e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Une détenue transgenre risque des mauvais traitements  - Egypte  
Egypte
Une détenue transgenre risque des mauvais traitements
 

Une jeune femme transgenre a été arrêtée cette semaine en Egypte et risque de subir des mauvais traitements en détention, ont affirmé les ONG de défense des droits de l'Homme Amnesty et Human Rights Watch.

 
 
 
 

Malak al-Kashef, une Egyptienne de 19 ans, est accusée d'avoir rejoint un groupe "terroriste" et utilisé les réseaux sociaux pour commettre un délit visant à troubler l'ordre public, a indiqué son avocat Amr Mohamed sur Facebook.

"Le procureur général de la sûreté de l'Etat a ordonné la détention de Malak al-Kashef durant 15 jours en attendant l'enquête", a-t-il dit jeudi.

Selon Amnesty, l'arrestation de Malak al-Kashef est liée à ses appels en faveur de manifestations pacifiques, après un accident de train fin février dans la gare centrale du Caire qui a fait au moins 22 morts. Les avocats de Malak al-Kashef n'ont pas pu la localiser, a précisé l'ONG jeudi.

"Du fait de son identité de genre, Malak al-Kashef court un risque accru de torture aux mains de la police, notamment de viol et de violences sexuelles", a déclaré Amnesty dans un communiqué. "Il est établi que les autorités égyptiennes persécutent des personnes en raison de leur orientation sexuelle et de leur identité de genre", a déclaré Magdalena Mughrabi, directrice adjointe pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord à Amnesty.

Malak al-Kashef est toujours enregistrée en tant qu'homme sur sa carte d'identité. Elle est détenue seule, a affirmé à l'AFP une source sécuritaire égyptienne, sans autre précision.

Neela Ghoshal, chercheuse sur les questions LGBT pour Human Rights Watch, a aussi affirmé que l'ONG était "très inquiète concernant le bien-être" de Malak al-Kashef. "En tant que femme transgenre, elle fait face à un risque sérieux de mauvais traitements par les forces de l'ordre", selon elle.

Le cas de Malak al-Kashef a été très médiatisé en février 2017 après qu'elle a parlé de sa transition sur le plateau d'une émission de télévision égyptienne. Elle a également relaté sur internet des cas de personnes transgenres harcelées par leur famille ou dans la rue.

En 2017, les autorités avaient interdit aux médias "de montrer des homosexuels ou de promouvoir leurs slogans". Si l'homosexualité n'est pas expressément prohibée dans le pays, la communauté LGBT est régulièrement prise pour cible par les forces de sécurité et plusieurs personnes ont été condamnées, notamment pour "incitation à la débauche".

Rédaction avec AFP

 

> Publicité <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Afrique
La justice kényane refuse de décriminaliser l'homosexualité
 

La Haute Cour du Kenya a refusé vendredi d'abroger les lois criminalisant l'homosexualité, douchant ainsi les espoirs de la communauté LGBTQ, qui estime que ces sections du code pénal entretiennent la haine des homosexuels dans un pays où ils sont encore largement stigmatisés.
 
 
 
 
  
Asie
Taïwan entre dans l'histoire en actant les premiers mariages homosexuels
 

Taïwan est entré vendredi dans l'histoire en enregistrant les premiers mariages homosexuels d'Asie dans une ambiance festive et pleine d'émotion, après trois décennies de lutte pour l'égalité des droits sur l'île.
 
 
 
 
  
Rouen
Quatre adolescents soupçonnés d'agression transphobe convoqués au commissariat
 

Quatre adolescents sont suspectés d'avoir agressé deux passants, dont une femme transgenre, mardi dernier à Rouen.
 
 
 
 
  
Gala de l'amfAR
Quand le glamour se mobilise contre le sida
 

Des stars, du glamour et des millions pour la lutte contre le sida: Antonio Banderas, Eva Longoria, Adrien Brody, Andie MacDowell, Orlando Bloom ou encore Mariah Carey ont rejoint jeudi soir au Cap d'Antibes (Alpes-Maritimes) le gala de l'amfAR, en marge du Festival de Cannes.
 
 
 
 
  
Elections européennes
L'Inter-LGBT compare les programmes des listes et appelle au vote
 

A quelques jours des élections Européennes du 26 mai, l’Inter-LGBT appelle les électeurs à se mobiliser "pour que les droits humains puissent progresser dans tous les pays lors de la prochaine législature" et dresse un comparaitif des positions des différentes listes en compétition.
 
 
 
 
  
Transphobie
L'agresseur de Julia Boyer condamné à la prison ferme
 

Un tribunal a condamné l'agresseur de Julia Boyer pour "violences commises en raison de l’identité de genre" à 10 mois de prison dont 6 mois ferme. Il écope aussi d'une  mise à l’épreuve de deux ans et d'une interdiction de contacter la victime et d’apparaître aux abords de son domicile.
 
 
 
 
  
Paris
Une marche des Fiertés pour la PMA et la filiation
 

La Marche des Fiertés LGBT 2019 de Paris défilera samedi 29 juin derrière le mot d’ordre "Filiation, PMA : marre des lois a minima !".
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Accusé d'agressions sexuelles, le nonce apostolique confronté mercredi aux plaignants
 

Le représentant du Vatican en France, visé par une enquête à Paris pour "agressions sexuelles", doit être confronté mercredi à ses accusateurs, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
 
 
 
 
  
Afrique
La justice kényane se prononce sur une décriminalisation de l'homosexualité
 

La justice kényane s'apprête à rendre vendredi un jugement très attendu sur la constitutionnalité de deux lois datant de l'époque coloniale et criminalisant l'homosexualité, même si la communauté gay et lesbienne craint un nouveau report.
 
 
 
 
  
Sport
Le prise de parole forte d'Antoine Griezmann contre l'homophobie dans le foot
 

L'homophobie dans le football, "maintenant ça suffit !", lance l'attaquant vedette des Bleus Antoine Griezmann qui fait la couverture du magazine Têtu mercredi.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site