e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>120 Battements par minute</I> grand favori des César - Cinéma  
Cinéma
120 Battements par minute grand favori des César
 

Avec treize nominations chacun, "120 battements par minute" et "Au revoir là-haut" font figure de favoris pour les César, décernés vendredi soir lors d'une cérémonie qui devrait être dominée par la mobilisation contre les violences faites aux femmes, en pleine onde de choc #MeToo.

 
 
 
 

La 43e cérémonie des César, dédiée à Jeanne Moreau et présidée par l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis, deux jours avant les Oscars, a en effet été précédée par la mobilisation d'une centaine d'actrices et de personnalités, dont Vanessa Paradis elle-même, Julie Gayet ou Sandrine Bonnaire.

Elles ont lancé mardi un appel aux dons en faveur d'associations proposant un accompagnement juridique aux victimes de violences sexistes ou sexuelles, près de cinq mois après le début du scandale Weinstein, qui a créé une onde de choc mondiale en libérant la parole sur les affaires d'agressions et de harcèlements sexuels.

C'est "120 battements par minute", grande fresque de Robin Campillo sur les années sida en France à travers le combat de l'association Act Up, et "Au Revoir là-haut" d'Albert Dupontel, adaptation du prix Goncourt 2013 sur le destin de deux hommes pendant et après la Première Guerre mondiale, qui sont le plus souvent nommés, notamment dans les catégories meilleur film et meilleure réalisation.

Albert Dupontel concourt également dans la catégorie meilleur acteur. Il y affrontera notamment Jean-Pierre Bacri dans la comédie d'Olivier Nakache et Eric Toledano "Le sens de la fête" - film nommé dix fois -, Louis Garrel dans la peau de Jean-Luc Godard dans "Le Redoutable", ou Guillaume Canet dans son propre rôle dans "Rock'n Roll".

La statuette de la meilleure actrice sera disputée notamment par Jeanne Balibar - nommée quatre fois aux César mais jamais récompensée - dans le rôle de la chanteuse Barbara, Charlotte Gainsbourg dans "La Promesse de l'aube" et Karin Viard dans "Jalouse".

Deux oeuvres de réalisatrices figureront, elles, parmi les cinq long métrages en lice pour le prix du meilleur premier film: "Grave" de Julia Ducournau, sur les métamorphoses d'une étudiante attirée par le cannibalisme, et "Jeune femme" de Léonor Serraille, sur les errances sentimentales et professionnelles d'une trentenaire à Paris. Elles auront face à elles notamment "Petit paysan" d'Hubert Charuel, portrait d'un éleveur d'aujourd'hui en forme de thriller, nommé huit fois.

Nouveauté 2018, un "César du public", pour récompenser les succès au box-office, sera remis au film français sorti en 2017 ayant fait le plus d'entrées, soit logiquement cette année "Raid dingue" de Dany Boon et ses 4,6 millions de spectateurs l'an dernier.

L'actrice espagnole Penélope Cruz, égérie d'Almodovar, recevra pour sa part un César d'honneur, lors d'une cérémonie animée par l'acteur et humoriste Manu Payet à la Salle Pleyel. L'an dernier, l'Académie avait sacré "Elle" du Néerlandais Paul Verhoeven comme meilleur film.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Saint-Pétersbourg
Un policier russe soupçonné d'avoir pris part au kidnapping d'un survivant de la purge anti-gay tchétchène
 

Une tentative d'enlèvement d'un survivant de la purge anti-gay de Tchétchénie a eu lieu vendredi dernier à Saint-Petersbourg avec la complicité de la police russe.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un député En Marche va déposer une proposition de loi cette semaine pour ouvrir la PMA
 

Un député LREM a décidé de prendre le président de l'Aseemblée nationale au mot et a décidé de déposer une proposition de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes. L e député des Deux Sèvres, Guillaume Chiche, a fait cette annonce dans le Journal du dimanche.
 
 
 
 
  
Liban
Une avancée historique pour les droits des homosexuels
 

La cour d’appel du Mont-Liban a dépénalisé l’homosexualité en fin de semaine dernière en décrétant que les relations entre partenaires de même sexe ne constituent pas un crime lorsqu’elles se pratiquent en privé.
 
 
 
 
  
Finlande
Le sort des gays tchétchènes illumine le palais présidentiel avant le sommet Trump-Poutine à Helsinki
 

"Le monde entier regarde": une ONG a projeté sur la façade du palais présidentiel à Helsinki, à quelques heures du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine, des slogans dénonçant "les atrocités" contre les homosexuels en Tchétchénie.  
 
 
 
 
  
Mondial de foot
L'intervention des Pussy Riot rappelle que la Russie n'est pas un état de droit
 

Les feux de la Coupe du monde éteints, la Russie de Poutine qui s'est offert une vitrine respectable pendant cinq semaines redevient un pays qui ne respecte en rien les droits humains et les les droits des personnes LGBT en particulier. C'est ce qu'ont voulu dénoncer les Pussy Riot avec une action en finale.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
Une mission d'information à l'Assemblée planche à partir de jeudi
 

La mission d'information à l'Assemblée sur la révision des lois de bioéthique démarrera jeudi ses travaux, notamment autour de la PMA.
 
 
 
 
  
Politique / Egalité
Début de mobilisation au sein de la majorité en faveur d'une loi ouvrant la PMA cette année
 

On observe un début de mobilisation au sein de la majorité en faveur du vote d'une loi ouvrant la PMA pour toutes les femmes avant la fin de l'année. Successivement, le chef de file de LREM et le président de l'Assemblée se sont engagés en ce sens à quelques jours d'intervalles. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'argent du VIH détourné par l'administration Trump pour financer la détention des enfants migrants
 

L'administration Trump aurait utilisé de l'argent destiné à des programmes de traitement du VIH afin de financer la détention des enfants migrants.
 
 
 
 
  
Portugal
Le parlement portugais autorise le changement de genre sans diagnostic médical, dès 16 ans
 

Les Portugais pourront changer de genre à l'état civil sans faire l'objet d'un diagnostic médical de perturbation de l'identité, et ce à partir de l'âge de 16 ans, selon une loi approuvée jeudi par la majorité de gauche au Parlement.
 
 
 
 
  
Indonésie
Un couple gay puni à coups de bâton à Aceh pour avoir enfreint la charia
 

Un couple d'homosexuels a reçu des coups de bâton en public vendredi pour avoir enfreint la charia à Aceh, seule province d'Indonésie à appliquer la loi islamique dans le pays musulman le plus peuplé au monde.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site