e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Un tribunal donne le droit de refuser un gâteau de mariage à des homosexuels - Californie  
Californie
Un tribunal donne le droit de refuser un gâteau de mariage à des homosexuels
 

Un tribunal de Californie a reconnu le droit d'une pâtissière de refuser de vendre un gâteau de mariage pour un couple d'homosexuelles, au moment où une décision de la Cour Suprême est attendue sur un cas similaire.

 
 
 
 

Un tribunal de Bakersfield, dans la région conservatrice du centre de la Californie, a souligné dans un jugement rendu lundi soir qu'"aucun pâtissier n'a le droit de mettre ses produits dans une vitrine publique, d'ouvrir sa boutique puis refuser des ventes pour des questions de race, religion, genre ou identité sexuelle".

"La différence ici est que le gâteau en question n'a pas encore été cuisiné" et que l'Etat de Californie, qui a engagé les poursuites, "veut forcer (la pâtissière Cathy) Miller à utiliser ses talents pour créer un gâteau qu'elle n'a pas encore fait tout en sachant que son oeuvre sera affichée pour célébrer une union que sa religion interdit".

"Si ce tribunal forçait (Cathy Miller) à obtempérer, ce serait faire violence à l'essence de la liberté d'expression garantie dans le premier amendement de la Constitution", conclut le juge David Lampe du tribunal de Bakersfield.

Cathy Miller (photo) s'est dite "folle de joie" selon des déclarations publiées mercredi dans la presse américaine.

Les plaignantes Eileen et Mireya Rodriguez contestent toutefois avoir demandé un gâteau spécialement conçu. Elle disent être allées goûter des gâteaux pour leur mariage le 17 août 2017 et ont été reçues par une employée de Tastries, la pâtisserie de Cathy Miller, et avoir commandé un modèle de gâteau existant, sans demander d'inscription ou décoration particulière.

Le 26 août, elles sont revenues toutes deux accompagnées d'autres personnes à la pâtisserie, et Cathy Miller, s'excusant, les a orientées vers un concurrent, Gimme Some Sugar, affirmant ne pas approuver les mariages entre personnes de même sexe, car, note la décision du tribunal, Cathy Miller "est une chrétienne pratiquante" et qu'elle croit que "des unions homosexuelles enfreignent l'ordre biblique selon lequel le mariage est entre un homme et une femme".

Une affaire similaire impliquant un couple d'hommes aujourd'hui mariés et un pâtissier du Colorado est en attente d'une décision de la Cour Suprême d'ici juin. Devenue emblématique bien qu'apparemment insolite, cette affaire est porteuse de vastes enjeux pour la société américaine. La Cour suprême doit trancher entre de grands principes: la liberté religieuse, l'égalité sexuelle et la liberté d'expression protégée par le premier amendement de la Constitution.

(Source AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François réaffirme l'interdiction de la prêtrise aux homosexuels
 

Le Pape a mis en garde les évêques italiens de ne pas accepter les candidats homosexuels au sacerdoce dans un réunion tenue à huis clos en début de semaine.
 
 
 
 
  
Paris
Vandalisme homophobe contre la plaque honorant les derniers condamnés à mort pour homosexualité
 

Les fleurs déposées sur la plaque qui honore la mémoire de Bruno Lenoir et Jean Diot, les deux derniers condamnés à mort pour homosexualité en France, ont été brûlées par un individu hostile aux homosexuels.
 
 
 
 
  
Kenya
L'interdiction de Rafiki est ridicule, affirme la Commission kényane du Film
 

L'interdiction dans son propre pays du film kényan Rafiki, qui raconte une romance entre deux femmes et a été présenté au dernier festival de Cannes, est "ridicule", a soutenu vendredi la Commission chargée de promouvoir l'industrie cinématographique kényane.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Sephora va lancer des cours de maquillage pour les personnes trans
 

La géant international du maquillage Sephora lancera bientôt des cours de make up pour les personnes trans dans 150 magasins aux Etats-Unis. Ils seront dispensés par le personnel trans de l'entreprise.
 
 
 
 
  
Médias
Les OUT d'or reviennent pour une seconde édition
 

Les OUT d’or reviennent les 18 et 19 juin 2018 pour une seconde édition. Ces prix récompensent la visibilité LGBT dans les médias.
 
 
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce