e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Zemmour salue la politique homophobe de Viktor Orban  - Somment identitaire  
Somment identitaire
Zemmour salue la politique homophobe de Viktor Orban
 

Le quasi candidat à l'élection présidentielle française Eric Zemmour a salué vendredi en Hongrie la politique de Viktor Orban, notamment à l'encontre de la communauté LGTB+.

 
 
 
 

Le polémiste d'extrême droite, qui ne cache pas ses ambitions présidentielles, a rencontré vendredi à Budapest le dirigeant souverainiste hongrois Viktor Orban, fustigeant à l'occasion "la propagande totalitaire menée par le lobby LGBT".

L'éditorialiste viriliste et anti-féministe, qui n'a toujours pas déclaré sa candidature à l'élection d'avril 2022, a été reçu dans les bureaux du Premier ministre, dont il a dit "admirer la résistance à l'air du temps, aux pressions en tous genres, de la Commission (européenne), des Allemands, d'Emmanuel Macron".

Eric Zemmour a aussi "salué le mur érigé" par la Hongrie en pleine crise migratoire de 2015 pour empêcher les arrivées de "musulmans" à la frontière sud. Ou encore le récent texte adopté par le Parlement qui interdit "la promotion et la représentation de l'homosexualité" auprès des moins de 18 ans. Viktor Orban est celui "qui a le mieux compris ces enjeux", a-t-il insisté.

A la conférence, il a dénoncé "la propagande totalitaire menée par le lobby LGBT". "Nous sommes pris en étau entre la démographie exubérante islamique (...) et ce discours déconstructeur indifférentialiste au nom de la soi-disante égalité des hommes et des femmes, au nom de la liberté des homosexuels", a-t-il ajouté, saluant chez Viktor Orban, le dirigeant "qui a le mieux compris ces enjeux".

Invité à une réunion à Budapest de la droite ultra-conservatrice et identitaire, le polémiste a longuement développé ses thèmes de prédilection, validés selon lui "par 70% des Français". 

Parmi les pistes esquissées pour "permettre la survie du peuple français", l'éditorialiste a appelé à "entamer une contre-propagande qui glorifie le modèle traditionnel". Il a cité l'exemple du cinéma, de la télévision, de la publicité, devenus "des instruments de propagande". "Il faut toujours ce gentil couple homosexuel, ce gentil couple mixte, la femme moderne", a-t-il ironisé.

Auparavant, ce fervent partisan de la théorie complotiste du "grand remplacement" (de la population européenne par une population immigrée, NDLR) avait déjeuné en compagnie de Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen, qui a également rencontré Viktor Orban. Ces deux figures de l'extrême droite française ont affiché leur complicité tout au long de la journée.

Face à ce tandem, Marine Le Pen, candidate à l'Elysée, a pris soin d'afficher "le calme des vieilles troupes", opposant son travail de "terrain" à la "lumière médiatique" posée sur le polémiste. Déjà finaliste de la présidentielle de 2017, elle est pour l'heure bien placée dans les sondages pour se qualifier au second tour en 2022 face au président Emmanuel Macron.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Koweit
Une femme transgenre condamne pour imitation du sexe oppos
 

Le Koweït a condamné à deux ans de prison une femme transgenre pour avoir "imité le sexe opposé", selon l'ONG de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) qui exhorte jeudi les autorités de ce pays du Golfe conservateur à la libérer.
 
 
 
 
  
Pays-Bas
L'hritier du trne, le roi ou la reine peuvent pouser une personne du mme sexe, selon le Premier ministre
 

Le gouvernement néerlandais considère que l'héritier du trône des Pays-Bas, qui ont été le premier pays en 2001 à légaliser le mariage homosexuel, peut épouser une personne du même sexe sans perdre ses droits à la succession, a déclaré le Premier ministre Mark Rutte.
 
 
 
 
  
Namibie
La justice accorde la citoyennet un enfant d'un couple gay
 

Un tribunal namibien a accordé mercredi la citoyenneté au fils âgé de deux ans d'un couple homosexuel, mettant fin à une bataille judiciaire sur les enfants de parents gays nés de mère porteuse.
 
 
 
 
  
Afrique
Le Botswana demande l'annulation de la dpnalisation de l'homosexualit
 

Le gouvernement du Botswana a demandé mardi à la justice d'annuler la dépénalisation de l'homosexualité dans le pays, lors d'une audience devant la Cour d'appel, estimant qu'il s'agit d'une "question politique" et non juridique.
 
 
 
 
  
Union europenne
Clment Beaune exhorte la Hongrie respecter les droits LGBT
 

Le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes Clément Beaune, en visite mardi à Budapest, a exhorté la Hongrie à respecter les "valeurs communes" de l'Europe, sous peine de sanctions. En ligne de mire les doits des personnes LGBT.
 
 
 
 
  
Justice
La CEDH dboute des plaignants qui poursuivaient le Vatican pour des actes de pdocriminalit
 

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a débouté ce mardi 12 octobre 24 plaignants qui avaient poursuivi en vain le Vatican devant les juridictions belges pour des actes de pédocriminalité commis par des prêtres catholiques.
 
 
 
 
  
Handball
Procdure disciplinaire demande l'encontre du prsident de Nantes aprs des propos homophobes
 

La Fédération française de handball (FFHB) a demandé l'ouverture d'une procédure disciplinaire visant le président de Nantes, Gaël Pelletier, accusé par deux arbitres d'avoir tenu des propos homophobes à leur encontre lors d'un match de championnat vendredi, ce que le dirigeant conteste.
 
 
 
 
  
Essonne
Une enqute est ouverte aprs l'agression homophobe d'un mineur
 

Une enquête a été ouverte lundi par le parquet d'Evry à la suite de l'agression homophobe jeudi d'un mineur de 17 ans à Montgeron (Essonne), ville de près de 24.000 habitants située au sud-est de Paris.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Netflix dfend l'humoriste Dave Chappelle aprs des blagues juges transphobes
 

Netflix a défendu lundi son choix de diffuser un spectacle de l'humoriste américain Dave Chappelle dans lequel il tient des propos jugés transphobes par certains, selon des médias américains.
 
 
 
 
  
BD
Le nouveau Superman est bisexuel
 

Dans une bande dessinée qui sortira en novembre, le nouveau Superman, le fils de Clark Kent, va tomber amoureux d'un homme et assumera son "identité" de "bisexuel", a annoncé lundi l'éditeur DC Comics, filiale de Warner Bros, nouvelle illustration de l'adaptation de la BD américaine à l'évolution des moeurs.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site