e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Sous le feu des critiques, Macron s'engage à légaliser la PMA pour les couples de femmes - Droits LGBT 
Droits LGBT
Sous le feu des critiques, Macron s'engage à légaliser la PMA pour les couples de femmes
 

Alors que ses propos complaisants sur la Manif pour tous ont suscité un tollé au sein de la communauté LGBT, Emmanuel Macron tente de reprendre la main sur le dossier LGBT en  s'engageant à légaliser la PMA pour les couples de femmes.

 
 
 
 

Premier grand faux pas dans sa campagne: les déclarations d'Emmanuel Macron affirmant que les adversaires du mariage homosexuel ont été "humiliés" lors du quinquennat de François Hollande, car on ne leur a pas suffisamment "parlé", dans une interview publiée jeudi par L'Obs lui ont valu une déluge unanime de critiques sans lui rallier le moindre soutien.

"Il a appartenu à un gouvernement qui n'a pas remis en cause la loi et en 2013 il était secrétaire général adjoint de l'Elysée. Ni à ce moment, ni depuis, je ne l'ai entendu se désolidariser de ce qui a été fait par François Hollande. Quand on est un responsable politique, il ne faut pas oublier avec qui on a travaillé", a réagi la leader de La Manif pour tous Ludovine de la Rochère.

Mesurant sans doute l'impact très négatif de ses propos, Emmanuel Macron a précisé dans la soirée de jeudi à Causette, lors d'une interview en direct sur le compte Facebook du magazine, qu'il était "favorable à la loi du mariage pour tous. Je la protégerai et la défendrai" alors que "d'autres candidats veulent la remettre en cause", a-t-il assuré.

En revanche, il a regretté "la méthode" employée au moment du passage de cette loi. "Il fallait aller vite et ne pas laisser s'installer une espèce de débat qui a clivé profondément la société et a donné le sentiment à une partie qu'ils n'étaient pas entendus. C'est uniquement ce que j'ai ici voulu dire".

"Je suis pour le débat (...) mais là, ce n'était pas le débat, c'était une conflictualité", or, "on ne peut pas construire l'avenir sur des clivages qui soient mémoriels ou sur des fractures identitaires", a-t-il ajouté.

Pas certain que cette mise au point suffise à calmer la tempête, l'entourage du candidat d'En Marche! s'évertue depuis hier à rappeler qu'Emmanuel Macron est non seulement favorable à la loi Taubira ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels, mais qu'il est en outre favorable à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples de femmes.

Les "humiliés" de la Manif pour tous apprécvieront sans doute. Quant à la façon de faire passer cette mesure à laquelle il se dit désormais favorable s'il est élu: "Il faudra une autre pédagogie de la réforme", répond son entourage.

"Le fait que la PMA ne soit pas ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules est une discrimination intolérable", a fait valoir Emmanuel Macron qui se dit opposé en revanche à la légalisation de la gestation pour autrui (GPA). 

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Azerbaïdjan
Vague d'arrestations de gays et transgenres à Bakou
 

Au moins 100 personnes homosexuelles et transgenres ont été arrêtées, torturées ou maltraitées ces derniers jours en Azerbaïdjan, selon des inforamtions de médias locaux.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'auteur d'un livre appelant au dialogue entre l'Eglise et les gays qualifié d'homo-hérétique
 

L’auteur d'un livre qui appelle au dialogue et au respect entre l’Église catholique et la communauté LGBT, est au coeur d'une cyber campagne de petits groupes catholiques qui le taxent d'"homo-hérétique".
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite homophobe fait une percée inquiétante aux élections fédérales
 

L'Allemagne, qui faisait jusqu'ici exception en Europe, voit l'extrême droite arriver de façon importante au Bundestag à la faveur des dernières élections fédérales. Une percée inquiétante pour la communauté LGBT.
 
 
 
 
  
Droits de l'Homme
La Tunisie annonce qu'elle met fin aux tests anaux sur les homosexuels
 

La Tunisie a assuré devant l’ONU qu’il aller mettre fin aux tests anaux auxquels la police et justice soumettent régulièrement les homosexuels, mais le pays refuse de dépénaliser les relations entre hommes. 
 
 
 
 
  
Sondage
64% des Français favorables à la PMA pour toutes
 

Au moins 64% des Français sont favorables à l'ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens, une proportion qui croît année après année, selon un sondage paru vendredi et alors que la mesure sera proposée par le gouvernement lors d'états généraux de la bioéthique en 2018.
 
 
 
 
  
Front National
Florian Philippot quitte le parti d'extrême droite, où il n'avait pas sa place
 

Le départ du vice-président du FN signe la fin de l'opération de "dédiabolisation" du parti d'extrême droite tentée par cet ambitieux issu de la gauche souverainiste. Homosexuel assumé après un outing, il n'a jamais été accepté par la base miltante et était honni par la puissante aile traditionnaliste.
 
 
 
 
  
Portrait
Florian Philippot, l'ex-gourou de Marine Le Pen
 

Florian Philippot, qui quitte jeudi le Front national sur un désaccord avec Marine Le Pen, était son plus proche collaborateur depuis 2011 et le chef d'orchestre de la "dédiabolisation" du parti d'extrême-droite.
 
 
 
 
  
Traitement du VIH
Création d'un triple-antiviral très efficace contre le virus du sida
 

Des chercheurs du groupe pharmaceutique français Sanofi et des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ont développé un triple antiviral présenté comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida.
 
 
 
 
  
Présidentielle au Brésil
Le candidat homophobe d'extrême droite progresse face à Lula
 

L'ex-président brésilien Lula reste largement en tête des intentions de vote pour l'élection de 2018, d'après un sondage publié mardi, qui confirme la poussée du candidat homophobe d'extrême droite Jair Bolsonaro.  
 
 
 
 
  
PMA élargie aux couples lesbiens
François de Rugy favorable à ce qu'un texte vienne assez rapidement à l'Assemblée
 

Le président de l'Assemblée François de Rugy a souhaité mercredi qu'un texte ouvrant la PMA à toutes les femmes soit "assez rapidement" inscrit à l'ordre du jour des députés, alors que l'exécutif semble temporiser sur le calendrier.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site