e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Un millier d'infractions anti-LGBT ont été enregistrées par la police ou la gendarmerie en 2016 - France 
France
Un millier d'infractions anti-LGBT ont été enregistrées par la police ou la gendarmerie en 2016
 

En 2016, les forces de police et de gendarmerie ont enregistré 1.084 infractions commises du fait de l’orientation sexuelle réelle ou supposée ou de l’identité de genre. Des chiffres très éloignés du nombre effectif d'actes anti-LGBT commis en une année.

 
 
 
 

Le ministère de l'Intérieur publie pour la première fois cette année le bilan des victimes de crimes ou de délits enregistrés par les forces de sécurité (police et gendarmerie) et commis en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre, réelle ou supposée, des victimes.

C'était un engagement pris dans le cadre du plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT mis en place à la fin du quinquenat Hollande.

Selon un rapport diffusé jeudi par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), en 2016, les forces de police et de gendarmerie ont enregistré 1.084 infractions commises du fait de l’orientation sexuelle réelle ou supposée ou de l’identité de genre (infractions "anti-LGBT "), subies par 1.020 victimes.

Sur les 1.020 victimes de crimes ou délits anti-LGBT enregistrées en 2016, 715 étaient des hommes (70 %).

.

Les infractions anti-LGBT subies par les victimes sont des injures ou des outrages à hauteur de 32 %, et à 24 % des violences physiques. Viennent ensuite les menaces (18 %). Les discriminations constituent 2 % de cet ensemble, et les infractions à caractère sexuel 6 %.

Les victimes des actes anti-LGBT sont relativement jeunes (30% ont entre 15 et 24 ans) et vivent surtout dans les grandes agglomérations (52%).

Les victimes de ces infractions sont jeunes : plus de la moitié ont moins de 35 ans, et 30 % entre 15 et 24 ans, alors que cette classe d’âge ne représente que 12 % de la population.

De manière également notable, les crimes ou délits à caractère anti-LGBT touchent ces jeunes en plus grande proportion que l’ensemble des autres crimes ou délits.

Ce phénomène s’inverse après 55 ans, ce qui est peut-être lié à un effet générationnel de moindre révélation à ces âges pour ce type d’atteinte.

.

C’est dans les grandes agglomérations de province que leur part, comparée à leur population résidente, est plus importante. Un tiers des infractions anti-LGBT sont commises sur la voie publique.

Sur le total des procédures, 30 % d’entre elles se déroulent sur la voie publique, 16 % dans des lieux ouverts au public et 7 % dans des services publics.

D’un autre côté, un quart des infractions se déroulent dans des habitations ou dans d’autres lieux privés, ce qui montre la diversité des circonstances de ces agressions.

Plus de la moitié des infractions anti-LGBT ont lieu dans les très grandes agglomérations, qui abritent 40% de la population. Certes ces infractions sont nombreuses dans l’agglomération parisienne (19% du total pour 17% de la population), mais c’est dans les grandes agglomérations de province que leur part, comparée à leur population, est plus importante : 33% des infractions anti-LGBT pour 24% de la population.

.

Les agressions anti-LGBT se répartissent ensuite parmi les différentes tailles d’agglomération de façon assez équilibrée. 10% des agressions enregistrées ont lieu dans des communes rurales, ce qui est plus faible que la part de ces communes dans la population totale. Ceci doit être contextualisé par la propension des victimes à porter plainte, qui pourrait varier entre zone urbaine et zone rurale pour ces faits.

.

170.000 victimes d'injures et de menaces en moyenne

D’après l’enquête "Cadre de Vie et Sécurité" (CVS) de l’Insee2, en moyenne entre 2010 et 2015, chaque année, 170.000 personnes ont déclaré avoir été victimes d’injures à caractère homophobe sur les 24 mois précédant l’enquête. Deux victimes sur trois étaient des hommes.

Pour les menaces, d’après cette même enquête, sur la période 2010-2015, 165.000 personnes ont déclaré avoir été victimes de menaces à caractère homophobe sur les 24 mois précédant l’enquête, dont 60% d’hommes.

On le voit donc, le nombre d'actes anti-LGBT est très largement supérieur aux infractions enregistrées par les forces de sécurité. 

(Source DILCRAH)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Répression
Deux couples gay binationaux installés en Tunisie ont dû fuir le pays pour éviter la prison
 

Deux ressortissants français gays et leurs compagnons étrangers, propriétaires d'un hôtel à Carthage, ont dû quitter en toute hâte la Tunisie afin de ne pas y être arrêtés pour homosexualité.
 
 
 
 
  
JO Pyeongchang
Le baiser historique de Gus Kenworthy avec son petit ami retransmis dans le monde entier
 

Le skieur accrobatique Gus Kenworthy a perdu sa dernière prestation des Jeux olympiques d'hiver de 2018, mais son baiser avec son petit ami Matthew Wilkas a provoqué une vague d'acclamations et de célébrations sur les médias sociaux.
 
 
 
 
  
Enquête américaine
13% des homosexuels ont des rapports sexuels anaux tous les jours
 

13% des homosexuels ont des rapports sexuels anaux tous les jours, mais si la plupart pratiquent ce type de rapport sexuel, beaucoup ne le font pas si souvent.
 
 
 
 
  
Burberry
Vibrant hommage à la communauté LGBTQ pour le dernier défilé de Christopher Bailey
 

Trench, casquettes de base-ball et drapeaux arc-en-ciel: pour son tout dernier défilé chez Burberry, Christopher Bailey a convoqué samedi à Londres les grands classiques de la marque britannique et rendu un vibrant hommage à la communautés LGBTQ.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Un second champion olympique gay veut boycotter la réception à la Maison Blanche
 

Un deuxième sportif olympique gay américain a a annoncé qu'il boycotterait la réception son l'équipe à la Maison Blanche en signe de protestation contre la politique de l'administration Trump-Pence envers les personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Toronto
Le présumé serial killer de gays avait été Père Noël dans un centre commercial
 

Le jardinier canadien accusé du meurtre de plusieurs hommes - désormais au moins cinq, selon la police - a été Père Noël dans un centre commercial.  
 
 
 
 
  
Droits humains
Un journaliste gay quitte la Russie pour l'Allemagne après six mois de rétention
 

Un journaliste homosexuel du média indépendant russe Novaïa Gazeta menacé d'expulsion vers l'Ouzbékistan, où il dit avoir été torturé, a quitté jeudi la Russie vers l'Allemagne après plus de six mois en rétention, selon son rédacteur en chef.
 
 
 
 
  
Russie
Les tribunaux retirent ses enfants à une femme soupçonnée de vouloir faire une transition de genre
 

Les tribunaux russes ont retiré ses enfants à une femme accusée d'être un homme trans engagée dans une relation de même sexe.
 
 
 
 
  
Initiative
Sept députés des outre-mer signent une tribune contre l'homophobie
 

Sept députés des outre-mer, dont l'ex-ministre Ericka Bareigts, signent mercredi une tribune contre l'homophobie, qualifiée d'"excellente initiative" par la ministre des Outre-mer Annick Girardin.
 
 
 
 
  
Etats-Unis / JO Pyeongchang
Whoopi Goldberg compare le vice-président américain à un nazi pour ses positions homophobes
 

L'actrice américaine Whoopi Goldberg a comparé le vice-président à un nazi dans l'émission "The View" en raison des positions de ce dernier envers les homosexuels. Elle a soutenu les critiques des athlètes gay des JO d'hiver à son encontre.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce