e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Le Berghain, temple berlinois de la techno, laisse de nouveau entrer le son - Berlin  
Berlin
Le Berghain, temple berlinois de la techno, laisse de nouveau entrer le son
 

Depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus, le silence règne dans les clubs de techno berlinois. Le plus prestigieux - et sulfureux - d'entre eux, le Berghain, a pu rouvrir le temps d'une exposition sonore inédite. Pas pour danser, juste pour écouter.

 
 
 
 

"On écoute, on ressent, on peut fermer les yeux, on peut aussi les ouvrir, et on voyage derrière les sons dans la salle", déclare l'artiste Carsten Seiffarth, créateur de la galerie "singuhr projekte" à l'origine du projet.

L'exposition se tient jusqu'au 2 août dans l'immense Hall Kessel avec ses plafonds de 20 mètres de haut, derrière les salles de danse du club abrité dans une ancienne centrale électrique désaffectée.

Le public peut y errer en écoutant onze compositions d'une cinquantaine de minutes au total, où se mêlent bruits de ville, d'hélicoptères, sifflements, craquements, murmures, le tout diffusé via 24 enceintes dissimulées dans l'architecture des lieux.

Coronavirus oblige, pas plus de 50 personnes ne peuvent y entrer à la fois, si bien que de longues files d'attente se forment régulièrement devant le hall.

Une salle comme instrument 

"Nous avons invité deux artistes, Sam Auinger et Hannes Strobl, à faire un travail pour et avec la salle", explique à l'AFP le curateur Markus Steffens. "Ils considèrent la salle comme une sorte d'instrument", ajoute-t-il. Les sons résonnent différemment en fonction de l'endroit où le visiteur se trouve.

Le projet a été élaboré au début 2019, bien avant le déclenchement de la pandémie de Covid-19 qui a brutalement mis un terme à la vie nocturne dans les clubs berlinois et conduit à des semaines de confinement.

Si de nombreuses restrictions ont été levées, les magasins rouverts ou encore les musées, les clubs -foyers privilégiés d'infections au nouveau coronavirus- sont eux condamnés à rester fermés pendant encore longtemps.

Les organisateurs reconnaissent avoir été quelque peu inquiets concernant l'accueil de leur projet.

"Au début, nous ne savions pas trop ce qui allait se passer. Et si personne ne venait", de peur de s'infecter?, raconte Carsten Seiffarth.

Mais les pièces sont hautes et grandes, et régulièrement aérées, et les gens ont un vrai besoin de sortir de nouveau après les semaines de confinement, dit-il.

"Ici on peut être ensemble, avec beaucoup de gens. Enfin pas trop, seulement 49 si on est venu seul", note-t-il.

"Et il s'agit d'une expérience, avec cette salle, et des émotions ressenties qui vont au-delà de la simple écoute".

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Finistre
Polmique autour d'un manuel homophobe et sexiste d'un lyce catholique
 

Le chef d'établissement d'un lycée catholique du Finistère s'est excusé mardi à la suite d'une polémique née la veille sur les réseaux sociaux de la publication d'extraits, homophobes et sexistes, d'un manuel mis à la disposition des élèves.
 
 
 
 
  
Covid-19
Forte diminution du dpistage du VIH en France lors du 1er confinement
 

La pandémie de Covid-19 a entraîné une "forte" diminution du dépistage des infections par le virus du sida (VIH) avec, lors du premier confinement, une réduction du nombre de tests sanguins de 56% entre février et avril, selon Santé publique France (SpF).
 
 
 
 
  
VIH
Les mdecins libraux pourront bientt initier le traitement prventif PrEP
 

Les médecins libéraux vont bientôt pouvoir initier directement un traitement préventif, la PrEP, destiné aux séronégatifs, qui permet d'éviter le risque d'infection par le VIH, selon le ministre de la Santé.
 
 
 
 
  
Europe
Un eurodput hongrois pro-Orban interpell dans une partouze gay Bruxelles
 

Un député hongrois, József Szájer, a été interpellé vendredi lors d’une partouze gay en plein centre de Bruxelles, contrevenant aux règles sanitaires de lutte contre le coronavirus. Membre du parti conservateur et homophobe de Viktor Orban, il a présenté sa démission.
 
 
 
 
  
Cinma
La star de Juno annonce tre transgenre et se nomme dsormais Elliot Page
 

La star canadienne de "Juno" et d'"Inception" a annoncé mardi son changement de genre sur les réseaux sociaux être transgenre et s'appeler Elliot Page.
 
 
 
 
  
CEDH
La Russie condamne pour dfaut de protection de manifestants LGBT
 

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné mardi la Russie pour l'inaction de sa police, "restée passive face aux agressions homophobes" subies par des manifestants, lors d'un rassemblement en faveur des droits des personnes LGBTI à Saint-Pétersbourg.
 
 
 
 
  
Le Mans
Quatre jeunes condamns des amendes aprs l'attaque d'un bar gay
 

Quatre jeunes hommes ont été condamnés à des peines d'amendes tandis qu'un cinquième a été relaxé par le tribunal correctionnel du Mans lundi, après des incidents survenus en décembre 2019 à l'issue d'une manifestation d'extrême droite.
 
 
 
 
  
Discrimination au travail
Les victimes ragissent davantage
 

Les victimes sont deux fois plus nombreuses qu'en 2013 à entamer des démarches à la suite d'une discrimination dans l'emploi en France, selon la 13ème édition du baromètre du Défenseur des droits et de l'Organisation internationale du Travail publié mardi.
 
 
 
 
  
Pologne
Carrefour retire ses publicit de la tl publique homophobe
 

Le distributeur français Carrefour a retiré une campagne de publicité de la télévision publique polonaise après avoir été alerté par des militants LGBT français sur le fait que celle-ci diffuse des messages homphobes.
 
 
 
 
  
Biographie
Un musicologue affirme que des lettres d'amour homosexuelles de Chopin ont t modifies
 

Des lettres d'amour homosexuelles écrites par le compositeur polonais Frédéric Chopin ont été délibérément mal traduites par les historiens pour dissimuler sa sexualité, affirme un journaliste musical suisse.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site