e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>120 Battements par minute</I> grand favori des César - Cinéma  
Cinéma
120 Battements par minute grand favori des César
 

Avec treize nominations chacun, "120 battements par minute" et "Au revoir là-haut" font figure de favoris pour les César, décernés vendredi soir lors d'une cérémonie qui devrait être dominée par la mobilisation contre les violences faites aux femmes, en pleine onde de choc #MeToo.

 
 
 
 

La 43e cérémonie des César, dédiée à Jeanne Moreau et présidée par l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis, deux jours avant les Oscars, a en effet été précédée par la mobilisation d'une centaine d'actrices et de personnalités, dont Vanessa Paradis elle-même, Julie Gayet ou Sandrine Bonnaire.

Elles ont lancé mardi un appel aux dons en faveur d'associations proposant un accompagnement juridique aux victimes de violences sexistes ou sexuelles, près de cinq mois après le début du scandale Weinstein, qui a créé une onde de choc mondiale en libérant la parole sur les affaires d'agressions et de harcèlements sexuels.

C'est "120 battements par minute", grande fresque de Robin Campillo sur les années sida en France à travers le combat de l'association Act Up, et "Au Revoir là-haut" d'Albert Dupontel, adaptation du prix Goncourt 2013 sur le destin de deux hommes pendant et après la Première Guerre mondiale, qui sont le plus souvent nommés, notamment dans les catégories meilleur film et meilleure réalisation.

Albert Dupontel concourt également dans la catégorie meilleur acteur. Il y affrontera notamment Jean-Pierre Bacri dans la comédie d'Olivier Nakache et Eric Toledano "Le sens de la fête" - film nommé dix fois -, Louis Garrel dans la peau de Jean-Luc Godard dans "Le Redoutable", ou Guillaume Canet dans son propre rôle dans "Rock'n Roll".

La statuette de la meilleure actrice sera disputée notamment par Jeanne Balibar - nommée quatre fois aux César mais jamais récompensée - dans le rôle de la chanteuse Barbara, Charlotte Gainsbourg dans "La Promesse de l'aube" et Karin Viard dans "Jalouse".

Deux oeuvres de réalisatrices figureront, elles, parmi les cinq long métrages en lice pour le prix du meilleur premier film: "Grave" de Julia Ducournau, sur les métamorphoses d'une étudiante attirée par le cannibalisme, et "Jeune femme" de Léonor Serraille, sur les errances sentimentales et professionnelles d'une trentenaire à Paris. Elles auront face à elles notamment "Petit paysan" d'Hubert Charuel, portrait d'un éleveur d'aujourd'hui en forme de thriller, nommé huit fois.

Nouveauté 2018, un "César du public", pour récompenser les succès au box-office, sera remis au film français sorti en 2017 ayant fait le plus d'entrées, soit logiquement cette année "Raid dingue" de Dany Boon et ses 4,6 millions de spectateurs l'an dernier.

L'actrice espagnole Penélope Cruz, égérie d'Almodovar, recevra pour sa part un César d'honneur, lors d'une cérémonie animée par l'acteur et humoriste Manu Payet à la Salle Pleyel. L'an dernier, l'Académie avait sacré "Elle" du Néerlandais Paul Verhoeven comme meilleur film.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Kenya
La justice lève pour 7 jours l'interdiction du film Rafiki
 

La justice kényane a levé pour sept jours vendredi la censure du film kényan Rafiki, interdit dans son pays au motif qu'il traite de l'amour entre deux femmes, et ce afin de lui permettre de briguer une nomination pour les Oscars.  
 
 
 
 
  
Paris
Deux suspects interpellés suite à l'agression homophobe du 19e arrondissement
 

Deux suspects ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur une agression à caractère homophobe sur un jeune acteur mardi soir dans le XXe arrondissement de Paris, a-t-on appris jeudi de sources policières.
 
 
 
 
  
Gard
Trois mineurs, soupçonnés d'avoir frappé des homosexuels, arrêtés
 

Trois mineurs de 17 et 14 ans, soupçonnés d'avoir agressé et dépouillé à Nîmes de jeunes homosexuels contactés via un site de rencontre, ont été interpellés et présentés jeudi à un juge en vue de leur mise en examen.
 
 
 
 
  
Pas-de-Calais
Deux personnes incarcérées après l'incendie de la maison d'un couple homosexuel
 

Deux personnes soupçonnées d'avoir incendié au printemps une maison de Bully-les-Mines (Pas-de-Calais) où vivait un couple d'homosexuels ont été écrouées jeudi, a-t-on appris de source judiciaire.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
L'extension de la PMA ne mènera pas à l'autorisation de la GPA, affirme Agnès Buzyn
 

L'extension prévue de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de femmes et aux femmes seules ne mènera pas à une autorisation de la gestation pour autrui (GPA), a assuré vendredi sur CNews Agnès Buzyn, répondant aux inquiétudes des évêques de France.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Les évêques s'opposent à l'extension de la PMA aux couples lesbiens
 

La Conférence des évêques (CEF) s'opposent à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes célibataires et aux couples de lesbiennes, dans un texte publié jeudi et dans lequel elle met notamment en avant l'importance de la "référence paternelle".
 
 
 
 
  
Paris
Une enquête ouverte après l'agression homophobe du 19e arrondissement
 

Le parquet de paris a ouvert une enquête après une plainte pour une agression à caractère homophobe sur un jeune acteur mardi soir dans le XXe arrondissement de Paris alors qu'il était avec son compagnon, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
 
 
 
 
  
GPA à l'étranger
Une adoption plénière accordée à l'époux du père biologique
 

L'époux du père biologique d'enfants nés d'une gestation pour autrui (GPA) à l'étranger a obtenu en justice la reconnaissance de sa filiation par adoption plénière, présentée mercredi par son avocate comme une "première" en France.
 
 
 
 
  
1, Rue Sésame
Ernest et Bart sont-ils gay? Le débat reprend de plus belle
 

Des fans se sont longtemps posé la question: Ernest et Bart, marionnettes de "1, rue Sésame", sont-ils gay? Le débat a repris après que l'un des scénaristes du célèbre programme télévisé pour enfants l'a confirmé en parlant d'eux comme "un couple aimant", avant de sembler se rétracter.
 
 
 
 
  
Homophobie
SOS homophobie tire la sonnette d’alarme face à la succession d’agressions LGBTphobes
 

Devant la succession d’agressions LGBTphobes ces dernières semaines, SOS homophobie demande aux pouvoirs publics de se mobiliser et d'engager au plus vite des mesures concrètes pour lutter contre les LGBTphobies.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site