction administrative.

"Selon les travaux de l’Institut de veille sanitaire, la prévalence de porteurs du VIH est environ 70 fois supérieure chez les hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes", avait relevé le Conseil d’État.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Saint-Pétersbourg
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
 

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.
 
 
 
 
  
Finlande
Le sort des gays tchétchènes illumine le palais présidentiel avant le sommet Trump-Poutine à Helsinki
 

"Le monde entier regarde": une ONG a projeté sur la façade du palais présidentiel à Helsinki, à quelques heures du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, des slogans dénonçant "les atrocités" contre les homosexuels en Tchétchénie.  
 
 
 
 
  
Australie
L'Eglise Unie australienne autorise les mariages religieux entre personnes de même sexe
 

L'Église Unie d'Australie a modifié ses règles pour permettre aux couples de même sexe de se marier dans ses églises. Toutefois, aucun religieux ne sera contraint à cet exercice s'il heurte sa conscience.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un député En Marche va déposer une proposition de loi cette semaine pour ouvrir la PMA
 

Un député LREM a décidé de prendre le président de l'Aseemblée nationale au mot et a décidé de déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. L e député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, a fait cette annonce dans le Journal du dimanche.
 
 
 
 
  
Liban
Une avancée historique pour les droits des homosexuels
 

La cour d’appel du Mont-Liban a dépénalisé l’homosexualité en fin de semaine dernière en décrétant que les relations entre partenaires de même sexe ne constituent pas un crime lorsqu’elles se pratiquent en privé.
 
 
 
 
  
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
 

Les feux de la Coupe du monde éteints, la Russie de Poutine qui s'est offert une vitrine respectable pendant cinq semaines redevient un pays qui ne respecte en rien les droits humains et les les droits des personnes LGBT en particulier. C'est ce qu'ont voulu dénoncer les Pussy Riot avec une action en finale.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Une mission d'information à l'Assemblée planche à partir de jeudi
 

La mission d'information à l'Assemblée sur la révision des lois de bioéthique démarrera jeudi ses travaux, notamment autour de la PMA.
 
 
 
 
  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.
 
 
 
 
  
Portugal
Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans
 

Les Portugais pourront changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, et ce à partir de l'âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site