e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Valérie Pécresse sera la candidate LR - Droite  
Droite
Valérie Pécresse sera la candidate LR
 

Valérie Pécresse sera la candidate de LR à la présidentielle de 2022. Elle dervra composer avec le score important de l'utra-droitier Eric Ciotti. 

 
 
 
 

La présidente de l'Ile-de-France, favorite du second tour, a remporté 60,95% des voix à l'issue du congrès, contre 39,05% au très droitier député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti. "Pour la première fois de son histoire, notre famille politique va se doter d'une femme à l'élection présidentielle", s'est félicitée Valérie Pécresse, en promettant de "tout donner" pour "faire triompher nos convictions". "La droite républicaine est de retour", a-t-elle ajouté sous les applaudissements, en promettant de "rassembler" sa famille politique, qui a payé cher ses divisions ces dernières années.

Éric Ciotti s'est aussitôt rangé "derrière Valérie Pécresse promettant de faire peser sa ligne ultra-droitière dans la campagne de la candidate désignée.

Porteuse d'une ligne très ferme d'"ordre" sur la sécurité et très libérale sur l'économie, Valérie Pécresse, ancienne ministre du Budget, s'est plusieurs fois targuée d'être "au barycentre" de la droite et donc capable de la rassembler. "Je porterai un projet de franche rupture, j'ai le courage de dire et la volonté de faire, je n'aurai pas la main qui tremble face aux adversaires de la République", a-t-elle lancé samedi, en promettant de "redresser les finances de la France".

Mais "nous ne gagnerons qu'en tournant le dos à la prudence, source d'immobilisme", a averti Éric Ciotti. Car "si notre famille n'assume pas ses valeurs de droite, elle n'arrivera pas à ramener vers elle ceux qui sont partis soit vers Éric Zemmour et Marine Le Pen, soit vers Emmanuel Macron", avait-il averti avant l'annonce des résultats. 

Côté RN, la candidate Marine Le Pen a estimé que Valérie Pécresse était "la plus macroniste" des prétendants LR et a appelé les électeurs LR "déçus" par ce choix à la rejoindre. A l'opposé, le candidat des Verts Yannick Jadot l'a qualifiée de "candidate homophobe et anti-immigrés, qui veut démanteler les services publics".

Il faisait ainsi référence à l'engagement militant de Valérie Pécresse aux côtés de la Manif pour tous lors du violent débat sur l'instauration du mariage pour tous même si à partir de 2013, elle a publiquement adouci sa position sur la loi Taubira, estimant que "l'abrogation, n'est pas humainement réaliste (… ) Sur le mariage homosexuel, j'ai changé d'avis parce que tout simplement j'ai réfléchi". Un revirement qui lui a valu le désaveu de certains opposants à la loi Taubira.

Le parti gaulliste reste pour le moment à la traîne dans les sondages, où Valérie Pécresse est créditée de 10 à 11%, loin derrière Emmanuel Macron et l'extrême droite. Mais LR doit aussi sortir de la tenaille, entre la macronie qui tente d'attirer une partie de l'électorat de droite, et l'extrême droite désormais représentée par deux candidats: Marine Le Pen et Éric Zemmour. Valérie Pécresse devra aussi composer pour son début de campagne avec l'accélération de l'épidémie de coronavirus: son premier meeting, prévu le 11 décembre, ne se tiendra pas en présentiel comme prévu.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Moderna
Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager
 

Les premières doses d'un vaccin contre le virus du sida utilisant la technologie de l'ARN messager ont été administrées chez des humains, ont annoncé jeudi l'entreprise américaine de biotechnologie Moderna et l'organisation International AIDS Vaccine Initiative.
 
 
 
 
  
Meurtre de Vanesa Campos
15 et 20 ans de réclusion requis contre les principaux accusés
 

L'accusation a requis jeudi 27 janvier des peines de 15 et 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre des deux principaux accusés au procès du meurtre au bois de Boulogne en 2018 de Vanesa Campos, travailleuse du sexe transgenre sans-papiers.
 
 
 
 
  
Asie
Hong Kong refuse le changement d'état civil aux personnes trans non opérées
 

Les personnes trans ne pourront officiellement faire reconnaître leur nouveau genre sur leurs papiers d'identité que s'ils ont subi une opération de réassignation, a décidé jeudi 27 janvier un tribunal de Hong Kong.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Un transgenre pédophile incarcéré dans une prison pour mineurs
 

Aujourd'hui femme transgenre, un jeune homme avait sexuellement agressé une fillette de 10 ans alors qu’il était âgé de 17 ans. Il n’avait été interpellé qu’en 2021.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le pape François appelle les parents à soutenir leurs enfants homosexuels et non à les condamner
 

Le pape François a déclaré mercredi que les parents d'enfants homosexuels ne devraient pas les condamner mais leur offrir un soutien.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Le juge progressiste de la Cour suprême Stephen Breyer va se retirer
 

Le juge progressiste Stephen Breyer va quitter ses fonctions à la Cour suprême des Etats-Unis d'ici l'été, ce qui permettra à Joe Biden de nommer, pour la première fois, une femme noire au sein de la puissante institution.  
 
 
 
 
  
Nouveau délit
Vote définitif au Parlement pour pénaliser les thérapies de conversion
 

"Il n'y a rien à guérir": le Parlement a adopté définitivement mardi, avec un ultime vote des députés, une proposition de loi LREM qui cible les "thérapies de conversion", pratiques visant à imposer l'hétérosexualité aux personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Les performances de la nageuse transgenre Lia Thomas crée la polémique
 

La polémique fait rage aux États-Unis à propos de la jeune femme qui brille dans les bassins universitaires.
 
 
 
 
  
Botswana
Le président promet de respecter la dépénalisation de l'homosexualité
 

Le président du Botswana a promis lundi d'appliquer pleinement la décision de justice dépénalisant l'homosexualité dans ce pays enclavé d'Afrique australe, deux mois après avoir perdu un appel visant à annuler ce jugement.
 
 
 
 
  
Thérapies de conversion
Ultime vote au Parlement pour créer un nouveau délit
 

Le Parlement doit adopter définitivement mardi, avec un ultime vote des députés, une proposition de loi LREM qui cible les "thérapies de conversion", pratiques visant à imposer l'hétérosexualité aux personnes LGBT.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site