e-llico.com mobile
 
  
  Santé / VIH
 
 
 Recul inédit de la lutte contre sida à cause du Covid-19 - VIH   
VIH
Recul inédit de la lutte contre sida à cause du Covid-19
 

Le Covid-19 a eu un "impact dévastateur" sur la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, qui a connu un recul sans précédent, a déploré mercredi le Fonds mondial de lutte contre ces maladies dans son rapport annuel.

 
 
 
 

Pour la première fois depuis sa création en 2002, le Fonds fait état de retours en arrière: il s'inquiète notamment de baisses significatives des services de dépistage et de prévention du VIH pour les populations clés et vulnérables, et d'une forte diminution du nombre de personnes testées et traitées pour la tuberculose, avec un impact particulier sur les programmes de lutte contre la tuberculose résistante aux médicaments.

Les chiffres de 2020 "confirment ce que nous redoutions au moment où le Covid-19 est apparu", a résumé Peter Sands, directeur exécutif du Fonds, cité dans le rapport. "L'impact du Covid-19 a été dévastateur. Pour la première fois de notre histoire, nos principaux indicateurs sont en recul".

Le Covid-19 a gravement perturbé l'accès aux systèmes de santé, aux tests de dépistage et aux traitements dans de nombreux pays. La pandémie a notamment eu des conséquences "catastrophiques" dans la lutte contre la tuberculose. En 2020, le nombre de personnes traitées pour une tuberculose résistante aux médicaments a baissé de 19%. Dans les pays où le Fonds mondial investit, quelque 4,7 millions de personnes atteintes par la maladie ont reçu un traitement, soit environ un million de moins qu'en 2019.

Sur le front de la lutte contre le VIH, l'impact du Covid est également significatif. Si le nombre de personnes positives recevant un traitement antirétroviral a continué d'augmenter, de 9% en 2020, le rapport fait état d'un recul "alarmant" des services de prévention et de dépistage auprès des personnes clés et vulnérables. Le nombre de personnes touchées par des programmes de prévention du sida a diminué de 11% en 2020, de 12% auprès des plus jeunes populations. Le nombre de traitements administrés aux mères pour empêcher leur bébé de contracter le virus a, lui, baissé de 4,5%. 

Innovations

Le dépistage du sida a globalement fléchi de 22%, retardant le début des traitements dans la plupart des pays. Dans les pays où le Fonds mondial investit, 21,9 millions de personnes étaient sous traitement antirétroviral contre le VIH en 2020, une hausse de 8,8% par rapport à 2019.

Jusqu'à présent, les programmes de lutte contre le paludisme semblent avoir été moins affectés par le Covid-19, poursuit le rapport. Le nombre de moustiquaires distribuées a notamment continué de croître, de 17% en 2020. En effet, dans un certain nombre de pays, les volontaires engagés dans la lutte contre la maladie ont délaissé les distributions dans les grands centres, incompatibles avec la pandémie, au profit du porte-à-porte. Pour autant, le nombre de dépistages de personnes soupçonnées d'avoir le paludisme a baissé de 4,3% en 2020. Et les progrès pour endiguer la maladie ont stagné, déplore le Fonds.

La pandémie de Covid-19 a fait la lumière sur l'"importance cruciale" des systèmes de santé dans le monde, souligne le Fonds. Quelques lueurs d'espoir cependant: elle a été à l'origine d'un certain nombre d'innovations dont a profité la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Au Nigeria par exemple, l'agence nationale de contrôle du sida a opportunément procédé à des dépistages VIH sur des personnes qui se déplaçaient dans les centres médicaux pour des tests Covid, relate le Fonds. Résultat: les détections de personnes positives ont augmenté.

En 2020, la réponse rapide du Fonds à la pandémie a permis d'éviter le pire, se félicite-t-il également. L'an dernier, il a déboursé 4,2 milliards de dollars pour continuer de lutter contre sida, tuberculose et paludisme Le Fonds mondial est un partenariat original entre États, société civile, secteur privé et malades. Ses fonds vont pour moitié à la lutte contre le sida et pour moitié au paludisme et la tuberculose. Depuis sa création en 2002, il revendique 44 millions de vies sauvées.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Pologne
Trois régions renoncent à être des zones sans idéologie LGBT
 

Trois régions polonaises ont renoncé lundi, à la suite de pressions de Bruxelles, à être des "zones sans idéologie LGBT". A la mi-juillet, la Commission européenne a entamé une procédure d'infraction contre la Pologne pour ces "zones sans idéologie LGBT" décrétées par nombre de régions, de communes et d'autres collectivités locales.
 
 
 
 
  
Allemagne
Deux femmes trans élue au parlement
 

Deux femmes trans ont été élues au Bundestag, le parlement allemand, lors de élections fédérales de dimanche. C'est une première en Allemagne.
 
 
 
 
  
Témoignage
La vie brisée de Radwin, femme trans en Afghanistan
 

"Dieu m'a créé comme ça, c'est ma nature, personne ne le comprend". Pour Radwin, femme transgenre en Afghanistan, après des années de persécutions, l'avènement des talibans ne lui laisse que trois options: se cacher, fuir ou mourir.
 
 
 
 
  
Référendum
Les Suisses votent largement pour le mariage pour tous
 

Les Suisses ont lancé un oui retentissant en faveur du mariage pour tous lors d'un référendum dimanche, imposant une cuisante défaite à ses opposants, qui veulent y voir une menace pour le bien-être de l'enfant.
 
 
 
 
  
Monde
Le mariage homosexuel légalisé dans une trentaine de pays
 

Le mariage entre personnes de même sexe, en faveur duquel les Suisses ont voté dimanche, est aujourd'hui reconnu dans une trentaine de pays dans le monde.
 
 
 
 
  
Somment identitaire
Zemmour salue la politique homophobe de Viktor Orban
 

Le quasi candidat à l'élection présidentielle française Eric Zemmour a salué vendredi en Hongrie la politique de Viktor Orban, notamment à l'encontre de la communauté LGTB+.
 
 
 
 
  
Afrique du Sud
Joyeuse marche des fiertés LGBT à Soweto, lieu symbole du combat antiapartheid
 

Enveloppés de drapeaux arc-en-ciel et dansant au son de plusieurs scènes musicales en plein air, une centaine de Sud-Africains ont fêté les fiertés homosexuelles samedi à Soweto et la fin d'une troisième vague de Covid-19 particulièrement rude pour cette communauté.
 
 
 
 
  
People
L'acteur Michael K. Williams mort d'une overdose accidentelle
 

L'acteur américain Michael K. Williams, "Omar" dans la série culte "The Wire", qui avait été retrouvé mort chez lui à New York le 6 septembre, est décédé d'une overdose "accidentelle" de fentanyl, d'héroïne, et de cocaïne, ont annoncé vendredi les services médicaux new-yorkais.
 
 
 
 
  
Somment international
La droite identitaire anti-LGBT réunie autour d'Orban
 

"Des familles fortes pour des nations fortes": autour du Premier ministre hongrois Viktor Orban, des personnalités ultra-conservatrices ont défendu jeudi à Budapest souveraineté et "valeurs familiales", au premier jour d'un sommet démographique devenu un rendez-vous de la droite identitaire.
 
 
 
 
  
Débat
Mélenchon dénonce les positions anti-LGBT et anti-féministes de Zemmour
 

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a reproché jeudi au polémiste Eric Zemmour sa "vision rabougrie de la France" et ses positions anti-LGBT et anti-féministes, lors d'un débat télévisé tendu consacré largement à la question de l'immigration.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site