e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Un extrémiste condamné pour avoir planifié des attentats contre des bars gay  - Londres  
Londres
Un extrémiste condamné pour avoir planifié des attentats contre des bars gay
 

Un enseignant londonnien, adepte de l'Etat islamique, a été reconnu coupable d'avoir planifié des attaques contre des bars gays et des monuments publics à Londres.

 
 
 
 

Umar Haque (photo), 25 ans, a été reconnu coupable vendredi dernier de deux chefs d'accusation de préparation d'actes terroristes et de collecte d'informations utiles au terrorisme.

L'extrémiste avait été professeur d'études islamiques dans une école privée de l'est de Londres, et avait également travaillé dans une mosquée.

Le tribunal a jugé qu'il avait abusé de sa position pour tenter de radicaliser un certain nombre de jeunes afin de constutuer un groupe djihadiste local.

Umar Haque avait établi une liste de cibles potentielles pour des attaques inspirées de Daech. Dans cette liste consignée dans cahier et trouvées par les autorités figuraient des clubs gays de la capitale.

Il a indiqué à la police qu'il n'aimait pas la Grande-Bretagne à cause de "la fornication de masse" et de la "fornication illicite" - bien que selon le Times, l'enquête policière ait découvert qu'il avait abordé des prostituées transgenres via des sites internet.

Deux autres hommes associés à Haque ont également été reconnus coupables d'actes de terrorisme la semaine dernière.

Les travailleurs des services sociaux, avec la police, ont estimé que Haque avait tenté de radicaliser 55 enfants âgés de 11 à 14 ans alors qu'il travaillait à la mosquée Ripple Road.

Les enfants étaient paralysés par la peur de Haque, qu'ils croyaient être en lien avec des terroristes et qui leur disait qu'un sort violent les attendaient s'ils disaient à quelqu'un ce qu'il faisait. 

L'extrémiste voulait orchestrer de nombreuses attaques à la fois, en utilisant des fusils, des couteaux, des bombes et de grosses voitures pour tuer des innocents.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François réaffirme l'interdiction de la prêtrise aux homosexuels
 

Le Pape a mis en garde les évêques italiens de ne pas accepter les candidats homosexuels au sacerdoce dans un réunion tenue à huis clos en début de semaine.
 
 
 
 
  
Paris
Vandalisme homophobe contre la plaque honorant les derniers condamnés à mort pour homosexualité
 

Les fleurs déposées sur la plaque qui honore la mémoire de Bruno Lenoir et Jean Diot, les deux derniers condamnés à mort pour homosexualité en France, ont été brûlées par un individu hostile aux homosexuels.
 
 
 
 
  
Kenya
L'interdiction de Rafiki est ridicule, affirme la Commission kényane du Film
 

L'interdiction dans son propre pays du film kényan Rafiki, qui raconte une romance entre deux femmes et a été présenté au dernier festival de Cannes, est "ridicule", a soutenu vendredi la Commission chargée de promouvoir l'industrie cinématographique kényane.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Sephora va lancer des cours de maquillage pour les personnes trans
 

La géant international du maquillage Sephora lancera bientôt des cours de make up pour les personnes trans dans 150 magasins aux Etats-Unis. Ils seront dispensés par le personnel trans de l'entreprise.
 
 
 
 
  
Médias
Les OUT d'or reviennent pour une seconde édition
 

Les OUT d’or reviennent les 18 et 19 juin 2018 pour une seconde édition. Ces prix récompensent la visibilité LGBT dans les médias.
 
 
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce