e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Les programmes de conversion sexuelle pour gays dénoncés à Sundance - Etats-Unis  
Etats-Unis
Les programmes de conversion sexuelle pour gays dénoncés à Sundance
 

La pratique évoque l'Amérique puritaine du XVIIe siècle et pourtant... les programmes de thérapie pour combattre l'homosexualité sont encore d'actualité aux Etats-Unis.

 
 
 
 

De Seattle au sud de la Floride, des écoles proposent d'aider de jeunes gens à "se débarrasser de l'homosexualité par la prière". Ces centres, décriés par l'association américaine de psychologie comme par l'ancien président Barack Obama, offrent des séances de conseil thérapeutique, des groupes de soutien, des médicaments, de l'hypnose et même des opérations.

Un nouveau film avec la jeune star Chloë Grace Moretz qui tente d'attirer l'attention sur ce problème a créé l'émotion et enthousiasmé la critique au festival de Sundance.

"L'administration (Trump) croit totalement aux thérapies de conversion", a avancé l'actrice de 20 ans lors de la première de "The Miseducation of Cameron Post" à Park City, dans l'Utah, où se tient chaque année la grand-messe du cinéma indépendant.

Le vice-président "Mike Pence a même tenté de les subventionner avec des fonds publics" lorsqu'il était parlementaire dans l'Indiana, a-t-elle ajouté.

Dans ce drame, Chloë Grace Moretz joue une adolescente surprise en train d'avoir une relation sexuelle avec la "reine de la promotion" de son lycée au milieu des années 90. Une performance jugée par certains critiques comme la meilleure de sa carrière.

L'ex-enfant star est apparue sur le petit écran pour la première fois quand elle n'avait que 7 ans. Depuis, elle a tourné avec Olivier Assayas, Martin Scorsese, dans la série à succès "Desperate Housewives", entre autres. Elle souligne que la pratique des thérapies pour homosexuels est légale dans une quarantaine d'Etats américains, sur un total de 50.

"Il y a deux semaines encore, le (Congrès du) New Hampshire a voté contre son interdiction", insiste-t-elle.

Dans le film, Cameron est envoyée de force dans un centre de thérapie par ses très conservateurs oncle et tante, chez qui elle vit depuis la mort de ses parents.

Elle y rencontre les adolescents rebelles Adam (Forrest Goodluck), un "homme à deux esprits" Navajo, et son amie unijambiste Jane Fonda - probablement un nom d'emprunt, même si le film ne le clarifie pas.

Tous trois fument des joints ensemble et partagent des anecdotes sarcastiques sur leurs instructeurs, parfaitement conscients que ces religieux zélés et psychologues amateurs sont ridiculement incompétents. Mais le rire fait rapidement place à la tragédie.

"The Miseducation" est le deuxième film de la réalisatrice Desiree Akhavan, qui le décrit comme un genre de "Breakfast club" gay. Il "aborde beaucoup de problèmes: l'homophobie, le sexisme, le racisme, tous les -ismes", affirme Forrest Goodluck, qui jouait le fils de Leonardo DiCaprio dans "The Revenant".

"The Miseducation" est adapté d'un roman éponyme d'Emily M. Danforth. La thérapeute qui gère le centre dans le film, interprétée par Jennifer Ehle, est une chrétienne pieuse qui s'est lancée dans les conversions pour homosexuels après s'être fait la main sur son frère. Elle impose des exercices à ses jeunes patients pour leur mettre dans la tête que leur homosexualité n'est que le résultat d'une confusion des genres et que c'est une maladie mentale.

"Ce n'était pas facile de l'interpréter sans la diaboliser, de montrer à quel point elle tient à ces enfants et pense les aider", a expliqué à l'AFP Jennifer Ehle. Les gens qui organisent des stages sont "dangereux", mais ils pensent vraiment qu'ils "sauvent ces jeunes de la damnation", remarque-t-elle.

John Gallagher Jr., qui interprète le révérend Rick, souligne lui aussi que son personnage n'est pas un authentique méchant: "il a fait une thérapie lui-même et l'enseigne à présent aux enfants, leur affirmant +vous aussi vous pouvez vivre heureux si vous suivez juste les étapes du programme comme je l'ai fait+", explique-t-il, espérant que le film aidera à éradiquer ces programmes.

(Source AFP)



 
  
  L'Actu
 
 
  
Presse gay
Nouvelle tentative de relance pour Têtu avec de nouveaux actionnaires
 

Le magazine gay fondé en 1995 et liquidé en février va être relancé par un collectif d'entrepreneurs. Une plateforme numérique soutiendra l'impression du magazine papier qui paraitra chaque trimestre.
 
 
 
 
  
International
Un drapeau LGBT sur l'ambassade britannique au Bélarus rend Minsk furieux
 

Le Bélarus a violemment critiqué le Royaume-Uni pour avoir levé un drapeau LGBT sur le territoire de son ambassade à Minsk à l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, assurant que les relations homosexuelles sont une "supercherie".
 
 
 
 
  
Etude
Pas de discrimination significative selon l'orientation sexuelle dans la Fonction publique
 

Les candidats suggérant leur homosexualité ne font pas l'objet d'une discrimination à l'embauche "significative" dans la fonction publique même si des "différences de traitement" existent, selon les premiers résultats d'une étude présentés vendredi dernier.
 
 
 
 
  
Repères
4 questions autour de la PMA pour toutes
 

Cinq ans après les débats houleux autour du mariage pour tous, l'ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de lesbiennes et aux femmes seules est le thème le plus polémique des États généraux de la bioéthique.
 
 
 
 
  
Gouvernement
Le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi fait officiellement son coming out
 

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique a publié un message sur Twitter dans lequel il fait son coming out officiel même si son homosexualité était déjà connue.
 
 
 
 
  
Sondage
25% des Français tiennent des propos homophobes devant un match de foot
 

Un sondage Ipsos diffusé jeudi, dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, pointe du doigt une homophobie banalisée dans le football.
 
 
 
 
  
Danemark
Le compagnon du ministre de la Justice agressé pour son homosexualité
 

Le compagnon du ministre danois de la Justice a été violemment agressé par un homme, de nationalité slovène et qui a tenu des propos homophobes selon les médias, a annoncé la police de Copenhague jeudi.
 
 
 
 
  
Transgenre en Haïti
En couple, ils militent pour la tolérance
 

"Le genre, c'est entre tes oreilles, le sexe c'est entre tes jambes": avec le sens de la formule, Yaisah Val, encouragée par son mari, veut faire accepter l'identité trans par la société haïtienne empreinte de conservatisme religieux et politique.
 
 
 
 
  
Festival de Cannes
Le gala de l'amfAR contre le sida fait le plein de stars
 

Les acteurs Kristen Stewart, Pierce Brosnan, Adrien Brody et Chris Tucker, le champion automobile Lewis Hamilton, mais aussi Julian Lennon, Paris Hilton et des top models dont Heidi Klum et Milla Jovovich, parmi d'autres personnalités, ont participé jeudi soir au Cap d'Antibes au gala de l'amfAR "Cinéma contre Sida".
 
 
 
 
  
Journée internationale contre l'homophobie
72 pays pénalisent encore l'homosexualité
 

Si la plupart des pays occidentaux ont dépénalisé l'homosexualité et fait progresser les droits des personnes LGBT, 72 pays oppriment encore les homosexuels et transgenres dans le monde. 
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site

  
 Annonce