e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 <I>120 Battements par minute</I> grand favori des César - Cinéma  
Cinéma
120 Battements par minute grand favori des César
 

Avec treize nominations chacun, "120 battements par minute" et "Au revoir là-haut" font figure de favoris pour les César, décernés vendredi soir lors d'une cérémonie qui devrait être dominée par la mobilisation contre les violences faites aux femmes, en pleine onde de choc #MeToo.

 
 
 
 

La 43e cérémonie des César, dédiée à Jeanne Moreau et présidée par l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis, deux jours avant les Oscars, a en effet été précédée par la mobilisation d'une centaine d'actrices et de personnalités, dont Vanessa Paradis elle-même, Julie Gayet ou Sandrine Bonnaire.

Elles ont lancé mardi un appel aux dons en faveur d'associations proposant un accompagnement juridique aux victimes de violences sexistes ou sexuelles, près de cinq mois après le début du scandale Weinstein, qui a créé une onde de choc mondiale en libérant la parole sur les affaires d'agressions et de harcèlements sexuels.

C'est "120 battements par minute", grande fresque de Robin Campillo sur les années sida en France à travers le combat de l'association Act Up, et "Au Revoir là-haut" d'Albert Dupontel, adaptation du prix Goncourt 2013 sur le destin de deux hommes pendant et après la Première Guerre mondiale, qui sont le plus souvent nommés, notamment dans les catégories meilleur film et meilleure réalisation.

Albert Dupontel concourt également dans la catégorie meilleur acteur. Il y affrontera notamment Jean-Pierre Bacri dans la comédie d'Olivier Nakache et Eric Toledano "Le sens de la fête" - film nommé dix fois -, Louis Garrel dans la peau de Jean-Luc Godard dans "Le Redoutable", ou Guillaume Canet dans son propre rôle dans "Rock'n Roll".

La statuette de la meilleure actrice sera disputée notamment par Jeanne Balibar - nommée quatre fois aux César mais jamais récompensée - dans le rôle de la chanteuse Barbara, Charlotte Gainsbourg dans "La Promesse de l'aube" et Karin Viard dans "Jalouse".

Deux oeuvres de réalisatrices figureront, elles, parmi les cinq long métrages en lice pour le prix du meilleur premier film: "Grave" de Julia Ducournau, sur les métamorphoses d'une étudiante attirée par le cannibalisme, et "Jeune femme" de Léonor Serraille, sur les errances sentimentales et professionnelles d'une trentenaire à Paris. Elles auront face à elles notamment "Petit paysan" d'Hubert Charuel, portrait d'un éleveur d'aujourd'hui en forme de thriller, nommé huit fois.

Nouveauté 2018, un "César du public", pour récompenser les succès au box-office, sera remis au film français sorti en 2017 ayant fait le plus d'entrées, soit logiquement cette année "Raid dingue" de Dany Boon et ses 4,6 millions de spectateurs l'an dernier.

L'actrice espagnole Penélope Cruz, égérie d'Almodovar, recevra pour sa part un César d'honneur, lors d'une cérémonie animée par l'acteur et humoriste Manu Payet à la Salle Pleyel. L'an dernier, l'Académie avait sacré "Elle" du Néerlandais Paul Verhoeven comme meilleur film.

(Avec AFP)


 
  
  L'Actu
 
 
  
Loi Asile et immigration
L'Assemblée rejette des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT
 

L'Assemblée a rejeté jeudi des amendements visant à renforcer la protection des réfugiés LGBT en prévoyant que les associations soient consultées pour évaluer leurs demandes d'asile, la majorité mettant en avant l'indépendance de l'Ofpra, chargé d'examiner les demandes.
 
 
 
 
  
Attentat
Emmanuel Macron rend hommage au policier Xavier Jugelé assassiné sur les ChampElysées
 

Emmanuel Macron rendra hommage ce vendredi à Xavier Jugelé, le policier tué sur les Champs-Elysées en avril 2017 lors d'un attentat jihadiste, a annoncé jeudi l'Elysée.  
 
 
 
 
  
Chine
Malgré une victoire, l'homosexualité reste absente des écrans
 

Les homosexuels ont remporté une victoire en Chine, mais leur combat continue. Si un tollé contre la censure a fait plier de façon inédite un grand réseau social, les thèmes LGBT restent encore quasi-tabous à la télévision et au cinéma.
 
 
 
 
  
Allemagne
L'extrême droite appelle à la fermeture du célèbre club Berghain à Berlin
 

Prétextant des "décès liés à la drogue" et des "infections au VIH", l'AfD de la capitale allemande appelle à la fermeture du Berghain, le célèbre club berlinois connu pour sa musique et ses sexparties très prisées des gays.
 
 
 
 
  
Loi Asile et immigration
Des organisations LGBT protestent contre le projet du gouvernement
 

Le projet de loi Asile et Immigration, actuellement en débat au parlement, fait l'objet de nombreuses critiques d'associations accompagnant les étrangers et notamment de certaines orgaisations LGBT ou de lutte contre le sida.
 
 
 
 
  
Moyen Orient / Afrique du Nord
Une campagne positive pour briser l'isolement des LGBT du monde arabe
 

"Lutter contre les mythes et briser l'isolement": deux ONG ont lancé lundi au Liban une campagne "positive" relayant des témoignages, dont celui du célèbre chanteur libanais Hamed Sinno, appelant les homosexuels, bi et trans du monde arabe à s'assumer et revendiquer leurs droits.
 
 
 
 
  
Grande-Bretagne
Le ministre des Affaires étrangères assure défendre les droits LGBT dans le Commonwealth
 

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a assuré au champion de plongeon gay Tom Daley qu'il continuerait à soulever la question des droits LGBT dans les pays du Commonwealth.
 
 
 
 
  
People
L'acteur et mannequin britannique Zander Hodgson fait son coming out
 

Le mannequin et acteur britannique de 27 ans, Zander Hodgson, a fait son coming out dans une vidéo diffusée sur YouTube 'pour changer les mentalités".
 
 
 
 
  
Drogues
L'usage croissant du GBL inquiète autorités et milieu de la nuit à Paris
 

Les autorités et le milieu de la nuit parisienne tirent la sonnette d'alarme face à l'usage croissant du GBL, une drogue de synthèse responsable depuis fin 2017 de plusieurs comas dont l'un s'est soldé par la mort d'un jeune homme.
 
 
 
 
  
Chine
Devant le tollé, le réseau social Weibo renonce à censurer des contenus homosexuels
 

Le populaire réseau social chinois Weibo ne censurera finalement pas certains contenus liés à l'homosexualité comme annoncé la semaine dernière, a-t-il annoncé lundi, faisant marche arrière après un tollé sur internet.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce