e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Une star de la NBA  écope de 50.000 dollars d'amende, pour ses insultes homophobes - Etats-Unis  
Etats-Unis
Une star de la NBA écope de 50.000 dollars d'amende, pour ses insultes homophobes
 

La star de Brooklyn, Kevin Durant, a écopé d'une amende de 50.000 dollars par la NBA, pour ses insultes à caractère homophobe adressées à l'acteur/chroniqueur sportif Michael Rapaport, dans une conversation privée sur Instagram, dont plusieurs passages ont été révélés par ce dernier.

 
 
 
 

La NBA, qui a récemment suspendu l'ancien joueur de Miami Meyers Leonard pour une insulte antisémite, s'en est cette fois tenu à une sanction financière, reprochant à Durant "d'avoir utilisé un langage offensant et désobligeant sur les réseaux sociaux" et considérant que le joueur avait "reconnu que ses actions étaient inappropriées".

"Je suis désolé que les gens aient vu ce langage que j'ai utilisé. Ce n'est pas vraiment ce que je veux que les gens voient et entendent de moi, mais j'espère pouvoir passer outre et retourner sur le parquet", s'était en effet excusé Durant, jeudi soir lors d'une conférence de presse virtuelle.

Deux jours plus tôt, Rapaport avait rendu publique la teneur de certains de leurs échanges, en diffusant des captures d'écran sur son compte Twitter, avec ce message en guise d'introduction: "Je reçois des menaces et des messages écoeurants QUOTIDIENNEMENT, mais jamais dans mes rêves les plus fous je n'aurais pensé que (Durant) en ferait partie. Le Serpent lui-même me menace maintenant, évoque ma femme et veut se battre. Il est censé être le chouchou de l'Amérique, non?".

On peut y lire un torrent d'insultes violentes, la plupart homophobes, proférées par Durant qui donne à un moment rendez-vous à Rapaport dans la rue pour se battre ou même chez lui. Ce dernier, dans les extraits dévoilés, use également d'un terme homophobe.

Juste après ce tweet, Durant a répondu sur le même réseau social, tentant de dédramatiser. "Mike et moi parlons régulièrement de choses encore plus folles que ça et aujourd'hui il est furieux: ... désolé Mike, mince !!", a-t-il écrit avant d'autres excuses formulées dans la foulée sur Instagram.

L'entraîneur des Nets, Steve Nash, interrogé sur le sujet, a assuré que le club avait entamé des discussions internes avec le joueur, sans en révéler la teneur. La dispute qui oppose Durant à Rapaport remonte à fin décembre, quand ce dernier a réagi à la brève interview de l'ailier des Nets après un match, se contentant de répondre par oui ou non aux questions. Ce qui avait d'ailleurs suscité moqueries sur le plateau de la part des consultants stars Charles Barkley et Shaquille O'Neal. Durant est absent des parquets depuis mi-février, en raison d'une blessure aux ischio-jambiers.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Assassinat de Xavier Jugelé
10 ans de prison pour le principal accusé
 

La cour d’assises de Paris a condamné Nourredine Allam, 31 ans, pour avoir vendu à l’assaillant l’arme ayant servi à tirer sur le policier, en 2017.
 
 
 
 
  
Familles d'accueil homo
La Cour suprême des Etats-Unis accorde une victoire en demi-teinte aux milieux religieux
 

La Cour suprême des Etats-Unis a donné raison jeudi à un organisme catholique qui refusait de placer des enfants dans des familles d'accueil homosexuelles au nom de ses convictions religieuses.
 
 
 
 
  
USA / Lingerie
Victoria's Secret engage la footballeuse lesbienne Megan Rapinoe comme égérie
 

La marque américaine de lingerie Victoria's Secret a engagé la footballeuse lesbienne Megan Rapinoe comme égérie, signe de sa volonté de rompre avec un modèle de femme jugé caricatural, symbolisé par son fameux défilé annuel de mannequins.
 
 
 
 
  
Mémorial de la Shoah
Une exposition sur la persécution des homosexuels dans l'Europe nazie
 

Le Mémorial de la Shoah propose une exposition sur l'histoire des persécutions des homosexuels et lesbiennes en Allemagne et en Europe à l'époque du nazisme, et la lente reconnaissance de leurs discriminations après-guerre. 
 
 
 
 
  
Union européenne
Bruxelles examine la conformité de la loi hongroise sur la promotion de l'homosexualité au droit européen
 

La Commission européenne a indiqué mercredi qu'elle était en train d'"analyser" le texte adopté la veille en Hongrie interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs, dénoncé par Washington et des ONG comme une nouvelle atteinte aux droits des LGBT.
 
 
 
 
  
Europe
Le Conseil de l'Europe appelle les collectivités polonaises à protéger les personnes LGBTI
 

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux, instance du Conseil de l'Europe représentant les collectivités locales, a exhorté jeudi les collectivités polonaises à protéger les droits des minorités sexuelles, et à abandonner les textes hostiles à leur encontre.
 
 
 
 
  
Justice
18 ans de prison requis dans le procès de l'assassinat de Xavier Jugelé
 

Le ministère public a requis mercredi à Paris une peine de 18 ans de prison à l'encontre du principal accusé dans le procès de l'assassinat du policier gay Xavier Jugelé, sur les Champs-Elysées en avril 2017, alors que ses avocats ont réclamé son acquittement.
 
 
 
 
  
Justice
La plainte pour viol sur mineur contre Jeremstar à Nîmes classée sans suite
 

La plainte pour "viol sur mineur" à l’encontre du chroniqueur de télévision et personnalité des réseaux sociaux Jeremstar a été classée sans suite, a confirmé, mercredi 16 juin dans la soirée, à l’Agence France-Presse le procureur de Nîmes, Eric Maurel.
 
 
 
 
  
Hongrie
Le parlement interdit la promotion de l'homosexualité auprès des mineurs
 

La Hongrie a adopté mardi un texte interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs, suscitant l'inquiétude des défenseurs des droits, alors que le gouvernement souverainiste de Viktor Orban multiplie les restrictions visant les LGBT.
 
 
 
 
  
Hongrie
Nombreuses réactions d'inquiétude après le passage d'une loi homophobe
 

Les réactions internationales se sont multipliées après l'adoption par le parlement hongrois d'un texte interdisant la "promotion" de l'homosexualité auprès des mineurs. L'inquiétude des défenseurs des droits s'intensifie alors que le gouvernement populiste de Viktor Orban multiplie les restrictions visant la communauté LGBT.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site