e-llico.com mobile
 
  
  Agendas
 
 
 RoB Paris : 14 ans de plaisir fetish  - Anniversaire  
Anniversaire
RoB Paris : 14 ans de plaisir fetish
 

RoB Paris fête ses 14 ans ce mois-ci. L'occasion de faire le point sur l'entreprise, son bilan et ses perspectives. Par la rédaction d'AgendaQ.

 
 
 
 

La célèbre boutique du Square Sainte-Croix de la Bretonnerie à Paris a ouvert ses portes en mars 2005. D’abord connu sous le nom "Rob@Zone02", le Fetish-store s'est agrandi en doublant sa surface de vente au fil des années et s'est vite équipé d’un site web très performant. Avec le temps, RoB ne cessera de renforcer sa position sur le marché et deviendra RoB Paris.

Nous avons rencontré Jean-Claude Cavalier qui a mis en place le magasin, puis le site Internet, afin de faire un petit retour sur l’histoire de cette adresse désormais incontournable de la capitale.

- Bonjour Jean-Claude, comment vous est venue l’idée de créer la boutique RoB Paris en 2005 ?

C'est assez simple : étant moi-même membre de la communauté fétiche depuis de longues années et ayant voyagé à l'étranger, je percevais Paris comme totalement sous-dotée de commerces adaptés à cette clientèle. Nous étions quelques uns à partager l'intuition qu'il manquait une enseigne de renommée internationale dans la capitale.

Nous avons noué le dialogue avec RoB Amsterdam pour leur proposer de développer un partenariat original sur Paris et l'affaire s'est faite il y a maintenant 14 ans.

Avec le succès que chacun peut mesurer puisque nous sommes assez vite devenu leader sur ce marché et que nous n'avons jamais cessé de progresser au fil des années et ce alors même que d'autres magasins concurrents voyaient le jour.

A l'évidence le créneau fétiche s'est considérablement développé.

Je pense que RoB Paris a pris sa part à cette démocratisation et popularisation qui est manifeste et qui concerne notamment les jeunes générations qui vivent leur fétichisme avec beaucoup de naturel et hors de la ghettoïsation qu'ont pu connaître les générations des années 80-90.

RoB s'est toujours inscrit dans un mouvement de visibilité de nos sexualités hard et fétiche et notre vocation n'est pas de faire du commerce à tout prix mais aussi plus largement de contribuer à l'épanouissement et au bien-être du public fétiche.

Il y a une certaine dimension "militante" à notre travail. Notre implication dans Paris Fetish en est la traduction la plus évidente. On y reviendra peut-être...

- Comment les gammes de produits ont elles évolué avec le temps ?

Notre référence initiale, c'était bien sûr RoB Amsterdam qui avait su rassembler tous les équipements, produits et accessoires à même de combler les besoins et les désirs des adeptes des différents fétichismes, cuir, latex, etc. Nous nous en sommes largement inspiré.

Mais l'originalité de RoB Paris, c'est que nous avons une très grande liberté d'action. Nous avons porté notre choix sur RoB pour son cuir, objectivement le meilleur au monde. Et c'est notre ADN, notre marque de fabrique, notre réputation aussi.

Mais nous avons constitué autour de ce socle une gamme de plus de 1.500 références sélectionnées parmi les produits les plus performants du marché international pour les mettre à la disposition du public parisien.

Notre gamme s'est étoffée au fil des années, à mesure que le magasin s'agrandissait. Il a doublé de surface depuis sa création. On y trouve des produits consommables comme les gels, lubrifiants, poppers jusqu'aux grosses pièces que sont les pantalons ou blousons en passant par les harnais ou jockstraps sans compter les accessoires les plus divers et variés des godes aux pinces ou fouets.

Mais il est impossible de tout citer car, encore une fois, avec plus de 1.500 produits, vous devinez bien la palette immense que propose RoB Paris. Et ce car le cuir n'est pas l'unique matière que nous présentons, le latex, le Néoprène mais aussi une gamme "textile" de plus en plus innovante avec notamment Maskulo que RoB a introduit en France.

