e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Un film sur Act up en compétion au 70e Festival de Cannes - Cinéma 
Cinéma
Un film sur Act up en compétion au 70e Festival de Cannes
 

Le prochain Festival de cannes se déroulera du 17 au 28 mai avec un jury présidé par l'Espagnol Pedro Almodovar. 

 
 
 
 

Le plus grand rendez-vous mondial du 7e Art comptera cette année quatre réalisateurs français en compétition, dont Jacques Doillon, 73 ans, pour "Rodin", avec Vincent Lindon dans le rôle du célèbre sculpteur, célébré cette année pour le centenaire de sa mort.

François Ozon, en lice il y a quatre ans pour "Jeune et Jolie", reviendra avec "L'Amant double", thriller avec Marine Vacth et Jérémie Renier, et le réalisateur de "The Artist" Michel Hazanavicius avec "Le Redoutable", film sur Jean-Luc Godard tiré d'un roman de son ex-femme Anne Wiazemsky, avec Louis Garrel.

Nouveau venu dans la compétition, Robin Campillo sera dans la course avec "120 battements par minute", un film sur l'histoire de l'association de lutte contre le sida, Act Up, dans les années 90, avec Adèle Haenel.

Le film d'Arnaud Desplechin "Les Fantômes d'Ismaël" avec Mathieu Amalric et Marion Cotillard, sera, lui, présenté en ouverture du Festival, mais hors compétition.

Quatre films américains seront aussi en lice pour la Palme d'or, avec la très attendue Sofia Coppola pour "Les Proies" avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Elle Fanning et Kirsten Dunst, nouvelle adaptation du roman éponyme de Thomas Cullinan, déjà transposé à l'écran par Don Siegel en 1971 avec Clint Eastwood.

Todd Haynes sera aussi de la fête pour "Wonderstruck" avec Julianne Moore et Michelle Williams, sur l'histoire de deux enfants sourds à des époques différentes, tout comme les frères Benny et Josh Safdie pour "Good Time", avec Robert Pattinson en braqueur de banques.

La star Dustin Hoffman viendra aussi sur la Croisette grâce à Noah Baumbach pour "The Meyerowitz stories".

L'Europe sera très bien représentée, avec notamment "Happy End" de l'Autrichien Michael Haneke (deux fois Palme d'or pour pour "Le Ruban blanc" et "Amour"), avec Jean-Louis Trintignant et Isabelle Huppert, sur une famille bourgeoise du Nord de la France vivant à côté des camps de migrants.

Seront également dans la course le Grec Yorgos Lanthimos pour "The Killing of a sacred deer" avec Colin Farrell et Nicole Kidman, la Britannique Lynne Ramsay avec le thriller "You were never really here", le Russe Andrey Zviaguintsev ("Léviathan") avec "Loveless", le Germano-Turc Fatih Akin pour "In the Fade" avec Diane Kruger, histoire de vengeance dans la communauté turque d'Allemagne, et le Hongrois Kornel Mondruczo avec "Superfluous Man", sur les réfugiés.

Du côté asiatique, le Sud-coréen Bong Joon-Ho présentera "Okja" avec Tilda Swinton et Jake Gyllenhaal, film d'aventure fantastique et première production Netflix en compétition à Cannes. Son compatriote Hong Sang-soo sera là avec "Geu-Hu", et la Japonaise Naomi Kawase, troisième femme de la compétition, avec "Hikari". 

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
 
 
  
Sondage
25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot
 

Un sondage Ipsos diffusé jeudi, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, pointe du doigt une homophobie banalisée dans le football.
 
 
 
 
  
Danemark
Le compagnon du ministre de la Justice agressé pour son homosexualité
 

Le compagnon du ministre danois de la Justice a été violemment agressé par un homme, de nationalité slovène et qui a tenu des propos homophobes selon les médias, a annoncé la police de Copenhague jeudi.
 
 
 
 
  
Transgenre en Haïti
En couple, ils militent pour la tolérance
 

"Le genre, c'est entre tes oreilles, le sexe c'est entre tes jambes": avec le sens de la formule, Yaisah Val, encouragée par son mari, veut faire accepter l'identité trans par la société haïtienne empreinte de conservatisme religieux et politique.
 
 
 
 
  
Festival de Cannes
Le gala de l'amfAR contre le sida fait le plein de stars
 

Les acteurs Kristen Stewart, Pierce Brosnan, Adrien Brody et Chris Tucker, le champion automobile Lewis Hamilton, mais aussi Julian Lennon, Paris Hilton et des top models dont Heidi Klum et Milla Jovovich, parmi d'autres personnalités, ont participé jeudi soir au Cap d'Antibes au gala de l'amfAR "Cinéma contre Sida".
 
 
 
 
  
Journée internationale contre l'homophobie
72 pays pénalisent encore l'homosexualité
 

Si la plupart des pays occidentaux ont dépénalisé l'homosexualité et fait progresser les droits des personnes LGBT, 72 pays oppriment encore les homosexuels et transgenres dans le monde. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce