e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Un parti politique libanais promet de décriminaliser les relations homosexuelles - Moyen-Orient 
Moyen-Orient
Un parti politique libanais promet de décriminaliser les relations homosexuelles
 

Pour la première fois, un parti politique libanais promet de décriminaliser les relations homosexuelles s'il parvient au pouvoir. Il a inscrit cette mesure dans son programme électoral, suscitant l'espoir au sein de la communauté LGBT.

 
 
 
 

Le parti démocrate-chrétien de droite, le parti Kataeb, a annoncé son intention de mettre fin à la loi pénalisant l'homosexualité lors d'un débat à la télévision le week-end dernier.

Ce parti affirme qu'il mettra en place cette mesure s'il remporte les élections du 6 mai prochain.

Les responsables du parti ont souligné que la décriminalisation des relations homosexuelles constituait un point fort de leur agenda social.

Actuellement, l'article 534 du Code pénal libanais interdit les relations sexuelles qui "contredisent les lois de la nature". La loi est passible d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à un an.

Cependant, de nombreux tribunaux dans le pays ont jugé que cet article ne devrait pas être utilisé pour arrêter des personnes ayant des relations homosexuelles.

Cela n'empêche pas la police libanaise d'utiliser la loi pour persécuter régulièrement la communauté LGBT.

Kataeb est l'un des premiers partis du gouvernement à parler publiquement de la décriminalisation de l'homosexualité. 

Les activistes gay ont réagi à cette annonce en affirmant que l'abandon de l'article 534 constituerait une amélioration spectaculaire de la condition des personnes LGBT dans ce pays du Moyen-Orient.

Le directeur exécutif de la Fondation arabe pour la liberté et l'égalité, Georges Azzi, a déclaré que la promesse était "grande". "Nous avons eu des promesses à huis clos mais c'est la première fois que les politiciens nous soutiennent publiquement", a-t-il ajouté.

Bien que le Liban soit un pays plus tolérant que les autres états arabes, les LGBT y sont toujours régulièrement moqué à la télévision et la police effectue souvent des raids dans les boîtes de nuit qu'ils soupçonnent d'être fréquentées par des hommes homosexuels.

La dernière manifestation LGBT qui a eu lieu dans le pays s'est déroulée en 2012 quand un certain nombre de personnes ont manifesté devant un tribunal pour demander la fin de la pratique du "test anal", une procédure destinée à "prouver" que quelqu'un a eu des relations sexuelles anales.

Le ministère de la Justice a depuis demandé à la police d'arrêter la pratique, mais elle est soupçonnée de continuer à l'utiliser.


 
  
  L'Actu
 
 
  
Saint-Pétersbourg
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
 

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un député En Marche va déposer une proposition de loi cette semaine pour ouvrir la PMA
 

Un député LREM a décidé de prendre le président de l'Aseemblée nationale au mot et a décidé de déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. L e député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, a fait cette annonce dans le Journal du dimanche.
 
 
 
 
  
Liban
Une avancée historique pour les droits des homosexuels
 

La cour d’appel du Mont-Liban a dépénalisé l’homosexualité en fin de semaine dernière en décrétant que les relations entre partenaires de même sexe ne constituent pas un crime lorsqu’elles se pratiquent en privé.
 
 
 
 
  
Finlande
Le sort des gays tchétchènes illumine le palais présidentiel avant le sommet Trump-Poutine à Helsinki
 

"Le monde entier regarde": une ONG a projeté sur la façade du palais présidentiel à Helsinki, à quelques heures du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, des slogans dénonçant "les atrocités" contre les homosexuels en Tchétchénie.  
 
 
 
 
  
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
 

Les feux de la Coupe du monde éteints, la Russie de Poutine qui s'est offert une vitrine respectable pendant cinq semaines redevient un pays qui ne respecte en rien les droits humains et les les droits des personnes LGBT en particulier. C'est ce qu'ont voulu dénoncer les Pussy Riot avec une action en finale.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Une mission d'information à l'Assemblée planche à partir de jeudi
 

La mission d'information à l'Assemblée sur la révision des lois de bioéthique démarrera jeudi ses travaux, notamment autour de la PMA.
 
 
 
 
  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.
 
 
 
 
  
Portugal
Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans
 

Les Portugais pourront changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, et ce à partir de l'âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
 
 
 
 
  
Indonésie
Un couple gay puni à coups de bâton à Aceh pour avoir enfreint la charia
 

Un couple d'homosexuels a reçu des coups de bâton en public vendredi pour avoir enfreint la charia à Aceh, seule province d'Indonésie à appliquer la loi islamique dans le pays musulman le plus peuplé au monde.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site