- L’équipe aussi s’est étoffée. Tu nous présentes l’équipe ?

Oui, bien sûr, l'équipe s'est étoffée. Actuellement, 11 personnes travaillent quotidiennement pour RoB Paris. En magasin bien évidemment, mais aussi dans nos bureaux où toute la logistique d'achat et de marketing se déroule, où travaillent aussi 3 personnes rien que sur l'activité de vente en ligne, sans compter la communication, la réalisation des photos, et l'administration d'une telle activité.

Les clients ont tendance, naturellement à ne voir que l'équipe de vente avec laquelle ils sont en contact. Autour de Laurent, le responsable de la boutique, 4 vendeurs se relaient pour servir le public 7 jours sur 7: Zeljko, Greg, Nicolas et Benjamin.

En coulisses, si j'ose dire, interviennent les deux co-gérants de l'entreprise qui en dessinent les grandes orientations stratégiques, Jacky et Philippe, les deux commerciaux de vente en ligne, Fabien, responsable de la création graphique et visuelle et moi-même qui suis l'animateur de la marque et l'enseigne RoB Paris.  

- Au-delà du store, RoB Paris est aussi très impliqué dans la vie communautaire. Peux-tu nous expliquer votre démarche ?

J'en touchais un mot tout à l'heure. En effet, nous pensons notre activité comme une activité de communauté. Nous associons une approche commerciale avec le professionnalisme qui se doit et une approche communautaire plus "militante" qui est soucieuse de la visibilité LGBT en général et plus particulièrement de la scène fétiche qui est encore parfois mal considérée ou taboue.

C'est pourquoi nous avons été à l'origine de la création de Paris Fetish, il y a presque 6 ans. Là encore, sur le modèle de ce qui se fait à Berlin ou San Francisco notamment, nous avons voulu faire émerger un événement public sur 4 jours, le dernier week end de mai qui soit un carrefour international de rencontres.

Cette initiative demande beaucoup d'énergie et n'a pas de but lucratif. Elle n'en est pas moins consubstantielle de notre identité et de notre vocation.

La Bruthal Party organisée par RoB Paris rassemble ainsi une fois par an plus d'un millier de personnes pour une sorte de "fetish pride" avant tout communautaire. Il nous semble logique de renvoyer au public de notre enseigne - et au delà - un signe de gratitude en lui offrant l'opportunité de s'amuser à Paris dans une configuration exceptionnelle qui ne se produit qu'une fois l'an.

Nous sommes aussi partenaire de plusieurs manifestations comme l'élection de Mister Leather France ou Latex, de la Rub'Zone ou d'événements plus régionaux sans compter un partenariat continu et poussé avec AgendaQ.

- Quelles sont les évolutions à venir de RoB-Paris ?

Le chantier qui nous occupe toujours beaucoup à l'heure qu'il est est celui du développement Internet. Nous avons complètement reconstruit notre site web l'été dernier. C'est un travail en profondeur qui se poursuit afin d'offrir le meilleur outil possible à nos clients partout en France.

Nous avons déjà enregistré une très forte progression de notre activité en ligne, mais c'est sans nul doute la voie la plus prometteuse pour les années à venir. Cela s'accompagne d'un très gros travail sur les réseaux sociaux où RoB Paris est, là aussi leader, avec plus 30.000 personnes qui nous suivent sur Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr.

Notre challenge, c'est de faire autant en ligne qu'en boutique; on devrait y parvenir sans que cela ne prenne 14 ans!...

> Sergen, l'image de marque

RoB Paris, c'est aussi et pour beaucoup d'entre nous Sergen, le modèle de l'enseigne parisienne depuis de nombreuses années.

A travers 6 campagnes exclusives et des centaines d'images réalisées par le photographe Adrien Sicart notamment, Sergen a imprimé sa beauté physique et son charme au nom de RoB Paris.

Il apparaît aussi désormais dans les vidéos réalisées par LTX depuis l'an dernier pour RoB Paris.

