e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Hanouna resigne avec Canal+ jusqu'en 2021 - Touche pas à mon animateur 
Touche pas à mon animateur
Hanouna resigne avec Canal+ jusqu'en 2021
 

Cyril Hanouna, l'animateur vedette de "Touche pas à mon poste", va continuer à travailler jusqu'en 2021 avec C8 et le groupe Canal+, malgré une saison précédente plombée par des polémiques et des sanctions, et des audiences malmenées depuis la rentrée.

 
 
 
 

Une porte-parole de C8, chaîne gratuite du groupe Canal+ sur laquelle officie Cyril Hanouna depuis sept ans, a confirmé à l'AFP que le contrat signé par l'animateur-producteur et courant jusqu'en 2019 avait été prolongé de deux ans.

L'animateur et producteur va donc continuer, via sa société de production H2O, à alimenter en programmes le groupe Canal+, et en particulier C8, jusqu'en 2021.

Fin 2015, le patron de Vivendi et Canal+, Vincent Bolloré, avait révélé lors d'une audition au CSA avoir accepté de débourser au total un pactole de 250 millions d'euros sur cinq ans, soit 50 millions d'euros par an jusqu'en 2019, pour conserver son animateur vedette. Un contrat en or qui s'explique par le succès de "Touche pas à mon poste" (ou TPMP), un show sur l'univers de la télévision où Cyril Hanouna, qui a fêté ses 43 ans en septembre, fait le pitre pour divertir ses "fanzouzes", les fans qui l'adulent sur les réseaux sociaux.

Lancé par Cyril Hanouna en 2010 sur la chaîne publique France 4, TPMP avait été transférée en 2012 sur D8, chaîne du groupe Canal+ rebaptisée depuis C8.

L'émission, diffusée en direct tous les jours entre 19H00 et 21H00, s'est imposée au fil des ans comme la locomotive des audiences de C8, drainant près d'un million et demi de téléspectateurs en moyenne sur la saison dernière. "Baba" (surnom officiel de l'animateur) espérait même atteindre les deux millions de téléspectateurs, une barre qu'il avait frôlée à plusieurs reprises par le passé. Mais la saison 2016/2017 de l'émission a été marquée par des polémiques à la suite de plusieurs séquences controversées, dont un canular homophobe diffusé en mai qui avait entraîné une avalanche de plaintes.

Des affaires qui se sont soldées par plusieurs lourdes sanctions du CSA, dont une amende de 3 millions d'euros prononcée en juillet, et qui ont font fuir certains annonceurs.

Tout en regrettant un "mauvais canular", Cyril Hanouna s'est défendu catégoriquement d'être homophobe, estimant avoir fait l'objet d'une "grosse manipulation".

Après la coupure estivale, il a repris TPMP à la rentrée avec une formule remaniée et un panel d'intervenants en partie renouvelé. Mais ses audiences ont globalement reculé par rapport à l'an dernier et sont régulièrement dépassées en deuxième partie (20H-21H) par "Quotidien", l'émission de Yann Barthès diffusée sur TMC.

En octobre, la part d'audience moyenne de C8 (tous programmes confondus) a ainsi reculé de 0,4 point par rapport à un an plus tôt, tombant à 3,2% et se retrouvant à égalité avec TMC.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Entreprises
Les inspecteurs du travail seront formés contre les discriminations LGBT
 

Les inspecteurs du travail bénéficieront, au cours de leur formation initiale, d'un module spécifique sur les discriminations liées à l'orientation sexuelle, a annoncé jeudi la ministre du Travail Muriel Pénicaud.
 
 
 
 
  
Service public
France Culture a diffusé une homélie anti-LGBT et anti-IVG lors de la messe radiodiffusée du 15 juillet
 

France Culture a diffusé une homélie anti-LGBT lors de la messe retransmise sur son antenne le dimanche 15 juillet dernier. 
 
 
 
 
  
Conférence sur le sida / Amsterdam
Une dangereuse complaisance à combattre
 

Experts et militants se retrouvent à Amsterdam à partir de lundi pour la Conférence internationale sur le sida, à un moment où s'installe "une dangereuse complaisance" vis-à-vis d'une maladie qui est mieux traitée mais fait toujours des ravages.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Benjamin Griveaux annonce un projet de loi sur la PMA avant la fin de l'année
 

Le gouvernement présentera avant la fin de l'année un projet de loi sur les questions de bioéthique, y compris la PMA, qui sera débattu par le Parlement début 2019, a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.  
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Wauquiez (LR) dénonce cacophonie et surenchère sur la PMA
 

Laurent Wauquiez, président des Républicains, a dénoncé jeudi une "surenchère au sein de la majorité" et "une réponse de cacophonie du côté du gouvernement", ce qui n'est "pas propice à aborder" le projet de loi sur la PMA.
 
 
 
 
  
France
Les infections sexuellement transmissibles ont triplé en 4 ans
 

Les chiffres de transmission d’infections sexuellement transmissibles (IST) sont mauvais. Entre 2012 et 2016, elles ont triplé en France.
 
 
 
 
  
Cuba
La communauté LGBT cubaine espère de nouveaux droits dans la prochaine constitution
 

Une nouvelle constitution doit voir le jour à Cuba le week end prochain. La communauté LGBT espère s'y voir accorder davantage de droits dont ceux au mariage et à l'adoption. 
 
 
 
 
  
Lutte contre le VIH
Des succès mais le spectre d'une crise: un paradoxe
 

La lutte contre le sida est en plein paradoxe: la proportion de séropositifs qui ont accès aux traitements n'a jamais été aussi élevée mais un relâchement dans la prévention et la baisse des financements font craindre un rebond de l'épidémie.
 
 
 
 
  
Télé
TF1 lance un programme court contre les préjugés
 

Des personnes en fauteuil roulant ou atteintes de trisomie 21, des banlieusards et des homosexuels répondent sans tabous pour lutter contre les préjugés: C'est le principe de "C'est quoi cette question ?", programme court diffusé à partir de samedi sur TF1.
 
 
 
 
  
Prévention VIH
L’IGAS dénonce des retards de la mise en oeuvre de la PrEP
 

Le Truvada, traitement préventif anti-VIH, est insuffisamment utilisé en France par les homosexuels et les personnes nées dans des pays d'Afrique subsaharienne, qui constituent la majorité des gens contaminées chaque année en France, selon un rapport de l'Igas.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site