e-llico.com mobile
 
  
  Culture / Médias
 
 
 Têtu, relancé l'an dernier, retrouve des couleurs selon éditeur  - Média gay 
Média gay
Têtu, relancé l'an dernier, retrouve des couleurs selon éditeur
 

Le magazine Têtu, qui a fait son retour dans les kiosques en novembre dernier sous la forme d'un trimestriel, a enregistré des résultats jugés encourageants par son éditeur avec 30.000 exemplaires vendus pour son premier numéro.

 
 
 
 

Ce premier numéro avait été tiré à 50.000 exemplaires et distribué en France ainsi qu'en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et au Canada.

En outre, le site tetu.com, relancé également l'an dernier, "a retrouvé des couleurs avec un million de visiteurs uniques par mois", s'est réjoui Albin Serviant.

Le média a aussi enregistré plus de 3.000 abonnements grâce à son offre de soutien (une formule sans engagement et dont l'abonné peut choisir le montant, à partir de 5,90 euros par mois). Un chiffre relativement faible a contrario et qui confirme la difficuluté des sites en lignes à trouver des abonnés payants.

Albin Serviant, entrepreneur de la "French tech", a repris le magazine en mai 2018 avec un groupement d'investisseurs. Têtu avait été placé en liquidation judiciaire il y a un an après l'échec d'une précédente tentative de relance en kiosque.

La nouvelle équipe avait fait renaître le titre d'abord sur le web puis en version papier, en choisissant de transformer l'ex-mensuel en trimestriel.

Pour Albin Serviant, ce changement de rythme était "le bon choix" et permet de proposer une grande variété d'articles sur 180 pages, tout en rendant le magazine moins dépendant de la course à l'actualité immédiate, et avec un équilibre économique moins compliqué à trouver dans un secteur de la presse magazine fragilisé.

Têtu a également obtenu le statut de publication d'information politique et générale (IPG), a précisé Albin Serviant, ce qui va lui permettre d'accéder aux aides au pluralisme de la presse. "C'est une reconnaissance de la contribution de Têtu à la diversité, notamment en termes d'information et d'éducation", a-t-il souligné.

Parmi ses projets, le magazine, qui traite déjà une large gamme de sujets qui vont de la politique à l'économie en passant par la culture et la mode, veut notamment publier des hors série, augmenter sa production vidéo et développer la thématique de l'homosexualité dans les entreprises, peu traitée par les médias généralistes.

Rédaction avec AFP


> Publicité <


 
  
  L'Actu
 
 
  
PMA et filiation
Les associations LGBT demandent aux médias d'informer sans discriminer
 

Veille des télés et radios, courrier au CSA, interpellations sur les réseaux sociaux: à l'occasion des débats sur la PMA, les associations LGBT demandent aux médias d"informer sans discriminer", craignant de revivre le climat de "violence" avant le mariage pour tous en 2013.
 
 
 
 
  
USA
Victoire judiciaire de 2 artistes refusant de faire des invitations pour un mariage gay
 

La Cour suprême de l'Etat américain d'Arizona a jugé lundi que deux artistes de Phoenix étaient dans leur bon droit en refusant de réaliser des invitations destinées à un mariage homosexuel en mettant en avant leurs convictions religieuses.
 
 
 
 
  
Eglise catholique
Le président de la Conférence des évêques appelle les citoyens à manifester contre la PMA pour toutes
 

A quelques jours de l'examen du texte par les députés, l'épiscopat catholique tente de peser sur le projet de loi bioéthique en soulignant "la gravité des enjeu".
 
 
 
 
  
Rassemblement National
Nicolas Bay manifestera contre la PMA le 6 octobre
 

L'eurodéputé Nicolas Bay, membre de la direction du Rassemblement national, a indiqué lundi 16 septembre qu'il participerait le 6 octobre à la manifestation contre l'élargissement de la procréation médicalement assistée (PMA), qui constitue selon lui "une régression majeure".  
 
 
 
 
  
Australie
Le cardinal Pell fait un ultime appel contre sa condamnation pour pédophilie
 

Condamné à six ans de prison pour l'agression de deux adolescents, l'ancien prélat a déjà été débouté le mois dernier par la Cour suprême de l'État de Victoria.
 
 
 
 
  
Projet de loi bioéthique
Le vaste projet de loi passe le cap de la commission
 

Les députés ont adopté dans la nuit de vendredi à samedi en commission le vaste projet de loi bioéthique, au terme de débats ardents mais plutôt sereins, une première étape avant un examen qui s'annonce plus houleux dans l'hémicycle à compter du 24 septembre.
 
 
 
 
  
Projet de loi
La PMA pour toutes sera notre malédiction, estime François-Xavier Bellamy (LR)
 

L'ouverture de la PMA à toutes les femmes sera "notre malédiction", estime le député européen LR François-Xavier Bellamy qui ira manifester le 6 octobre contre cette "fuite en avant perpétuelle dans l'insatisfaction et la frustration".
 
 
 
 
  
France
La justice rejette la demande d'un père biologique homosexuel d'avoir la garde d'un enfant né d'une GPA
 

La Cour de cassation a rejeté la demande d'un père biologique d'avoir la garde d'un enfant de six ans et de le retirer de sa famille d'adoption, l'enfant étant né après une gestation pour autrui (GPA) illégale.
 
 
 
 
  
Rugby
Gareth Thomas veut mettre fin à la stigmatisation sur la séropositivité
 

Au lendemain de la révélation de sa séropositivité, Gareth Thomas, l'ex-capitaine de l'équipe du pays de Galles de rugby et des Lions britanniques et irlandais, a indiqué avoir voulu "mettre fin à la stigmatisation" au sujet de cette maladie.
 
 
 
 
  
PMA pour toutes
L'épiscopat, opposé au projet de loi, se mobilise
 

L'épiscopat catholique, opposé au projet de loi bioéthique, s'est donné rendez-vous lundi soir au Collège des Bernardins à Paris pour "éclairer les consciences", espérant encore peser sur ce texte qui prévoit notamment l'extension de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site