RoB Paris - 8 square Sainte Croix de la Bretonnerie -75004 Paris 

www.rob-paris.com

Cette interview a été réalisée par Agenda Q et reproduite avec son aimable autorisation

> Des offres anniversaire RoB Paris tout le mois de mars

La boutique RoB Paris fête ses 14 ans en mars, l’occasion pour le magasin de proposer 1 mois d’offres spéciales pour ses clients. Une remise de 14% sera faite sur toute une gamme de vêtements et de produits. 

- Offre n°1 : du vendredi 1er au jeudi 14 mars sur tout le cuir : harnais, vestiaire (chemises, pantalons, sous-vêtements ...) et chaussures.

- Offre n°2 : du vendredi 15 au dimanche 31 mars sur les cockrings, ballstretchers, Pompes à Pénis et masturbateurs

RoB Paris, 8 Square Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, 75004 Paris - www.rob-paris.com

 

> Publicité <



 
  
  L'Actu
 
 
  
Afrique
La justice knyane refuse de dcriminaliser l'homosexualit
 

La Haute Cour du Kenya a refusé vendredi d'abroger les lois criminalisant l'homosexualité, douchant ainsi les espoirs de la communauté LGBTQ, qui estime que ces sections du code pénal entretiennent la haine des homosexuels dans un pays où ils sont encore largement stigmatisés.
 
 
 
 
  
Asie
Tawan entre dans l'histoire en actant les premiers mariages homosexuels
 

Taïwan est entré vendredi dans l'histoire en enregistrant les premiers mariages homosexuels d'Asie dans une ambiance festive et pleine d'émotion, après trois décennies de lutte pour l'égalité des droits sur l'île.
 
 
 
 
  
Rouen
Quatre adolescents souponns d'agression transphobe convoqus au commissariat
 

Quatre adolescents sont suspectés d'avoir agressé deux passants, dont une femme transgenre, mardi dernier à Rouen.
 
 
 
 
  
Gala de l'amfAR
Quand le glamour se mobilise contre le sida
 

Des stars, du glamour et des millions pour la lutte contre le sida: Antonio Banderas, Eva Longoria, Adrien Brody, Andie MacDowell, Orlando Bloom ou encore Mariah Carey ont rejoint jeudi soir au Cap d'Antibes (Alpes-Maritimes) le gala de l'amfAR, en marge du Festival de Cannes.
 
 
 
 
  
Elections europennes
L'Inter-LGBT compare les programmes des listes et appelle au vote
 

A quelques jours des élections Européennes du 26 mai, l’Inter-LGBT appelle les électeurs à se mobiliser "pour que les droits humains puissent progresser dans tous les pays lors de la prochaine législature" et dresse un comparaitif des positions des différentes listes en compétition.
 
 
 
 
  
Transphobie
L'agresseur de Julia Boyer condamn la prison ferme
 

Un tribunal a condamné l'agresseur de Julia Boyer pour "violences commises en raison de l’identité de genre" à 10 mois de prison dont 6 mois ferme. Il écope aussi d'une  mise à l’épreuve de deux ans et d'une interdiction de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.
 
 
 
 
  
Paris
Une marche des Fierts pour la PMA et la filiation
 

La Marche des Fiertés LGBT 2019 de Paris défilera samedi 29 juin derrière le mot d’ordre "Filiation, PMA : marre des lois a minima !".
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Accus d'agressions sexuelles, le nonce apostolique confront mercredi aux plaignants
 

Le représentant du Vatican en France, visé par une enquête à Paris pour "agressions sexuelles", doit être confronté mercredi à ses accusateurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
 
 
 
 
  
Afrique
La justice knyane se prononce sur une dcriminalisation de l'homosexualit
 

La justice kényane s'apprête à rendre vendredi un jugement très attendu sur la constitutionnalité de deux lois datant de l'époque coloniale et criminalisant l'homosexualité, même si la communauté gay et lesbienne craint un nouveau report.
 
 
 
 
  
Sport
Le prise de parole forte d'Antoine Griezmann contre l'homophobie dans le foot
 

L'homophobie dans le football, "maintenant ça suffit !", lance l'attaquant vedette des Bleus Antoine Griezmann qui fait la couverture du magazine Têtu mercredi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site